Avec l'annonce, la semaine dernière, du lancement de la WWDC d'Apple dans un peu moins de deux mois, sa préparation a officiellement commencé.

Bien que nous n’ayons encore aucune certitude quant au lancement de produits, nous pouvons affirmer qu’Apple profitera de l'occasion pour présenter les dernières mises à jour de ses systèmes d’exploitation macOS, iOS, watchOS et tvOS.

Comme tous les ans, les utilisateurs et développeurs attendent d’Apple qu’elle apporte de nouvelles fonctionnalités et améliorations, sans oublier la correction de chaque bug. Qu’en sera-t-il cette année ? Nous espérons que la firme choisira correctement ses batailles, et nous avons quelques idées de ce que l’on aimerait voir changer…

Les applications natives

Nous ne serions pas contre un peu d'attention apportée aux applications natives, et dont nous dépendons tous les jours.

Même si la plupart peuvent être remplacées par des apps tierces, cela ne signifie pas qu’elles doivent être mises à l’écart. Des millions d’utilisateurs comptent encore sur des outils intégrés comme Mail, Calendrier, Contacts et même Messages, et franchement, elles mériteraient d'être repensées.

Prenez Mail, par exemple. Alors que les concurrents ont ajouté des fonctionnalités telles que le filtrage automatique, qui permet faire du tri, des alertes et une meilleure puissance de recherche, les nouveautés d'Apple sont si rares que l'on a parfois l'impression que la société croit avoir déjà suffisamment perfectionné l'application.

Calendrier, lui, est encore moins fréquemment mis à jour que Mail. Il manque d'éléments comme la planification de réunions et l'analyse du langage naturel pour la création d'événements.

Même Messages, une application dans laquelle Apple a sûrement beaucoup investi, reste à la traîne. Nous aimerions profiter de nouvelles fonctions comme le Tapback étendu à tous les émojis, le filtrage de spam et bien d’autres encore.

Nous ne nous attendons pas à ce que toutes ces corrections soient faites en un an, même avec les ressources fantastiquement énormes dont dispose Apple. Néanmoins, cela n’est pas impossible. Il suffit même de regarder du côté de Rappel et Notes, deux applications modestes qui ont toutes deux bénéficié d'une refonte importante lors des mises à jour de l'année dernière. 

Raccourcis

Lorsqu'Apple a lancé Raccourcis sur Mac l'année dernière, la marque l'a décrit comme le début d'une transition sur plusieurs années. 

Si ce passage ne s'est pas fait sans heurts, dans l'ensemble, il a été plutôt réussi, non seulement en rendant l'automatisation plus accessible à l'utilisateur moyen, mais aussi en apportant un certain degré de parité avec son homologue iOS.

Ce qui nous surprend, c'est le nombre impressionnant de fonctionnalités intégrées au Mac qui ne sont tout simplement pas accessibles via les raccourcis. Comme l'a récemment fait remarquer Federico Viticci, Safari Reader ne l'est pas. Et même toutes les nouvelles fonctionnalités, à l'instar des groupes d'onglets de Safari ou les notes rapides de Notes, sont absentes.

Il serait plaisant que la société détaille une véritable feuille de route davantage détaillée pour l'avenir des raccourcis, afin que les utilisateurs aient une idée de ce à quoi s'attendre.

iPadOS

iPadOS n'a cessé de s'améliorer au cours des deux dernières années, notamment avec l'amélioration du multitâche. Toutefois, la puissance du matériel de l'iPad a dépassé la complexité de son logiciel.

Les plus récents utilisent la même puce M1 que celle que l'on trouve dans de nombreux Mac, et pourtant ils ne proposent pas de fonctionnalités telles que la prise en charge complète des écrans externes.

Il se peut qu'Apple soit satisfait de l'état d'iPadOS, pourtant il y a tellement de possibilités pour la tablette de faire plus, avec l'intégration de fonctionnalités plus puissantes.

L'iPad est plein de potentiel, c'est pour cette raison que nous espérons que l'année 2022 soit bénéfique pour lui.

Adaptation de l'article original paru sur notre site sœur Macworld US.