Bien qu’il ait récemment perdu des abonnés, Netflix reste le chef de file sur un marché des SVOD, de plus en plus compétitif. Parmi ses concurrents, il y a Hulu, une plateforme qui malgré un démarrage timide rencontre un certain succès et popularité, qu’elle doit en grande partie au lancement de la série The Handmaid’s Tale : la servante écarlate, tirée du roman éponyme de Margaret Atwood.

Malgré cette percée mondiale, Hulu n'est toujours pas accessible en Europe, entre autres. Bien qu’officieusement, il existe une solution de contournement à cette restriction géographique. 

Netflix devrait-elle se faire du souci de cette montée en puissance de Hulu ? Pourquoi ce service attire-t-il autant ? La réponse en 3 points.

1. Son prix abordable

Premier, et non des moindres, le plus bel avantage de Hulu : son coût mensuel. Le service propose trois types d’abonnements : Hulu avec pubs (6,99 $, soit 6,55 €), Hulu sans pub (12,99 $, soit 12,17 €) et Student (1,99 $, soit 1,86 € avec pubs, Showtime et Spotify Premium). 

Vous l’aurez remarqué, ils sont bien moins chers que ceux de Netflix par exemple. Et, cerise sur le gâteau, ils ont tous trois un mois d’essai et sont sans aucun engagement, l'annulation peut se réaliser à tout moment.

2. Son catalogue sans fin 

Les abonnés aux services de streaming ont la réputation de n’être jamais rassasiés. Certains sitôt une série terminée en enchaîne avec une autre, d’autres en suivent plusieurs, à la fois sur un même ou depuis plusieurs.

Leur consommation se fait alors sans modération tant le contenu ne manque pas ; sans oublier qu’il n’y en a pour tous les goûts et publics, ce qui ne laisse aucune place à l’ennui. 

Hulu sait y faire et a le flair dans ce domaine puisqu’il met à disposition des films, séries et documentaires enivrants et originaux. C’est d’ailleurs The Handmaid’s Tale qui a permis de propulser la plateforme. 

Hulu a su parier sur la bonne série et continue de le faire, en effet, en ce moment, elle diffuse la mini-série Candy, qui fait fureur aux États-Unis, mais on en trouve d’autres toutes aussi réussies et intéressantes comme Dopesick, CATCH-22, Wu‑Tang: An American Saga, How I met your father, ou encore Under the Banner of Heaven. Bientôt, devrait sortir le très attendu documentaire XXXTentacion: Look at me.

Les sérivores peuvent profiter de davantage de contenu issu de STARZ, HBO Max, de Showtime, Cinemax, en y ajoutant quelques dollars supplémentaires.

Rappelons aussi que l’abonnement de près de 14 $ (13,12 €) donne accès à Disney+ et aux compétitions sportives d’ESPN+ (filiale de Walt Disney Company).

3. Son option Live TV

Autre spécificité appréciée de Hulu, qui est d’ailleurs en lien avec le point précédent, c’est l’accès à de nombreuses émissions TV populaires (de ABC, CBS, NBC, TLC et Fox), en direct ou dès le lendemain, comme Urgences, Futurama, Law & Order: Special Victims Unit, Brooklyn Nine-Nine, The Kardashians, The Masked Singer, Married at first sight (Marié au premier regard), etc. 

Pour en profiter, il y a les forfaits mensuels Hulu+ Live TV avec et sans pub, respectivement à 69,99 $/mois et 75,99 $/mois. Ces prix sont plus avantageux que le câble, le (jeune) public américain est donc logiquement séduit. 

Avec tout ceci en tête, l’engouement pour Hulu des deux côtés du Globe est tout à fait compréhensible, par contre ce qui ne l’est pas, c’est que ce SVOD soit toujours réservé aux États-Unis et au Japon.

Disney cherche certes à se concentrer sur sa plateforme, mais celle-ci ne s’adressant pas à tous, elle laisse sur le carreau un énorme vivier de potentiels abonnés qui délaissent un peu plus Netflix...

En attendant, rejoignez Disney+ ou Canal+ qui comptent des séries Hulu dans leur catalogue.