Que ce soit pour votre sécurité en ligne ou pour accéder à des contenus géographiquement limités (Netflix, Hulu, Pluzz …), il y a un VPN fait pour vous.

À cause de certaines restrictions (nombre de serveurs, quantité de données…), les VPN gratuits de notre sélection sont destinés à un usage occasionnel. Afin de protéger votre vie privée lorsque vous réalisez des achats en ligne ou que vous utilisez le Wi-Fi dans un café, un aéroport ou un hôtel, un VPN gratuit pourrait être exactement ce dont vous avez besoin.

De plus, un VPN gratuit est un excellent point de départ pour quiconque cherche à essayer un service VPN pour la première fois. Les payants offrent rarement des essais gratuits, préférant vous faire signer pour un mois et demander un remboursement si vous n'en êtes pas satisfait.

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un VPN ou “Réseau virtuel privé” en bon français, est un système qui permet d’envoyer ou de recevoir des données à travers une connexion privée, tout en utilisant un réseau internet.

Dans un cadre professionnel, les VPN sont souvent utilisés pour des raisons de sécurité (pour éviter d’être espionné) ou pour permettre aux employés d’accéder à leurs ordinateurs à distance.

Puisque les VPN peuvent masquer la situation géographique d’un ordinateur, de nombreux utilisateurs s’en servent pour consulter des sites, qui sinon ne seraient pas accessibles depuis leur pays de résidence.

Imaginons que vous êtes un Français vivant à l’étranger et que vous souhaitez regarder des vidéos Pluzz, Arte, Netflix... Grâce à l'installation d'un VPN sur votre ordinateur, vous pouvez prétendre que ce dernier se trouve en France et profiter de toute la programmation télévisuelle hexagonale.

Existent-ils des VPN entièrement gratuits ?

Oui, il y en a beaucoup, et la plupart ne sont pas à fuir comme la peste, au contraire. Certains sont très fiables et offrent le même niveau de confidentialité qu'un service payant, mais à des vitesses différentes, moins de serveurs, etc.

Les VPN gratuits ont tendance à être très restreint dans leurs allocations de données (appelées bande passante), le choix des emplacements des serveurs (il y a généralement une demi-douzaine de serveurs ou moins, au lieu de centaines ou de milliers). Les services gratuits peuvent également limiter la vitesse, ce qui peut signifier un accès Internet plus lent, mais cela dépend vraiment de la vitesse de votre connexion Internet au départ pour savoir si cela vous affectera.

L’utilisation d’un VPN gratuit est-elle sûre ?

Oui. Il y a rarement des différences dans la technologie utilisée, vous bénéficiez donc de la même sécurité et confidentialité. Cependant, dans quelques rares cas, lorsque vous utilisez un service VPN gratuit, vous acceptez que l’entreprise puisse enregistrer des données et les vendre à des tiers...

Ce n’est pas le cas pour ceux recommandés ci-dessous, mais si vous décidez d’utiliser un autre service, assurez-vous de lire les conditions générales avant de vous inscrire. 

Les VPN gratuits valent-ils vraiment le coup ?

Les maigres allocations de données de la plupart des formules gratuits signifient que vous ne pourrez pas regarder des vidéos en streaming. 

Dès que vous dépassez la limite, vous devrez soit désinstaller le VPN et trouver une autre version gratuite, soit attendre que votre allocation de données soit renouvelée le mois suivant, soit passer à la version payante de ce service.

Il existe toutefois des exceptions. En effet, ProtonVPN et AtlasVPN offrent tous deux gratuitement une bande passante illimitée et hide.me a récemment modifié sa formule gratuite de sorte que lorsque vous avez épuisé vos données, vous pouvez continuer à utiliser le service, toutefois n’aurez pas la possibilité de choisir le serveur.

Comme nous l'avons dit précédemment, si vous n'avez jamais utilisé un service VPN auparavant, essayez d'abord ceux de ce comparatif. AtlasVPN et ProtonVPN sont les deux qui sortent du lot.

1

AtlasVPN

Atlas VPN

  • Bande passante illimitée
  • Connexions illimitées
  • Aucune adresse email requise
  • 3 serveurs dans 2 pays

L’un des services VPN les plus récents est AtlasVPN. Il est essentiellement gratuit et un peu atypique dans la mesure où il n'impose pas de restrictions de bande passante, vous pouvez donc utiliser autant de données que vous le souhaitez. AtlasVPN dispose de trois serveurs gratuits, un sur chaque côte des États-Unis et un en Europe.

Ils n’offrent pas les vitesses "5x plus rapides" promises aux utilisateurs payants, et il n'y a aucune garantie de performance pour le streaming vidéo. Cependant, ils sont censés débloquer plusieurs services de streaming.

Ce qui est impressionnant avec la version gratuite, c’est qu’on ne vous demande pas vos données personnelles, vous téléchargez, installez et le tour est joué. Ce qui est une bonne nouvelle si vous souhaitez préserver votre vie privée, mais cela signifie aussi qu’il est possible de l’installer sur tous vos appareils, sans limite.

AtlasVPN est basé aux États-Unis et applique une politique de no-log (sans conservation de données), mais ce n'est pas tout à fait vrai. Sa politique de confidentialité indique qu’il "collecte" des données (comme votre localisation approximative, extraite de votre adresse IP) afin de garantir un service de qualité à tous ses utilisateurs.

AtlasVPN est disponible sur Windows, macOS, iOS et Android et dispose d’un bouton d'arrêt d'urgence. Dans l'ensemble, il reste assez basique, ne prenant en charge que le protocole IKEv2, mais les temps de connexion sont rapides. En prime, il prend en charge les protocoles IPv4 et IPv6, ce qui signifie une meilleure protection contre les fuites d’adresses IP.

Nous avons cependant découvert quelques fuites de DNS. Lorsque nous n'avons pas activé le kill switch dans l'application Windows, les serveurs DNS de notre FAI ont été utilisés, ce qui peut révéler votre véritable emplacement aux sites Web et aux services de streaming. Nous avons signalé ce problème à AtlasVPN, qui s'est empressé de le corriger et a publié une version mise à jour de l'application Windows dans laquelle le kill switch est activé par défaut.

Si vous pouvez vous accommoder de la collecte minimale de données (qui ne devrait pas être un problème pour la plupart des gens), c'est un excellent service VPN gratuit.

2

ProtonVPN

ProtonVPN

  • 1 connexion par adresse email
  • Données illimitées
  • Serveurs dans 3 pays
  • Vitesse moyenne

ProtonVPN est l'un des deux seuls services VPN (avec Atlas VPN) qui soit complètement gratuit, ne soit pas appuyé par les publicités, n'impose pas de restrictions de vitesse et qui offre des data en illimité.

Ce service applique une politique zéro log, protège vos données en accord avec les lois suisses et les chiffre grâce à l'algorithme AES‑256.

Notez toutefois que ce VPN est très limité puisqu’il ne peut être utilisé que sur un seul appareil, et qu’il ne donne accès qu’à trois serveurs (Etats-Unis, Japon et Pays-Bas).

Il est décliné en app pour Android, Windows et iOS, elle est totalement en open source et offre un très haut niveau de transparence.

3

Windscribe

Windscribe

  • 10 Go de bande bassante/mois
  • 10 serveurs
  • Une connexion par email

La version gratuite de Windscribe est correcte. Elle comprend notamment un pare‑feu, un adblock et permet le chiffrage de vos données. Il est même possible de l’installer sur un nombre illimité d’appareils.

Vous avez accès à 10 serveurs (Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni, Hong-Kong, France, Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Norvège et Roumanie), sans restriction de vitesse et sa bande passante est plutôt généreuse (10 Go/mois) en comparaison à d'autres VPN gratuits.

Il n'y a aucune garantie que vous accédez à Netflix et à d'autres services de streaming vidéo.

4

Hide.me

hide.me VPN

  • 10 Go de bande passante (vitesse illimitée)
  • Bande passante illimitée (vitesse restreinte)
  • 5 localisations

Pour son abonnement gratuit, Hide.me vous offre 10 Go de bande passante, il vous suffit de renseigner une adresse email.

Cependant vous serez limité à 5 serveurs, dont les Etats-Unis, ce qui vous donne la possibilité de consulter des sites américains sans être bloqué par votre géolocalisation. Malheureusement, hide.me n'est pas compatible avec Netflix US.

Hide.me n'enregistre pas vos activités et ne vend pas vos données utilisateurs. Enfin, sachez qu'il est compatible avec Android, iOS, macOS, Windows et il a une application Amazon Fire TV.

5

TunnelBear

TunnelBear

  • Le choix parmi 20 pays
  • 500 Mo de bande passante

États-Unis, Grande-Bretagne, Australie, Canada, Allemagne, Japon... TunnelBear TunnelBear vous permet d’accéder gratuitement à tous ses serveurs.

Ce VPN a une vitesse de connexion très raisonnable mais son usage se limite à 500 Mo/mois ; si vous êtes économe alors cela devrait suffire.

Vous pouvez toujours essayer de gagner jusqu’à 1 Go de données en promouvant le service sur Twitter.

Pour des données illimitées, vous avez le choix entre un paiement annuel ou mensuel.

6

Hotspot Shield

Hotspot Shield

  • 15 Go de bande bassante/mois
  • 500 Mo/jour
  • 1 serveur
  • Publicités

Hotspot Shield est un autre grand nom dans le monde des services VPN. Toutefois, il est restreint dans un certain nombre de domaines, par exemple il n'offre que 15 Go de bande passante/mois et 500 Mo de données/jour...

Ce qui veut dire pas de binge‑watching Netflix. En outre, vous verrez beaucoup de publicités puisqu'elles financent Hotspot Shield.

Sachez également qu'il est restreint à un seul serveur (avec le compte gratuit) et plus important encore, sa vitesse est bien moindre de ce vous pouvez obtenir avec l'offre Premium.

Articles recommandés :