Le 17 mai dernier, Apple a lancé deux mises à jour de son service de streaming Apple Music. Parmi elles, on retrouve l'ajout de deux options de qualité sonore améliorée, à savoir le Lossless (une qualité audio sans perte) et le Audio Spatial, pour une expérience d'écoute encore plus riche.  

Ces fonctionnalités sont disponibles pour tous les abonnés d'Apple Music, sans coût supplémentaire, et à condition de disposer d'un appareil compatible, ce qui n’est pas le cas des AirPods, AirPods Max et de l’enceinte HomePod.  

D'une certaine manière, ce n'est pas surprenant, car les limites du Bluetooth rendent le streaming non compressé un peu compliqué. Pour cause, Apple utilise le codec AAC, qui ne permet pas d'obtenir une qualité proche de celle d'un CD.  

Et, même si, comme l'observe T3, l'iPhone 12 et les AirPods Max intègrent la norme Bluetooth 5.0 capable de transporter huit fois plus d'informations que les précédentes, cela n'est apparemment pas suffisant. 

Selon le site The Verge, le mode d'écoute filaire du casque AirPods Max accepte uniquement les sources de sortie analogiques et il ne prend actuellement pas en charge le format audio numérique. C’est pour cela qu’il serait limité. 

En ce qui concerne le HomePod, alors qu'il utilise le AirPlay, basé sur le Wi-Fi et capable de taux de transmission de données bien plus élevés, il fait également partie des produits d’Apple mis sur la touche. 

Ces limitations sont une très grosse déception car, d’après nous, il n'y a aucune raison évidente qui empêcherait les AirPods Max (en mode filaire) et le HomePod de profiter de supporter le Lossless Audio (qualité audio sans perte).  

Peut-être que le service n'était pas prêt et que Apple a décidé de le lancer en urgence pour devancer Amazon et sa mise à niveau HD. Ou la firme aurait une idée bien précise pour les AirPods 3, dont le lancement est prévu prochainement...