Le marché des drones pour particuliers s’est considérablement étoffé ces dernières années.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons répondu aux questions les plus fréquentes  sur le sujet : prix, temps de vol, caméra …  

Avant de commencer, il nous faut rappeler que l’utilisation de drones est réglementée par la loi. Pour des raisons de sécurité, il est ainsi interdit de survoler des zones urbaines (rues, stades, parcs …), des aéroports ou encore des bases militaires. Pour plus de détails, rendez-vous sur le site AmateursDeDrones.fr ou consultez cette courte vidéo.

1

DJI Mini 2

DJI Mini 2
  • Les Plus
    • Excellente qualité vidéo
    • Poids plûme
  • Les Moins
    • Pas de détection d'obstacles
    • Absence d'ActiveTrack

Le DJI Mini 2 est un drone fantastique qui mérite pleinement sa place dans ce comparatif. La qualité vidéo est bien meilleure aue celle du Mavic Mini, et offre la possibilité de prendre des photos au format RAW (ainsi que la fonction de bracketing d'exposition automatique). Tout ceci en font un excellent outil pour la photographie aérienne.

Ses moteurs sont plus résistants au vent, le contrôleur est nettement plus performant et la portée améliorée.

Même sans l'Active Track, nous recommandons sans problème le Mini 2.

2

DJI Mavic Air 2

DJI Mavic Air 2
  • Les Plus
    • Tournage de vidéos 4K à 60 images/s
    • Bon système de déviation
  • Les Moins
    • Pas de profil vidéo LOG
    • Application limitée à une sortie 1080p

Le Mavic Air 2 vous permet d’enregistrer en 4K60, ce qui est idéal car il vous permet de ralentir les images et ainsi offrir un aspect plus cinématographique. Il vous permet aussi de capturer des images slow-motion à 240 images par seconde en 1080p.  

Vous profiterez notamment de modes photos panorama à 180° et sphère (3x8+1 photos) qui vous donne une image de 8192 x 4096 pixels. 

Ajoutez à cela les améliorations concernant la déviation des obstacles, de la télécommande et du temps de vol. L'Air 2 est supérieur en tout point, cela malgré l'absence de capteurs sur les côtés.

3

DJI Air 2S

DJI Air 2S
  • Les Plus
    • Capteur de 1 pouce
    • Profils HDR et Log pour la vidéo
  • Les Moins
    • Application limitée à une sortie 1080p
    • Plus cher que le Air 2

Le Air 2S ajoute des fonctions qui manquent au Mini 2 ainsi qu'une meilleure caméra doté d’un objectif de 1 pouce et de capteurs supplémentaires pour éviter les obstacles. Si vous êtes professionnels, vous pourrez facilement tirer le meilleur parti des capacités 10 bits de l'Air 2S. 

Faire voler le Air 2S est exactement comme n'importe quel autre drone DJI grand public. Il peut décoller et atterrir automatiquement, et il est capable de rester en vol stationnaire lorsque ses manches sont en position centrale. Son mode Cine permet un mouvement plus lent, et donc un rendu plus fluide. 

Sa qualité vidéo est excellente, même en mode 8 bits par défaut. Les images sont nettes et les couleurs éclatantes. Vous obtiendrez le maximum de détails en utilisant le nouveau mode 5.4K, que vous pourrez ensuite repasser en 4K via votre logiciel de montage. 

4

DJI Mavic Mini

DJI Mavic Mini
  • Les Plus
    • Abordable
    • Moins de 250g
  • Les Moins
    • Qualité vidéo basique
    • Pas de détection d'obstacles

Le Mavic Mini est une version réduite du Mavic Air. Lorsqu’on le ferme, il atteint la petite taille de 140 × 82 × 57 mm, contre 245 × 290 × 55 mm une fois déplié (y compris les hélices). Il ne pèse que 250 g, un poids plume qui permet de le transporter n’importe où sans qu’il devienne encombrant. 

Son objectif de 12 Mp offre un rendu photo exceptionnel et il est capable d’enregistrer des vidéos en 2.7K. De plus, pour filmer différentes prises de vue, il est possible de jongler entre quatre modes QuickShots : Dronie, Cercle, Spirale et Fusée. 

Grâce à des capteurs intégrés, que ce soit lors du décollage, l'atterrissage ou en plein vol, le Mavic Mini plane avec précision et en toute sécurité. Il est également facile à contrôler via DJI Fly, son application très intuitive. Pour améliorer vos  performances, suivez les tutoriels et naviguez entre ses différentes fonctionnalités. 

Sa batterie s'insère dans un compartiment à l'arrière, près duquel vous trouverez l'emplacement micro SD et un port micro‑USB pour charger ou transférer vos fichiers.

5

Parrot Anafi

Parrot Anafi
  • Les Plus
    • Inclinaison vers le haut
    • Qualité HDR 4K
  • Les Moins
    • Pas de détection d'obstacles
    • Certaines fonctionnalités sont payantes

Avec un cardan (fixation pour caméra) inclinable à 180 degrés, une batterie qui se recharge via USB-C, un zoom jusqu'à 2,8X sans perte de qualité d’image et la possibilité d'enregistrer des vidéos 4K HDR, l'Anafi est un excellent drone.

C’est un modèle silencieux, très compact que vous pourrez emporter partout avec vous.

Son utilisation convient aussi bien aux débutants qu’aux professionnels.

Cependant, notez que pour guider votre Parrot Anafi, vous devez utiliser l’application FreeFlight 6 (iOS, Android), sachez aussi que certains des modes du pilote automatique doivent être déverrouillés par l’achat d’options.

6

DJI Phantom 4 Pro v2.0

DJI Phantom 4 Pro V2.0
  • Les Plus
    • Belle autonomie
    • Excellente stabilisation d'image
    • Technologie Ocusync
  • Les Moins
    • Mise à jour mineure par rapport à son prédécesseur
    • Son prix

Récemment réintroduit après une pénurie de composants qui a entraîné une rupture de stock pendant la majeure partie de 2019, le Phantom 4 Pro v2.0 est l'un des drones les plus performants de DJI. Le principal inconvénient est qu'il n'est pas pliable, donc contrairement au Mavic, il est loin d'être aussi portable.  

Le v2.0 dispose d'OcuSync HD pour une meilleure transmission des images, ainsi que de la détection des obstacles dans cinq directions et l’évitement dans quatre.  

Si vous recherchez un drone de qualité supérieure pour enregistrer de fantastiques vidéos aériennes en 4K, le Phantom reste un bon choix. 

Quelle est la différence entre un drone et un quadrirotor ?  

Il n’y en a pas vraiment. Un drone est un véhicule volant sans conducteur (UAV, "Unmanned Aerial Vehicle" en anglais) et un quadrirotor est un drone qui dispose spécifiquement de quatre moteurs.

Pour des raisons marketing, le terme quadrirotor est plutôt utilisé pour les produits bon marché, et drone pour les appareils plus chers.

Combien coûte un drone ?

Il est possible de trouver des drones d’entrée de gamme aux alentours des 10 €, mais si vous voulez une caméra sur votre appareil alors il faudra dépenser au moins 50 €.

Pour 100 €, vous pouvez dénicher des drones avec un retour vidéo direct (via application ou petit écran de commande), et dès 350 € la qualité de ce dernier s’améliore considérablement.

Enfin, pour que votre appareil puisse capturer des images de qualité, il faut que celui-ci ait un bon outil de stabilisation et cela coûte au moins 500 €.

Temps de vol et distance de vol

La plupart des drones premier prix ont un temps de vol de 10 minutes. Après cela, il faut les recharger, ce qui peut prendre entre 30 et 60 mn via câble USB. Préférez ainsi un modèle à piles ou batterie amovible, et ayez toujours des recharges à portée de main.

Les drones premiums eux ont jusqu’à 30 minutes d’autonomie.   

Pour ce qui est du rayon d’action, chaque fabricant de drone annonce la portée de son produit mais, en règle générale, celui-ci est de 50 m. N’oubliez pas que lorsque vous utilisez un drone, ce dernier doit toujours rester dans votre champ de vision, donc avoir une distance de vol de 150 m n’est pas forcément utile.

Pièces de rechange

À moins d’être un pilote professionnel, on vous garantit que votre drone va tomber ou percuter un mur, au moins trois fois avant que vous n’arriviez à le maîtriser.

Nous vous conseillons ainsi d’aller jeter un coup d’oeil en ligne pour voir s’il est possible d’acheter des pièces de rechange (hélices etc.) pour le modèle de drone qui vous intéresse.

Caméra

Tous les drones ne disposent pas d’une caméra, et lorsqu’ils en ont, le résultat peut être décevant.

À part les modèles les plus chers, les drones n’ont souvent qu’une résolution vidéo de 720 p (1280 x 720) et cela sans outil de stabilisation. L’image est donc floue et tremblante.

Pour ce qui est de la sauvegarde des contenus, elle se fait soit sur une carte micro SD, soit sur clé USB, ou directement sur votre téléphone.

Honnêtement, pour filmer une vidéo digne de ce nom, il vaut mieux choisir un drone ayant un support pour une caméra sportive et un stabilisateur.

Articles recommandés :