Netflix a révolutionné la consommation de séries et de films, cette plateforme de streaming s’est rapidement démocratisée et développée. Elle est également parvenue à attirer les plus grands acteurs et réalisateurs, qui privilégiaient le 7ème Art au 8ème. Netflix diffuse des contenus populaires, certains moins récents à l’image de Friends et d’autres plus récents tels que Breaking Bad ou encore Riverdale. Elle produit également ses propres contenus comme les séries à succès Stranger Things, Squid Game et Narcos.

Ce coup de maître a permis de placer Netflix en chef de file et modèle de référence pour les plateformes de streaming de même catégorie. Cependant, pour rester au top, attractif et garder un public fidèle, il est nécessaire de se transformer et de proposer de nouvelles fonctionnalités.

Les changements de cap entrepris peuvent être bons comme mauvais, dans les deux cas les résultats se font généralement très vite ressentir. Sans compter sur le public qui n’hésite plus à partager son emballement et ses déceptions via les réseaux sociaux, principalement.

Dernièrement, les virages entrepris par Netflix n’ont pas été apprécié par certains abonnés, qui ont décidé, purement et simplement de se désabonner de la plateforme, et la concurrence a aussi sa part de “responsabilité”.

À présent, voyons quelles raisons ont probablement poussé des abonnés à tourner le dos à Netflix. 

1- Une augmentation des prix  

C’est en août 2021 que la plateforme a modifié sa grille tarifaire, pour bien évidemment une augmentation de ses prix de l’ordre d’1 € par mois. Ce qui n’a bien sûr pas été au goût de tous... mais qu’à cela ne tienne, la richesse de contenu et l’utilité de la plateforme a convaincu la plupart de rester et de s’accoutumer à ce nouveau tarif. 

2- Une rude concurrence 

La concurrence bien ficelée et prête à en découdre avec Netflix fait son arrivée ou s’affirme sur le marché du streaming. 

On y compte Amazon Prime Video, intégré à l’abonnement Prime, qui détient un impressionnant catalogue, Disney+ qui a débarque en grandes pompe en novembre 2020 avec 6 chaînes différentes et des prix similaires à Netflix. 

Aussi, n’oublions pas les services Apple TV+, OCS, Canal+, Pluto TV, Starzplay, The Criterion Channel, Hulu, HBO Max (nous attendons ces deux derniers en France), etc.

Face à une telle diversité, il est bien compliqué de conserver sa place de meneur et sa tête hors de l’eau...

3- Vers la fin des partages de mot de passe 

Pour obtenir le plus d’abonnés possible, la stratégie que Netflix a récemment adoptée pour certains territoires est de stopper le partage des mots de passe. Ainsi l’ajout d’un ou de plusieurs se fera moyennant quelques euros supplémentaires, en conséquence ils disposeront de leur propre information de connexion.

Si ceci devait s’étendre à la France par exemple, beaucoup risquerait de prendre la poudre d’escampette pour se tourner définitivement vers un concurrent...

4- L’arrivée de la publicité 

L’autre mesure qui déplait déjà est le déploiement prochain d’un forfait avec publicités. Selon Bloomberg, il devrait coûter entre 7 et 9 €/mois. En échange de ce prix “mini”, vous acceptez d’être interrompu de pubs pour une durée de 4 minutes par heure. Les réclames seront diffusées avant et pendant, mais seront exclues des programmes pour enfants et ses productions originales. 

L’une des raisons principales pour lesquelles le public adopte le SVOD est l’accès à un vaste catalogue du contenu, sans interruption, et à un service dont ils peuvent se désabonner à tout moment. Cette formule qui a pour but de séduire de nouveaux abonnés plus sensibles aux prix pourrait avoir l’effet inverse et mettre en fuite. Toutefois, gardons à l’esprit que ce système n’est pas étranger aux Américains, qui sont habitués à voir sans cesse des réclames, que soit sur la TV par câble ou sur d’autres services comme Hulu.

Au contraire, les Français ne le sont pas, Netflix risque alors de perdre du terrain....

5 - Un catalogue moins séduisant

La concurrence se joue aussi sur le contenu, il faut certes de la quantité, mais cela ne suffit pas. Il faut aussi de la qualité, et surtout de l’originalité. Ces trois critères sont essentiels pour une fidélité clients. Netflix propose certes beaucoup de contenu, mais il est différent selon les pays. 

D’aucuns trouvent que le catalogue américain ou britannique est plus intéressant, qu’il n’y a pas de renouveau, qu’il n’y a pas assez de contenu français, que les saisons sont trop souvent annulées, car peu rentables pour la plateforme, qu’il manque de films récents dû à la chronologie des médias. Enfin, pour certains Netflix devient bien trop woke.