Les microphones USB ont le vent en poupe, ils offrent une qualité supérieure à celle des casques gamer, non seulement pour la diffusion en direct, mais aussi pour les appels vidéo et les podcasts.

Le seul problème est qu’il faut trouver celui qui répond le mieux à vos besoins sur un marché empli de micros de toutes formes, tailles pour tous les niveaux d'utilisation et de compétence.

Il n’y a pas que le type de microphone à prendre en compte, mais aussi les caractéristiques d'enregistrement polaires, la connectivité, la compatibilité avec les logiciels, le hardware, et bien d'autres choses encore.

Dans cet article, retrouvez les meilleurs micros du marché et un guide d'achat vous permettant de comprendre quelles caractéristiques prendre en compte avant de vous lancer.

Consultez aussi notre sélection des meilleures webcams du moment.

1. Blue Yeti X - Le meilleur dans tous les domaines

Blue Yeti X

Le Blue Yeti X a un design haut de gamme. Il dispose d’un ensemble de condensateurs à quatre capsules et une variété de diagrammes polaires, notamment cardioïde, stéréo et omni/bidirectionnel, pour gérer facilement toute situation d’enregistrement.

Certes, il ne dispose pas de l’entrée audio 1/4 de pouce du Samson G-Track Pro, mais vous disposez d’un superbe logiciel audio, Blue VO!CE, intégré à Logitech G Hub. Il vous permet non seulement de sélectionner une série de paramètres préréglés pour une voix davantage nette, mais aussi des fonctions avancées (noise gate, compression…). 

2. Samson G-Track Pro - Le meilleur pour les musiciens

Samson G-Track Pro

Nous recommandons le Samson G-Track Pro pour les musiciens qui souhaitent enregistrer à la fois des voix et des instruments. Il propose une gamme de directivités adaptées au podcasting, au streaming et aux performances en direct, mais aussi une entrée audio 1/4 de pouce. Cela signifie que vous pouvez brancher un micro supplémentaire, une deuxième source audio ou même un instrument sans avoir à investir dans un mélangeur audio.

La plupart des commandes se trouvent sur le microphone lui-même, ce qui vous permet de régler les niveaux à la volée. Ceci veut dire aussi qu’il est dénué de logiciel dédié. Si vous souhaitez personnaliser davantage l'audio alors vous devrez utiliser un logiciel comme Audacity, ou des filtres dans votre logiciel OBS.

3. Thronmax MDrill One - Au meilleur rapport qualité-prix

Microphone Thronmax MDrill One

Le MDrill One est simple à configurer et ne demande pas de connaissances particulières. Côté performances, il donne de très bons résultats sonores grâce à différents modes et à sa technologie Vertigain. Vous profiterez ainsi d’une qualité audio que l’on peut attendre des modèles haut de gamme. Très polyvalent, le MDrill One est superbe pour tout type de projets audio tels que les enregistrements musicaux, de voix-off, de podcasts, d’interviews, etc. 

Notre seul regret est qu’aucun logiciel ne soit proposé avec le micro lors de son achat, vous devrez télécharger le vôtre.

Il est également sur LDLCla Fnac et Top Achat.

4. Trust Fyru GXT 258 - Pour les (débutants) streameurs

Trust Gaming GXT 258 Fyru Micro de Streaming USB 4-en-1

Trust Gaming n’est peut-être pas un fabricant aussi bien établi que Blue ou Samson, mais il produit une grande sélection d’accessoires gaming, dont le Fyru GTX 256.

Ce microphone USB doté de 5 LED couleurs, à 4 diagrammes polaires est parfait pour le gaming (Discord), le podcast, vlogging, streaming, ou encore le chant par exemple. Nous le recommandons pour les débutants pour sa simplicité d’utilisation.

Retrouvez-le aussi sur LDLC.

5. Blue Yeti Nano - Pour un petit microphone

Blue Yeti Nano

Le Blue Yeti Nano est le plus petit modèle USB de notre sélection, il est idéal pour ceux qui ont peu de place sur leur bureau. Il n’est pas aussi performant que le Yeti X, avec son condensateur à deux capsules, et il n'offre pas autant de directivités (seulement cardioïde et bidirectionnel), mais il est le moins cher de ce comparatif. 

Le manque de boutons physiques de contrôle signifie que vous devez passer par un logiciel, type Audacity, Skype, GarageBand...

Notez qu’il n’est malheureusement incompatible avec Blue VO!CE, ce qui limite votre post-production...

Guide d’achat

Déterminer quel microphone est le mieux adapté à ses besoins peut s'avérer compliqué, surtout si vous débutez, alors laissez-nous vous expliquer certaines des caractéristiques clés à prendre en compte lorsque vous êtes à la recherche DU micro.

La caractéristique la plus importante est la directivité disponible. Si vous ne souhaitez diffuser ou enregistrer qu’une seule personne alors un modèle avec directivité (angle d’action) cardioïde devrait suffire.

Toutefois, si vous désirez enregistrer des performances musicales en direct ou des podcasts pour deux personnes alors vous nécessiterez de plusieurs directivités, idéalement bidirectionnelle et omnidirectionnelle.  

À présent, la connectivité. Comment voulez-vous brancher le microphone ? Les deux principaux choix sont les connexions USB et XLR.

Nous nous concentrons sur les connectés par USB dans ce comparatif car ils offrent une compatibilité plug-and-play avec la majorité des systèmes d'exploitation et des logiciels. Ils sont certainement plus pratiques pour les novices. 

Le connecteur XLR a, lui, l’avantage d’être compatible avec les tables de mixage audio physiques.

Si, plus tard, vous cherchez à étendre votre installation audio, alors le XLR vous est peut-être plus destiné. Il est rare de trouver des équipements audios physiques qui fonctionnent avec les microphones USB.  

Avant tout achat, vous devrez également vous intéresser au type de microphone : à condensateur ou dynamique. La plupart des USB sont à condensateur, ils permettent d'obtenir plusieurs diagrammes polaires, offrent une excellente qualité de capture et sont suffisamment sensibles pour capter les petits sons. Ceux à condensateur sont certainement plus polyvalents.  

Les dynamiques, en revanche, offrent de meilleurs angles de réjection (les musiciens utilisent ce type de micros pour leurs concerts) et ils sonnent généralement plus chauds que les condensateurs.

L’inconvénient est que les dynamiques USB sont rares, et que la plupart nécessitent une connectivité XLR pour fonctionner.

Aussi, nous vous recommandons de vous tenir à l'écart des microphones au prix trop attractif. Avec la popularité croissante du streaming et du podcasting ces dernières années, certains cherchent à tirer profit de l'intérêt suscité par des microphones de mauvaise qualité.