Qu’on l’appelle stockage dans le Cloud, stockage dématérialisé ou stockage en nuage, la sauvegarde de fichiers en ligne s’est généralisée, et de nombreuses entreprises offrent désormais leurs services aux particuliers.

Dropbox

Le leader du marché ne se laisse pas facilement détrôné !

Compatible avec les systèmes d’exploitation Windows, Mac OS X, Android et iOS, Dropbox est aussi l’un des seuls services disponibles pour les utilisateurs de Linux et de Blackberry (si, si, il en reste).  

Dropbox est simple d’utilisation : il crée un fichier sur votre ordinateur qui est automatiquement synchronisé avec un double en ligne. Vous pouvez ainsi accéder à toutes vos données que vous soyez connecté à internet ou pas. Pour l’application sur téléphone, il faut spécifier quels dossiers vous souhaitez accéder hors ligne.

L'offre de base de Dropbox, gratuite, permet à ses utilisateurs de stocker 2 Go en ligne. Si vous souhaitez utiliser Dropbox pour des fichiers lourds type vidéos et autres médias, il vous faudra souscrire à la version payante de ce service. Pour 9,99 € par mois, vous obtenez 1 To d'espace de stockage.

Les dossiers stockés sur le Cloud peuvent être partagés, modifiés ou effacés par d’autres utilisateurs. Seule la version Pro (payante) de Dropbox permet de partager des documents en lecture seule ou d'instaurer des codes d’accès pour certains documents.

La dernière version de Dropbox offre de nouvelles fonctionnalités comme la possibilité de signer des PDF directement depuis Dropbox, de partager des dossiers via iMessage (pour les utilisateurs iOS) ou encore de regarder une vidéo stockée sur Dropbox sur son iPad tout en travaillant simultanément sur une autre app.

Question sécurité, il y a un procédé d’identification en deux étapes, et les fichiers envoyés, téléchargés et hébergés sur le Cloud sont cryptés (AES 256-bit côté Dropbox - SSL côté utilisateurs pour l’envoi et téléchargement).

En résumé 

Certain concurrents offrent quelques fonctionnalités supplémentaires mais l’un dans l’autre, Dropbox reste la référence des services de stockage dématérialisés.

Google Drive

Tout comme OneDrive s’adresse aux utilisateurs de Windows, Google Drive a été pensé pour les détenteurs de compte Gmail et autres utilisateurs de Google. Il s’agit d’un des meilleurs services de Cloud disponible actuellement.

Si vous avez un compte YouTube, Gmail ou même Google Calendar, vous pouvez d'ores et déjà profiter de 15 Go de stockage gratuit.

L’espace de stockage est partagé entre les différentes applications Google, ainsi si vous avez des pièces jointes lourdes dans votre Gmail ou que vous sauvegardez vos photos via Google Photo, l’espace utilisé sera décompté de vos 15 Go.

Vous pouvez partager vos documents stockés sur le Cloud et autoriser ou non leur modification. Notez que les documents partagés avec vous et qui apparaissent dans votre Drive (Google doc, sheet, slides etc.) ne sont pas décomptés de vos 15 Go de stockage. La musique que vous sauvegardez sur Google Music non plus.

Facile d’utilisation, Google Drive est disponible sur PC ou Mac, Android ou iOS (mais n’est pas encore disponible sur Windows Phone). 

Les données stockées sur le Drive sont cryptées en 128-bit AES, comme Apple, plutôt qu’en 256-bit comme Dropbox, OneDrive ou Box. Google affirme ne pas ouvrir les documents stockés à moins qu’ils y soient obligés par les forces de l’ordre.

Si 15 Go ne vous suffisent pas, l'abonnement pour 100 Go est à 1,99 € par mois et celui de 1 To est à 9,99 €.

En résumé 

Si vous utilisez les services de Google, ce Cloud est fait pour vous !

   

pCloud

Disponible sur Windows, Mac, Linux, iOS et Android, pCloud permet de stocker jusqu’à 20 Go gratuitement.

Si vous avez besoin de plus d’espace, pCloud a de très bons abonnements : 3,99 € par mois les 500 Go ou 7,99 € les 2 To. 

pCloud se synchronise rapidement et n’a pas de restriction sur la taille des fichiers sauvegardés tant qu’il reste de l’espace sur votre Cloud. Le transfert des données sur le Cloud est crypté (256-bits AES/SSL) pour assurer leur sécurité.

pCloud a une fonctionnalité que peu d’autres Cloud offrent : le dossier crypté. Tous les éléments placés spécifiquement dans ce dossier sont cryptés localement, ce qui veut dire que même les employés de pCloud ne peuvent pas y avoir accès.
Ce dossier est dédié à vos informations les plus sensibles, et coûte 3.99 € supplémentaires par mois.

Pour le reste, ce Cloud fonctionne et se présente comme les autres, et offre la possibilité d’importer directement les contenus d’autres Cloud. Ce qui est très pratique si vous changez de services ou si vous souhaitez sauvegarder des documents sur plusieurs Cloud.

Conclusion

Facile d’utilisation, pCloud offre une très bonne capacité de stockage, gratuite ou payante. L’option d’avoir un dossier crypté plaira aux utilisateurs souhaitant stocker des données sensibles (fichiers bancaires, etc.).

Microsoft OneDrive

Principalement destiné aux utilisateurs de Windows, Microsoft OneDrive est un service de stockage dont les conditions d’utilisations ont connu de nombreuses modifications au cours de ces dernières années.

Au départ, OneDrive offrait 15 Go de stockage gratuit à ses utilisateurs plus 15 Go supplémentaires pour ceux qui connectaient l’appareil photo de leur smartphone au Cloud. Et, si vous étiez client du logiciel Office 365, vous obteniez un espace de stockage illimité sur le Cloud.

Désormais, les utilisateurs de OneDrive bénéficient de 5 Go de stockage gratuit. Vous pouvez aussi payer 2 € par mois pour obtenir 50 Go ou 69 € par an pour 1 To (cela inclut la suite Office 365).

Le design de OneDrive est simple et clair. Il est possible de créer des dossiers et des fichiers en ligne, notamment aux formats Office.

Il y a un aspect social à ce Cloud car vous pouvez créer des liens vers vos réseaux sociaux et ainsi partager plus facilement vos dossiers via Facebook ou autres.

Contrairement à Dropbox, le partage de documents en "lecture seule" est disponible même aux utilisateurs de la version gratuite.

Question vie privée, Microsoft se réserve le droit de scanner les documents que vous stockez pour s’assurer que vous n’utilisez pas leur service pour conserver des contenus illégaux. OneDrive est, avec Apple qui applique la même politique, potentiellement plus intrusif que les autres services de Cloud.

En résumé

OneDrive a déstabilisé le public en modifiant les conditions d'utilisation de son Cloud, mais cela reste une option intéressante pour les aficionados de Microsoft.

Amazon Drive

Amazon fait vraiment tout, y compris le stockage de données dématérialisées. Amazon Drive a deux offres. La première, incluse dans l’abonnement Amazon Premium, vous permet de sauvegarder vos photos de manière illimitée, plus d’avoir 5 Go pour le reste de vos fichiers (vidéos…). La seconde est un abonnement à 70 € par an pour un espace de stockage illimité.

Pour accéder aux 3 mois d’essai gratuit à Amazon Drive il faut se connecter à son compte Amazon ou en créer un si vous n’êtes pas encore client. Hélas, il faut enregistrer sa carte bancaire avant d’avoir accès au Cloud ce qui est très désagréable. N’oubliez pas de créer une alerte sur votre calendrier avant la fin des trois mois si vous ne souhaitez pas être débité de 70 euros d’un coup (la facturation est annuelle).

Comme de nombreux Cloud, Amazon Drive s’installe sur votre ordinateur puis est accessible sur tous vos appareils (PC, Mac, Android, iOS). Attention, si l’espace de stockage est illimité, la taille des fichiers que vous pouvez télécharger sur votre drive est elle limitée à 48,82 Go.

Ce Cloud est plus destiné à stocker des photos et des vidéos que des fichiers. Par exemple, il n’est pas possible de partager des dossiers mais seulement des fichiers individuels (et dans la limite de 25 fichiers d’un coup).

En résumé

Amazon Drive a un prix imbattable mais ne correspondra pas aux besoins de tout le monde. Si vous souhaitez utiliser votre Cloud pour votre travail, pour stocker des fichiers type Word ou pour collaborer sur des projets, ce service risque de vous décevoir.

Mega

Vous vous souvenez sûrement de Mega Upload, le site de téléchargement (plutôt illégal) de l’allemand "Kim Dotcom", et bien Mega est le service de stockage dématérialisé qu’il a co-créé en 2013. Désormais, Mega est une entreprise à part entière, sans lien avec son sulfureux créateur.

Mega met l’accent sur la sécurité des données stockées dans son Cloud, et les crypte à toutes les étapes de téléchargement et sur ses serveurs. Seul l’utilisateur peut avoir accès à ses fichiers grâce à une clé de cryptage qui lui est attribuée.

Partager des documents avec d’autres utilisateurs de Mega est aussi simple que sur Google Drive ou OneDrive et vous pouvez de la même manière limiter ou non les modifications apportées aux documents. Si vous souhaitez partager votre document avec quelqu’un qui ne possède pas de compte Mega vous devez lui fournir une clé de cryptage pour qu’il puisse y accéder.

Nous avons gardé le meilleur pour la fin : lorsque vous créez un compte Mega, vous obtenez jusqu’à 50 Go de stockage gratuit. Les versions payantes sont à 99 € pour 500 Go de stockage par an, 199 € les 2 To et enfin 299 € les 4 To.

En résumé

L’offre gratuite de Mega est vraiment impressionnante et peut très bien satisfaire les besoins de la majorité des personnes recherchant un espace de stockage en ligne.

Tresorit

Des Cloud qui offrent un stockage sécurisé des données, Tresorit 3.0 est l’un des meilleurs.

Toutefois, la façon d'accéder à l’offre gratuite de ce service, 3 Go de stockage, est plutôt désagréable. Il faut s’inscrire et tester gratuitement l’offre "Premium" (à 10 €), puis annuler l’offre premium au bout d'un mois pour pouvoir finalement profiter du service gratuit. Un procédé quelque peu fastidieux surtout comparé aux autres Cloud.

L’abonnement "Premium" équivaut à 100 Go de stockage tandis que l’abonnement "Solo" est à 25 € pour 1 To.

Tresorit protège les données de ses utilisateurs grâce à un savant système d’encryptage. Les données sont cryptées localement puis envoyées en utilisant le protocole TLS, sur les serveurs de Tresorit qui sont eux-mêmes cryptés. Vous conservez la clé de déchiffrement qui n’est pas même accessible aux employés de l’entreprise. Pour assurer encore plus de sécurité, vous pouvez instaurer deux niveaux d’identification, ce qui veut dire que même si on vous vole votre ordinateur, personne ne peut s'y connecter sans votre téléphone portable.

La version 3.0 de Tresorit a été repensé pour une utilisation simplifiée de la plateforme. Il est possible de faire glisser des fichiers directement dans Tresorit et la synchronisation se lance.

Pour les curieux, les serveurs de Tresorit sont situés en Europe et répondent à la législation Suisse.

En résumé

Mise à part son procédé d'inscription, Tresorit nous a plu. Il est facile d'utilisation et la sécurité des données des utilisateurs est pris à coeur par l’entreprise ce qui est également un plus.

Spideroak One

Le point fort de Spideroak est la sécurité. Contrairement à la majorité des Cloud, Spideroak crypte toutes vos données directement sur votre ordinateur.

Une fois le logiciel installé sur votre ordinateur, chaque dossier déposé dedans sera crypté avant d’être synchronisé à votre Cloud. Cela signifie que vous serez le seul à avoir accès à vos fichiers. La clé de codage étant directement sur votre ordinateur, même les employés de l’entreprise ne pourront avoir accès à vos dossiers.

Afin de pouvoir accéder à vos dossiers depuis un autre ordinateur, l’entreprise a développé une application, Spideroak Hive. Celle-ci agit comme centre de contrôle de votre Cloud et vous donne accès à vos fichiers depuis vos autres appareils.

Disponible sur Windows, Mac et Linux, ce Cloud ne dispose pas de fonctionnalités supplémentaires comme un logiciel de traitement de texte ou quoi que ce soit. Spideroak ne fait que dans le stockage de données dématérialisées.

Il est possible de partager des dossiers avec autrui mais pour cela il faudra créer un profil pour votre destinataire (gratuit et rapide). Spideroak est tellement à cheval sur la sécurité qu’un message d’alerte s’affichera si vous ne vous déconnectez pas de votre application après chaque utilisation.

En résumé

Ce Cloud ne brille pas par sa versabilité ou son design, il fait une chose et il le fait bien. Si la sécurité de vos données est votre priorité alors Spideroak va vous séduire.

Vous pouvez essayer gratuitement ce service pendant 60 jours  (les 2 Go) puis l’abonnement est à 7 € les 100 Go par mois.

Box

Box, à ne pas confondre avec Dropbox, est un service de stockage dématérialisé qui s’adresse principalement aux entreprises, mais qui propose aussi deux offres pour les particuliers.

L’offre gratuite permet de stocker jusqu'à 10 Go mais limite chaque fichier à 250 Mo. En comparaison, OneDrive ou Dropbox limite les fichiers à 10 Go. Cette caractéristique n’est problématique que pour les personnes souhaitant sauvegarder des vidéos puisque même les photos hautes résolutions sont désormais sous la barre des 250 Mo.

Un autre élément à garder à l’esprit est que, contrairement à beaucoup de Cloud, Box ne permet pas de visionner les versions précédentes d’un document dans son offre gratuite.

Accessible sur iOS, Android, Windows et Blackberry, l’interface d’utilisation est bien conçue et propose plusieurs options pour créer, télécharger et organiser ses fichiers.

Si vous souhaitez souscrire à la version payante, les 100 Go de stockage sont à 8 € par mois (et les fichiers limités à 5 Go chacun). Cela comprend le chiffrage des fichiers, la possibilité de visionner les versions précédentes des documents et de les partager (en lecture seule, avec modification etc...).

L’un des points forts de ce service est le nombre d’applications complémentaires à Box, elles rendent le service plus versatile. Par exemple, il existe des programmes pour relier Box à Office ou pour modifier des documents Google Docs directement dans Box.  

En résumé

Box est un service fiable et rapide, qui séduit grâce à ses 10 Go de stockage gratuit. Pour les fonctionnalités avancées par contre, il faut s’abonner à la version payante.

Apple iCloud

Vous l'aurez deviné, iCloud est le service de stockage dématérialisé d’Apple. Destiné aux utilisateurs d’iOS et d’OS X, (il n’y a pas d’app disponible pour Android, Windows Phone ou Blackberry), iCloud est aussi accessible sur PC en se connectant à icloud.com ou en utilisant iCloud pour PC.

Plutôt basique en soit, iCloud est compatible avec de nombreuses applications. Rapide et fiable, ce Cloud permet de sauvegarder les contenus de tous vos appareils Apple. Toutefois, pour cela, il vous faudra probablement plus que 5 Go, l’offre gratuite de iCloud.

50 Go coûtent 0,99 € par mois, les 200 Go sont à 2,99 € et enfin les 2 To sont à 9,99 € par mois.

iCloud Drive, tout comme Google Drive et quelques autres concurrents, rend le travail sur différents appareils très simple. Vous pouvez commencer à rédiger un document sur votre iPad, poursuivre sur votre MacBook et l’éditer sur votre iPhone. Partager des documents est aussi très facile.

Apple se réserve le droit de consulter le contenu des dossiers que vous conservez sur ses serveurs si l’entreprise a des raisons de croire qu’ils contiennent des documents illégaux ou dangereux.

En résumé

iCloud a été conçu pour les utilisateurs d’Apple. Si tous vos appareils sont de la marque à la pomme et que vous êtes prêt à payer minimum 0,99 € par mois, pour sauvegarder vos données sur le Cloud, cette offre est faite pour vous. Pour les utilisateurs de PC, Android ou autres, il existe d’autres services plus adaptés à vos besoins.

Mozy

Comme Dropbox, Mozy n’offre que 2 Go mais il est possible d’obtenir plus d’espace de stockage gratuit si vous recommandez le service à vos amis. Les abonnements payants sont à 4,99 € les 50 Go (pour un ordinateur) ou 125 Go à 8,99 € par mois (pour trois ordinateurs).

Ce cloud est disponible sur Windows, OS X, Android et iOS et permet de sauvegarder très simplement ses fichiers. Il est possible de sélectionner les dossiers de votre ordinateur que vous souhaitez  synchroniser automatiquement, et les versions antérieures de tous vos documents sont sauvegardées pendant 30 jours. Une autre fonctionnalité qui a retenu notre attention est le téléchargement en un clic de tout le contenu de votre Cloud ; ce qui est très pratique si vous êtes sur le point de changer d’ordinateur.

L’interface d’utilisation de Mozy est quelque peu datée mais reste convenable.

Propriété de Dell, Mozy satisfera tout particulièrement les internautes souhaitant sauvegarder des informations sensibles puisqu’il offre deux types de cryptage (256-bit AES ou 448-bit). Ce cryptage est effectué directement sur votre ordinateur, avant l'envoi des documents sur le Cloud, ce qui réduit le risque que vos données soient détournées.

En résumé

L’espace de stockage gratuit est très limité mais si vous ne voulez sauvegarder que vos documents essentiels (informations bancaires, etc.) cela devrait suffire.