Il est difficile de définir quel Mac utiliser pour le montage vidéo car il y a plusieurs éléments à prendre en compte.  

Cela dépend principalement de vos besoins, à savoir si vous êtes un professionnel, qui travaille de manière indépendante ou dans le cadre d'un studio, ou un amateur. En effet, si vous êtes sur un projet de grande envergure, alors il faudra vous tourner vers une machine plus puissante que si vous créez un montage à titre personnel.

Quel que soit votre profil, vous devriez trouver votre bonheur en suivant notre guide.

Les Mac et le montage vidéo : une relation complexe 

Pendant longtemps, les Mac ont présenté des avantages évidents, qui profitaient notamment aux créatifs, par rapport aux PC. Cependant, ces derniers temps, Apple a déçu de nombreux utilisateurs... 

Beaucoup d’entre eux se sont sentis négligés par la société, car elle semblait consacrer plus de temps à l’évolution de ses iPhone et MacBook qu'à ses modèles destinés aux professionnels. Cette situation a d'ailleurs atteint son paroxysme avec la sortie du Mac Pro 2013, arrivé après des années de plaintes. Pourtant très attendu par le public, il a finalement laissé un goût amer... 

Heureusement, il semble que Apple ait eu le temps de tirer les leçons de ses erreurs, puisqu’en 2019 elle a sorti son successeur, créé à l’aide des conseils de professionnels. Il répond désormais à de nombreux souhaits, avec l’intégration de composants très puissants et d’un design plus adapté.  

Bien qu’il soit très cher, dans l’ensemble, il présente un excellent rapport qualité-prix pour les professionnels. L’amélioration la plus satisfaisante est le fait qu’il soit extensible et puisse être personnalisable. 

Pour les amateurs, le Mac Pro serait trop gourmand. Il est plutôt conseillé de se procurer un appareil avec disque SSD adapté à vos besoins en stockage, avec suffisamment de RAM, un large nombre de cœurs et une carte graphique performante. Vous devez également déterminer les exigences de votre logiciel de montage et de vos autres outils de post‑production.

Autre “détail” à prendre en compte, Apple est en pleine transition d'Intel vers ses propres processeurs. La marque a entamé ce processus avec le M1, installé dans ses Mac grand public : le MacBook Air, les modèles d’entrée de gamme MacBook Pro et Mac mini et l'iMac 24 pouces.  

Si vous vous inquiétez de la capacité de la firme à égaler les graphiques discrets d'AMD et des autres constructeurs, vous apprécierez peut-être le fait qu’elle s’appuie sur le Tile Based Deferred Rendering (TBDR), plus efficace que le Immediate Mode Rendering (IMR) utilisé par les GPU d'Intel, Nvidia et AMD.  

Quelle configuration choisir pour le montage vidéo ? 

Le domaine de la vidéo exige beaucoup des processeurs, de la puissance graphique et, surtout, de l'espace de stockage. Le montage, en particulier pour la vidéo haute définition, consomme beaucoup d'espace sur le disque dur, et avec le montage 4K qui est devenu un standard, ce problème ne fait que s'accentuer.  

Outre les performances internes, vous devrez notamment tenir compte de caractéristiques comme l’écran, la portabilité, l'autonomie et la connectivité.  

Enfin, il est important de s’assurer que votre Mac prend en charge les logiciels, tels que Final Cut Pro, Adobe Premiere Pro et After Effects, des programmes 3D comme Maya ou encore de correction comme DaVinci Resolve.

Écran  

En tant que créatif, un grand écran et de haute résolution paraît indispensable. Dans ce cas, votre regard pourrait se tourner vers l’iMac 27 pouces, la plus grande taille actuellement proposée pour les Mac.  

Il n'y a pas de différence entre l'affichage du iMac 27 pouces standard et du Pro (qui n'est plus disponible, mais que vous trouverez peut-être encore en vente). Tous deux offrent un écran LED rétroéclairé, avec 5120 x 2880 pixels (5K), une luminosité de 500 nits et des couleurs Wide (P3).  

L'écran Retina 5K est d'une beauté éclatante, avec le contraste le plus élevé que nous ayons jamais vu, sans compter qu’il affiche 99 % de l'espace colorimétrique DCI-P3. Il fonctionne à 60 MHz au lieu des 30 MHz que l'on trouve sur la plupart des moniteurs 4K.  

En août 2020, Apple avait même mis à jour son iMac avec, entre autres, la possibilité de choisir un verre à nano-texture. 

Si cette taille ne vous suffit pas, sachez que vous pouvez toujours y connecter un deuxième écran. Pour cela, n’excluez pas les modèles portables MacBook Pro 13 ou 16 pouces. Ce dernier est clairement avantagé par son affichage de 3072x1920 pixels, mais tous deux proposent une luminosité de 500 nits et des couleurs Wide (P3).  

Les modèles portables présentent la technologie True Tone, qui ajuste les couleurs et la luminosité de l'écran en fonction de l'ambiance, utile si vous travaillez dans un lieu à faible luminosité.

RAM  

La RAM nécessaire dépendra du logiciel que vous utilisez et de la quantité de données à manipuler. Il est donc conseillé de la surestimer car Apple rend difficile une potentielle mise à jour de la mémoire sur ses Mac, à moins de posséder un iMac 27 pouces ou Mac Pro.  

Si vous envisagez d'acheter un Mac M1, comme le mini M1 ou le iMac 24 pouces, sachez qu’ils ne peuvent accepter que 16 Go de RAM, c’est peu si on considère que le 27 pouces profite de 64 Go de RAM.  

Cependant, la RAM de 8 ou 16 Go sur la puce M1 n'est pas la même que celle de 16 Go fournie par un Mac Intel. Il s'agit d'une mémoire unifiée, réunissant le GPU et le CPU afin que tous ces cœurs soient accessibles. 

Voici la quantité de RAM que vous pouvez obtenir en fonction des différents Mac :  

  • Mac M1 : 8 Go de RAM standard, 16 Go en option. 
  • Mac Pro : 32 Go de RAM standard, 48 Go, 96 Go, 192 Go, 384 Go, 768 Go, 1,5 To en option 
  • iMac 27 pouces : 8 Go de RAM standard, 16 Go, 32 Go ou 64 Go en option 
  • MacBook Pro 16 pouces : 16 Go de RAM standard, 32 Go ou 64 Go en option 
  • Mac mini (modèle Intel) : 8 Go de RAM standard, 16 Go, 32 Go ou 64 Go en option 
  • MacBook Pro 13 pouces (modèle Intel 2,0 GHz) : 16 Go de RAM standard, 32 Go en option. 

CPU 

Comme expliqué plus haut, Apple est en train d'opérer un passage de tous ses Mac vers ses propres processeurs basés sur l'architecture Arm.  

Pour l'instant, en ce qui concerne les Mac haut de gamme, seuls les processeurs Intel sont disponibles, mais les choses devraient bientôt évoluer. 

Pour faire votre choix, si vous vous consacrez sérieusement à l’édition, nous vous recommandons d'opter pour un nombre de cœurs plus élevé.  

Il est également intéressant de choisir entre des processeurs i7 ou i9, généralement présentés en alternative. Ils sont, pour la plupart, dotés de l'hyper-threading, le système d'exploitation peut donc traiter chaque cœur comme s'il s'agissait de deux cœurs virtuels. Vous pouvez également vous tourner un processeur Xeon, comme celui du Mac Pro.  

Faites également attention au cache, à titre d’exemple, le Xeon de l'iMac Pro avait 42 Mo de cache, contre 16 Mo pour le 27 pouces. 

Mac Pro 

  • Intel Xeon W 8 cœurs, à 3,5 GHz 
  • Intel Xeon W, 12 cœurs, à 3,3 GHz 
  • Intel Xeon W, 3.2GHz, à 16-core 
  • Intel Xeon W, 24 cœurs, à 2,7 GHz  
  • Intel Xeon W, 28 cœurs, à 2,5 GHz 

iMac 27 pouces 

  • Intel C ore i5 10ème génération, 6 cœurs, à 3,1 GHz 
  • Intel Core i5 10ème génération, 6 cœurs, à 3.3 GHz 
  • Intel Core i9 10ème génération, 8 cœurs, à 3.8 GHz  
  • Intel Core i9 10ème génération, 10 cœurs, à 3.6 GHz 

iMac Pro (si disponible) 

  • Intel Xeon W, 10 cœurs, à 3,0 GHz 
  • Intel Xeon W, 14 cœurs, à 2,5 GHz 
  • Intel Xeon W, 18 cœurs, à 2,3 GHz 

MacBook Pro 16 pouces 

  • Intel Core i7 9ème génération, 6 cœurs, à 2,6 GHz 
  • Intel Core i9 9ème génération, 8 cœurs, à 2,3 GHz 
  • Intel Core i9 9ème génération, 8 cœurs, à 2,4 GHz 
  • M1 Pro CPU 10 cœurs, 16 cœurs 

Mac mini 

  • M1 8 cœurs CPU, 8 cœurs GPU 
  • Intel Core i5 8ème génération, 6 cœurs, 3,0 GHz  

MacBook Pro 13 pouces 2.0GHz 

  • M1 8 cœurs CPU, 8 cœurs GPU 
  • Intel Core i5 10ème génération, 4 cœurs, à 2,0 GHz

Graphique 

Dans l’ensemble, les graphiques des Mac M1 sont meilleurs que ceux d'Intel, néanmoins ils ne sont pas à la hauteur des cartes discrètes AMD. De plus, ils n’ont pas la capacité de prendre en charge une eGPU.  

Voici les cartes graphiques actuellement disponibles :
  

Mac Pro 

  • Un module Radeon Pro 580X MPX, 8 Go de RAM, GDDR5 
  • Un ou deux modules Radeon Pro W5700X MPX, 16 Go de RAM chacun, GDDR6 
  • Un ou deux modules MPX Radeon Pro Vega II, 32 Go de RAM chacun, HBM2  
  • Un ou deux modules MPX Radeon Pro Vega II Duo, 64 Go de RAM chacun, HBM2 

iMac 27 pouces 

  • Radeon Pro 570X, 4 Go de RAM, GDDR5 
  • Radeon Pro 575X, 4 Go de RAM, GDDR5 
  • Radeon Pro 580X, 8 Go de RAM, GDDR5 
  • Radeon Pro Vega 48, 8 Go de RAM, HBM2 

iMac Pro (si disponible) 

  • Radeon Pro Vega 56 avec 8 Go de RAM, HBM2 
  • Radeon Pro Vega 64 avec 16 Go de RAM, HBM2 
  • Radeon Pro Vega 64X avec 16 Go de RAM, HBM2 

MacBook Pro 16 pouces  

Il expose une double configuration graphique, avec une carte Intel UHD 630 intégrée et l'une des cartes suivantes :  

  • Radeon Pro 5300M, 4 Go de RAM, GDDR6 
  • Radeon Pro 5500M, 4 Go de RAM, GDDR6 
  • Radeon Pro 5500M, 8 Go de RAM, GDDR6 

Le Mac mini et le MacBook Pro 13 pouces embarquent aussi des cartes graphiques Intel, ils peuvent donc suffire à vos besoins. 

Ports et options d'extension

Enfin, il faut prendre en compte les ports. Si vous travaillez avec la vidéo, vous devrez inévitablement brancher divers périphériques.

Dans ce cas, vous aurez besoin d'une connectivité adéquate et d'autres options d'extension, telles que les connecteurs PCI Express.

Mac Pro

  • 2 ports USB 3 (rétrocompatibles avec l'USB A)
  • Jusqu'à 12 ports Thunderbolt 3/USB C (selon le modèle choisi)
  • Ethernet double 10 Go
  • 8 emplacements d'extension PCI Express (selon le modèle choisi)

iMac 27 pouces

  • 4 ports USB 3 (rétrocompatibles avec USB A)
  • 2 ports Thunderbolt 3/USB C
  • Gigabit Ethernet
  • Emplacement SDXD

iMac Pro (si disponible)

  • 4 ports USB 3 (rétrocompatibles avec l'USB A)
  • 4 ports Thunderbolt 3/USB C
  • Ethernet 10Gb
  • Fente SDXD

Mac mini (modèle Intel)

  • 2 ports USB 3 (rétrocompatibilité avec USB A)
  • 4 ports Thunderbolt 3/USB C
  • Gigabit Ethernet ou 10 Go Ethernet
  • Port HDMI 2.0

MacBook Pro 16 pouces

  • 4 ports Thunderbolt 3 (USB-C)

MacBook Pro 13 pouces (modèle Intel)

  • 4 ports Thunderbolt 3 (USB-C)

Le modèle d'entrée de gamme ne dispose que de deux ports et doit être évité. Quant aux modèles Macs M1, ils sont plus limités avec deux ports Thunderbolt/USB 4.

Quel Mac choisir pour le montage vidéo ?  

Pour définir quel Mac choisir, examinons chaque alternative tout en réfléchissant aux avantages et inconvénients que vous pourriez rencontrer.

Mac Pro  

Commercialisé à partir de 6 499 € pour le modèle 8 cœurs Intel Xeon 3,5 GHz, avec 32 Go de RAM, 256 Go de SSD et une carte graphique Radeon Pro 580X, son prix n’est pas très différent de celui du iMac Pro.  

Toutefois, si vous décidez de l’équiper de la meilleure configuration possible, vous pourriez alors dépenser la somme astronomique de 57 000 €. De plus, rappelez-vous qu’il est vendu sans écran, que vous devrez acheter séparément... 

Dans l’ensemble, le Mac Pro offre le maximum de RAM, de CPU, de GPU, de stockage, de ports et d'extension. Ce dernier point est important car il s'agit d'un élément indispensable pour de nombreux professionnels.  

Sa conception modulaire signifie que vous pouvez choisir les composants au moment de l’achat ou plus tard.

iMac 27 pouces  

Le iMac 27 pouces avance des caractéristiques idéales pour l’édition, notamment un grand écran Retina 5K, un processeur véloce et une carte graphique dédiée à ce type d’usage. 

Apple a repensé le iMac 27 pouces en août 2020, c'est donc le bon moment pour l'acheter, à moins que vous préfériez attendre sa mise à jour potentiellement prévue en cette année 2022. 

Depuis sa dernière mise à jour, le modèle de base est équipé d’une puce i5 6 cœurs de 10e génération à 3,1 GHz et d’une Radeon Pro 5300 avec 4 Go de mémoire vidéo.  

Toutefois, ce n’est pas celui que nous recommanderions pour le montage vidéo. D’après nous, il vous faudra l’optimiser en personnalisant sa configuration. 

Tout d’abord, les 8 Go dérisoires de RAM devrait être changés en 16 Go pour 230 € supplémentaires ou, si vous le pouvez, nous vous recommandons même 32 Go pour 460 € de plus.  

Du côté du SSD, il est conseillé de choisir entre 256 Go et 512 Go, si vous pouvez vous le permettre.  

Un iMac 27 pouces tout équipé peut coûter plus de 6 000 €, mais à ce prix vous bénéficierez d’un SSD de 8 To, de 128 Go de RAM et un processeur i9 à 10 cœurs.  

Toutefois, si votre budget ne correspond pas à ce coût, alors vous aurez tout intérêt à opter pour un iMac plus adapté.

MacBook Pro  

Il y a inévitablement des inconvénients à utiliser un ordinateur portable pour l'édition. La nature compacte du Mac impose des limites, notamment pour la gestion de la chaleur qui s’en émane. Par conséquent, les composants les plus puissants ne pourront pas être utilisés au risque d'abîmer votre ordinateur. 

Heureusement, il existe aussi de nombreux avantages associés à ce type d’appareil, comme pouvoir le transporter partout avec vous.  

Contrairement à la version 13 pouces, il embarque une carte graphique discrète Radeon Pro 5300M, ou Radeon Pro 5500M, et jusqu'à 64 Go de RAM. Quant au 16 pouces, il est proposé à partir de 2 249 €, avec un processeur à 6 cœurs cadencés à 2,6 GHz, un disque dur SSD de 512 Go, 16 Go de RAM et quatre ports Thunderbolt 3 (USB C). Pour les modèles M1 Pro, ils disposent de 10 cœurs CPU et GPU. 

Les mise à niveaux disponibles comprennent un processeur à 8 cœurs de 2,4 GHz, une carte graphique Radeon Pro 5500M et jusqu’à 8 To de stockage.

Mac mini  

Lorsque Apple a proposé une refonte de son Mac mini en 2018, avec de nouvelles fonctionnalités, il semble qu'elle ait eu une toute nouvelle cible à l'esprit à l'instar des créatifs.  

Puis, en 2020, elle a équipé deux de ses modèles avec la M1, tout en continuant à vendre un modèle Intel.   

Le Mac mini, dont le prix de départ est de 799 €, est équipé de la puce M1 d'Apple, d’un CPU 8 cœurs, GPU 8 cœurs et Neural Engine 16 cœurs.  

Par ailleurs, le modèle Intel comprend un processeur à 6 cœurs à 3,0 GHz, un SSD de 512 Go et une mémoire vive de 8 Go pour 1 259 €. La seule chose qui fait défaut à cette variante est l'absence de carte graphique discrète. Avec l'unité Intel, vous pouvez acheter une eGPU séparée telle que le Blackmagic eGPU pour 695 €.  

Mis à part le problème graphique, c'est un excellent ordinateur Apple qui saura assembler vos films avec facilité. 

MacBook Pro 13 pouces  

Vous êtes à la recherche d’un ordinateur portable adapté à l'édition vidéo qui ne vous coûtera pas une fortune ?  

Alors, pensez à jeter un œil au MacBook Pro 13 pouces en raison de ses performances globales et sa mémoire vive idéale pour le multitâche. L’insertion de la nouvelle puce M1 de 5nm, conçue en interne, fait de lui le portable le plus rapide du monde. Il vous permet de gérer aisément des formats 4K, voire même 8K.  

Si vous achetez un MacBook Pro, nous vous recommandons d’opter pour 16 Go de RAM en standard, le minimum requis pour l'édition vidéo.

Conclusion 

Pour du montage vidéo, nous recommandons vivement le iMac 27 pouces. Ayant été mis à jour en août 2020, ses nombreux changements apportés par Apple sont toujours récents, cette nouvelle génération est parfaite pour ce type de travail créatif.  

Le Mac Pro, lui, était censé répondre aux critères imposés par de nombreux professionnels, mais cela a été un véritable échec. 

Il est peu probable que vous ayez vraiment besoin d'un Mac Pro à moins de faire partie d'un public bien particulier.  

Le MacBook Pro 16 pouces est un bon appareil pour l’édition, la création et la retouche, notamment grâce à sa puce M1 Pro. De plus, il est très adapté aux indépendants souvent en déplacement.  

Enfin, le joker est le Mac mini, qui est une excellente option pour tous ceux qui veulent limiter les coûts.

Articles recommandés :