Depuis quelques années, la réalité virtuelle s’est démocratisée et développée, notamment avec la création de casques performants tels que le HTC Vive Pro 2 et le HP Reverb G2 ou encore le Meta Quest 2 (autrefois appelé Oculus Quest), un modèle hybride au succès fulgurant.  

Mieux encore, le prix de ce genre de dispositif tend à la baisse, ce qui rend cette technologie accessible à un plus grand nombre d’utilisateurs.  

Pour ces raisons, il y a maintenant plus de casques VR sur le marché qu'avant, ce qui rend le choix très difficile. C’est pourquoi nous avons conçu ce comparatif pour vous aider dans votre quête. 

1

Meta Quest 2 - Meilleur dans tous les domaines

Meta Quest 2
  • Les Plus
    • Excellentes performances en mode autonome
    • Bon prix
    • Peut être utilisé pour la RV sur PC
  • Les Moins
    • Compte Facebook requis
    • Pas de support pour les écouteurs Bluetooth

Bien que la marque Oculus ait été supprimée au profit de Meta, le Quest 2 reste de loin le meilleur casque VR que vous puissiez acheter. Comme l'original, il dispose d'une fonctionnalité autonome et d'un suivi intérieur-extérieur, mais dans un format plus petit cette fois-ci.   

Son point le plus fort est sans aucun doute son écran. Avec près de 2K par œil, il possède l'un des affichages les plus détaillés de tous les modèles de notre classement actuel. Le Snapdragon XR2 de Qualcomm l’équipe, pour une amélioration considérable des performances qui repousse les limites des applications et des jeux autonomes disponibles.  

Grâce à Oculus Link, votre Quest 2 peut être connecté à votre PC et accueillir des titres VR exclusifs comme Half-Life : Alyx, le tout de manière complètement hybride à l'aide de sa fonctionnalité Air Link qui n'est d’ailleurs pas égalée par les autres casques VR actuellement disponibles.  

2

HTC Vive Cosmos - PC VR modulaire

HTC Vive Cosmos
  • Les Plus
    • Conception modulaire
    • Suivi précis
    • Confortable
  • Les Moins
    • Prix
    • Nécessite un PC gamer haut de gamme
    • Faible résolution d’écran

Le Vive Cosmos est loin d’être un casque VR abordable, nous vous l’accordons, néanmoins sa nature modulaire le rend unique.  

En effet, plutôt que de devoir acheter un tout nouveau casque lorsque HTC dévoile une technologie dernier cri, les propriétaires du Cosmos ont seulement besoin de se procurer une façade et de la fixer à leur casque, et ainsi réaliser de jolies économies.  

Le Cosmos, avec son suivi de six caméras, offre une expérience VR décente pour les jeux d'intensité faible à moyenne. Néanmoins, une perte de suivi est remarquable lors de l’exécution de titres VR rapides. C'est donc là qu'intervient le Cosmos Elite. Pour quelques euros supplémentaires, vous obtenez un dispositif Cosmos avec un véritable suivi SteamVR à l'échelle 1:1. 

3

HTC Vive Pro 2 – Casque VR au meilleur écran

HTC Vive Pro 2
  • Les Plus
    • Écran 5K
    • Pas d'effet de “porte d'écran”
    • Compatibilité SteamVR
  • Les Moins
    • FOV de forme bizarre
    • Manettes encombrantes
    • Prix

Le HTC Vive Pro 2 semble être le casque VR parfait sur le papier, avec la plus haute résolution, un FOV de 120 degrés et un taux de rafraîchissement de 120Hz, mais l'exécution est une autre affaire...  

Son écran bourré de pixels fait un travail phénoménal pour donner vie aux jeux les plus appréciés, notamment en y ajoutant un nombre incalculable de détails. Très impressionnant, il élimine presque totalement l'effet de porte d'écran.  

Le problème ici est son FOV de 120°, horizontal et étrangement rectangulaire. Cette forme rend certaines expériences de réalité virtuelle un peu plus cantonnées par rapport à des appareils tels que le Valve Index.   

Côté conception, le Vive Pro 2 n'a pas changé comparé à son prédécesseur, ce qui signifie qu'il est tout aussi lourd et inconfortable à utiliser sur de longues sessions, tout comme ses manettes.   

Dernier point à noter, il est très cher... 

4

HP Reverb G2 - Haute résolution à un bon prix

HP Reverb G2
  • Les Plus
    • Affichage 4K
    • Audio exceptionnel
    • Suivi de l'intérieur vers l'extérieur
  • Les Moins
    • Petite zone de confort visuel
    • Problèmes avec les PC AMD
    • Problèmes de performance

Bien qu'il ne puisse pas égaler l'écran 5K du HTC Vive Pro 2, le 4K du HP Reverb G2 représente un énorme progrès pour ceux qui ont connu les casques VR de première génération, avec ses textures améliorées, sa meilleure clarté visuelle et un FOV plus large de 114 degrés. 

Il dispose également un suivi de l'intérieur vers l'extérieur, par conséquent il n'est pas nécessaire d'utiliser des stations de base externes comme c'est le cas pour les modèles alimentés par SteamVR, bien que, contrairement à l'Oculus, le Reverb G2 ne soit pas très performant dans les petits espaces.   

Il n'est pas compatible avec les PC équipés d'AMD, et la plateforme de réalité mixte Windows est bien en deçà de celles de SteamVR et d'Oculus.  

Si vous êtes à la recherche d’une haute résolution, alors le Reverb G2 est un excellent choix. 

5

PlayStation VR - Le meilleur pour les joueurs de PlayStation

PlayStation VR
  • Les Plus
    • VR alimenté par la PS4
    • Bibliothèque exclusive de jeux
    • Prix
  • Les Moins
    • Suivi basique
    • Contrôleurs de mouvement mal conçus
    • Affichage basse résolution

Le PlayStation VR est le seul casque de réalité virtuelle destiné aux joueurs sur console. Il est doté d'un écran OLED de 5,7 pouces qui leur offre une faible persistance et, par conséquent, moins de flou de mouvement.  

Il bénéficie également d'une latence ultra-faible (18 ms) et d'un taux de rafraîchissement de 120Hz, ce qui est supérieur aux 90Hz de l'Oculus Rift S et du HTC Vive. Théoriquement, il devrait donc proposer un magnifique gameplay à 120 i/s.  

Sony propose un boîtier supplémentaire (plus petit que la PS4) qui gère l'essentiel du traitement graphique. Il suit la position de votre tête et peut également être utilisé avec les contrôleurs Move. Cependant, le suivi est quelque peu basique en raison de la simple utilisation de la PlayStation Camera, sans compter que la zone dans laquelle vous pouvez vous déplacer est très petite. Il est conçu pour les expériences de réalité virtuelle en position assise. 

6

HTC Vive Flow - Le meilleur casque pour la VR légère

HTC Vive Flow
  • Les Plus
    • Forme semblable à des lunettes de soleil
    • Léger et portable
    • Écran de 100 pouces
  • Les Moins
    • Nécessite une batterie externe
    • Compatible avec un petit nombre de téléphones Android

HTC s'est tourné vers le marché d’une réalité virtuelle plus légère avec ce qu'elle décrit comme sa première paire de "lunettes immersives".  

Les Vive Flow, dotées de lentilles réflectives et de branches assez classiques, ressemblent davantage à une paire de lunettes de soleil qu'à un casque.  

Hormis les expériences VR de base semblables à celles du Google Daydream et du Samsung Gear VR, le principal attrait de ce dispositif est sa capacité à refléter l'écran de votre smartphone, vous permettant ainsi d'exécuter des applications comme Disney+ et Netflix et de profiter de contenu numérique sur un écran virtuel de 100 pouces.  

Si l'idée est solide, l'exécution l’est moins. Pour cause, outre le fait que le système n'est compatible qu'avec un petit nombre de smartphones disponibles sur le marché, la décision d'utiliser Miracast au lieu de la connectivité USB-C standard entraîne un certain décalage. Par conséquent, vous ne pouvez ni jouer à vos jeux préférés via le cloud sur le casque, ni le brancher à un ordinateur portable, sans compter qu'il n’intègre pas de batterie, il nécessite donc une batterie externe connectée via USB-C. 

Ajoutez à cela une prise en charge basique des contrôleurs, l’inconfort ressenti au bout de 30 minutes et son prix relativement élevé. Si vous voyagez beaucoup et que vous recherchez un meilleur moyen de regarder des films, le Flow est un bon choix, pour le reste il semble compliqué de le conseiller...  

Nos conseils d'achat pour les casques VR  

Quels sont les éléments à prendre en compte lorsque vous êtes à la recherche d'un casque VR ?  

Mobile, PC ou autonome ?  

Il existe actuellement trois types de casques VR sur le marché, ceux alimentés par un smartphone, par un PC ou encore les autonomes.  

Les casques VR mobiles nécessitent l’ajout d’un smartphone pour l'affichage, les composants internes, le suivi et tout ce qu’il faut pour vivre une expérience VR mobile. Ce type d’appareil est généralement considéré par les débutants car il donne accès à une gamme d'expériences, à des vidéos à 360 degrés et à des jeux de base, mais n'est pas sujet à une interaction réelle avec les environnements virtuels.  

Pour ce qui est de la réalité virtuelle autonome, il s’agit de casques qui n’ont besoin ni de smartphone ni de PC pour être utilisés.  

Les casques VR alimentés par PC sont généralement les plus performants, avec des jeux et des moments de VR haut de gamme au suivi de géolocalisation incroyablement précis et des contrôleurs avancés pour une immersion totale. Le problème ? Ils sont généralement les plus chers et demandent l’appui d’un PC puissant pour du haut de gamme.  

Contrôleurs 

On ne le croirait pas, pourtant les contrôleurs sont un élément très important lorsqu'il s'agit de choisir un casque VR. En effet, ils varient en fonction du système, certains proposent un véritable suivi positionnel 1:1 et d’autres non. Les manettes sont votre porte d'entrée dans le monde virtuel, avec elles vous tendez la main et interagissez avec l'environnement, c’est pour cela qu’il faut qu’elles soient aussi précises et confortables que possible.  

D'une manière générale, les casques VR haut de gamme comme le Vive Cosmos Elite sont accompagnés d'excellents contrôleurs avec un véritable suivi de position 1:1, tandis que le suivi de l'intérieur vers l'extérieur comme celui du Rift S, le Quest 2 et le HP Reverb G2 standard est un peu moins fiable.  

Le casque VR de PlayStation a, lui, un suivi positionnel de base, mais il n'est pas aussi précis que l’Oculus ou le HTC.

Suivi 

Les casques VR mobiles ne proposent que 3DoF, contre 6DoF pour les modèles plus haut de gamme.  

Dans le détail, 3DoF veut dire que vous pourrez rester sur place, regarder autour de vous, monter et descendre, mais que tout mouvement vers l'avant, l'arrière, le haut ou le bas sera impossible.  

La technologie 6DoF, en revanche, suit votre position dans l'espace. Cela améliore réellement l'immersion car, avec le Rift S, le Quest 2 et le Vive Cosmos, vous êtes capable de vous déplacer physiquement dans les mondes virtuels, de vous pencher et de récupérer des objets sur le sol.  

Résolution, fréquence de rafraîchissement et FOV  

Il est bon de vérifier la résolution et le taux de rafraîchissement d'un casque VR avant de l'acheter, car ces deux éléments font partie intégrante d'une expérience VR décente. Plus la résolution est élevée, plus les images produites par l'écran seront claires, avec des bords plus nets. 

En revanche, elle n'aura aucune importance si le taux de rafraîchissement est mauvais. De nombreux tests ont été effectués aux premiers jours de la VR celui qui serait idéal afin de lutter contre le mal des transports dont souffraient les premiers utilisateurs. 

Le consensus est que 90Hz est le minimum requis pour une VR rapide, bien que vous puissiez vous en sortir avec 70Hz si l'application ou le jeu ne démontre pas une grande intensité.   

Toutefois, si la fréquence est inférieure à 60Hz, vous commencerez à ressentir un malaise car un décalage est créé. Heureusement, la plupart des casques VR commercialisés aujourd’hui sont d’au moins 90Hz, mais nous vous conseillons de le vérifier avant de vous lancer.  

Enfin, le champ de vision, ou FOV comme on l'appelle communément, vous donne une idée du degré d'immersion de votre appareil. De manière générale, il faut qu’il soit compris entre 100 et 120 degrés.

Articles recommandés :