L’Apple Watch et les Fitbit sont très populaires chez les aficionados de sport, mais pas qu’eux. Avant de commencer notre comparatif, il est bon de préciser que, techniquement, ces produits n’appartiennent pas à la même catégorie d’objet connecté.

L’Apple Watch est une montre connectée avec de multiples applications (appels, notifications, agenda …), quand les bracelets Fitbit sont uniquement dédiés au sport.

Fitbit a compris qu’il lui manquait des modèles pour concurrencer directement l’Apple Watch et a donc lancé les bracelets Ionic et Versa.

Dans notre article, nous comparerons les Apple Watch (Apple Watch Series 4 incluse) à quatre modèles de Fitbit : Charge 3, Versa et Ionic.

Découvrez également notre sélection des meilleurs bracelets connectés, notre comparatif des bracelets Fitbit.

Suivi de l’activité physique

Garder la forme n’est pas forcément synonyme de marathon ou de salle de sport. Être actif pendant la journée est déjà bénéfique pour votre santé.

L’Apple Watch et les bracelets Fitbit sont parfaits pour vous encourager à bouger plus. 

Les Fitbit et Apple Watch accommodent aussi bien les personnes qui veulent mesurer leur activité physique quotidienne que les sportifs.

Notez néanmoins que, dû à l’absence GPS, l’Apple Watch 1 n’a pas vraiment su séduire les coureurs. Ce défaut a depuis été rectifié. Maintenant l’Apple Watch a non seulement un GPS, et un processeur beaucoup plus puissant que les modèles précédents, mais aussi une connexion 4G .

Les fans de course à pieds préféraient les Garmin à l’Apple Watch, jusqu’à ce que la deuxième génération des montres Apple n’intègre un GPS, comme le Fitbit Ionic.

Ensuite, l’Apple Watch Series 2 a été remplacée par la 3 et la 4, qui ont des processeurs plus rapides et une meilleure batterie. Chacune a été déclinée en une version avec 4G intégrée afin que vous puissiez les utiliser sans avoir à prendre votre iPhone lorsque vous faites de l'exercice.

Avec l’Apple Watch et le Fitbit Ionic, plus besoin de prendre votre smartphone lors de vos entraînements. Tous deux possèdent un GPS, stockent de la musique et peuvent être utilisés comme moyen de paiement sans contact.

Si l’exercice physique est au cœur des produits Fitbit, pour l’Apple Watch il ne s’agit qu’une de ses fonctionnalités.

L’Apple Watch a deux applications consacrées au sport : Activité, qui a trait à tout ce qui est santé, bien-être, routine quotidienne, et Exercice, qui mesure vos entraînements (course, vélo et marche).

Toutes les données collectées par la montre peuvent être consultées sur votre iPhone via l’app Activité ou Santé. Cette dernière offre une meilleure vue d’ensemble de votre santé puisqu’elle intègre plusieurs sources de données (et pas seulement celles de votre montre).

Les bracelets Fitbit sont compatibles avec iOS, mais si vous souhaitez intégrer leurs données à l’application Santé de votre iPhone, il vous faudra utiliser une application tierce comme Sync Solver.

Lorsque vous restez trop longtemps sans bouger, l’Apple Watch, tout comme les Fitbit, vous envoie une notification pour vous encourager à bouger.

La montre d’Apple est désormais compatible avec des applications d’autres développeurs et son partenariat avec Nike est toujours d’actualité.

Se fixer des objectifs : Fitbit le fait

La grande différence ici est qu'avec Apple vous pouvez pas vous fixer des objectifs ou d'autres mesures, à l'exception de la perte des calories. Si brûler des calories n'est pas votre objectif premier, l’Apple Watch ne vous sera pas très utile autrement.

En comparaison, Fitbit vous permet de vous fixer des objectifs spécifiques tels que vos pas, la distance parcourue, les calories brûlées, votre activité par minutes, les étages montés et votre objectif horaire d'activité.

Les rappels de Fitbit pour se déplacer fonctionnent de la même manière, et se trouvent sur les modèles Inspire, Inspire HR, Charge 3, Versa et Ionic.

Cardiofréquencemètre

Pour mesurer votre fréquence cardiaque, l’Apple Watch et certains Fitbit utilisent la photopléthysmographie. Derrière ce terme barbare se cache un principe presque simple et pas si différent de la prise de pouls manuelle.

À l’aide de LEDs vertes placées à l’arrière de leurs cadrans, ces montres détectent le volume sanguin qui circule dans votre poignet et la taille de vos capillaires sanguins. Elles enregistrent les fluctuations de ces derniers et en déduisent votre fréquence cardiaque.  

Les bracelets Fitbit équipés mesurent votre fréquence cardiaque 24h/24, 7j/7. Ils peuvent mémoriser vos données cardiaques à une seconde d’intervalle lorsque vous faites du sport, et à cinq secondes d’intervalle en mode repos. Selon Fitbit, ses bracelets Ionic et Versa sont plus précis que d’autres modèles car leurs LED sont bien en contact avec le poignet.

L’Apple Watch, elle, évalue votre fréquence cardiaque toutes les 10 minutes durant la journée et de manière discontinue lorsque vous utilisez l’app Exercice.

Grâce au système watchOS 4, Apple a amélioré son application Rythme cardiaque puisqu’elle mesure désormais votre pouls au repos et en période de récupération.

Enfin, Fitbit a annoncé que son modèle Ionic aurait un moniteur cardiaque amélioré car ses LEDs seront plus en contact avec le poignet que ses autres bracelets.

Calories

Les bracelets Fitbit et l’Apple Watch peuvent faire une estimation des calories que vous dépensez au quotidien.

L’Apple Watch détermine le nombre de calories brûlées à l’aide des données récoltées par l’application Activité et Rythme cardiaque. Plus vous portez la montre, plus celle-ci connaît vos habitudes (niveau d’activité quotidienne…), plus elle est exacte dans le décompte des calories.

La montre d’Apple différencie les “calories de repos” (les calories dépensées juste pour le fonctionnement de base de votre corps) et les “calories actives” (celles brûlées grâce à une activité physique). Nous préférons cette approche à celle de Fitbit, qui mélange les deux.   

Fitbit estime le nombre de calories dépensées en se basant sur votre métabolisme de base calculé à l’aide de votre taille, poids, âge et sexe. Pour être plus précis, les bracelets avec moniteur cardiaque prennent en compte les données de ce dernier.

Fitbit calcule les calories dès minuit et comprend donc les calories dépensées en dormant - ce qui n’est pas possible avec l’Apple Watch qui doit se recharger pendant la nuit.

Suivi du sommeil : avantage à Fitbit

Une bonne nuit de sommeil diminue les risques de tomber malade ou encore de prendre du poids.

L’Apple Watch ne possède pas d’app pour suivre la qualité de votre sommeil car elle doit être chargée chaque nuit. Il est possible d’installer une application tierce mais dans ce cas vous devez charger la montre durant la journée, ce qui est tout sauf pratique.

Toutefois, l’autonomie de la batterie des Series 3 et 4 a été améliorée de sorte qu’elle peut (en cas d’utilisation basique sans GPS) tenir 3 jours complets et 2 nuits.

Avec les Inspire HR, Charge 3, Versa et Ionic, vous pouvez estimer la qualité de votre sommeil et de suivre chacune de ses étapes : sommeil léger, profond et paradoxal (phase de rêve).

Soyons clair, les résultats n’ont pas la précision d’un électroencéphalogramme mais ils donnent un bon aperçu de votre sommeil grâce aux fluctuations de votre rythme cardiaque.

Applications

Les applications Activité et Exercice d’Apple ont un très beau design mais l’app Fitbit a un avantage indéniable, celui d’être disponible sur tous les systèmes d’exploitation (iOS, Android et Windows).

Le tableau de bord de l’app est complet, détaillé  (graphiques, stats …) et vous pouvez organiser les données récoltées comme vous le souhaitez.

Pour ce qui est des applications non-fitness, seul le Fitbit Ionic peut soutenir la comparaison avec l’Apple Watch, et encore. Ainsi, si vous voulez utiliser de nombreuses applications (hors sport), l’Apple Watch (ou un équivalent Android) sera plus adaptée à vos besoins.