Des rumeurs circulent depuis longtemps sur les liens entre NordVPN et Surfshark, et ce n'est pas étonnant : les deux sociétés ont été fondées par des Lituaniens dans la même ville.   

Cependant, toutes deux sont des sociétés distinctes qui utilisent leur propre infrastructure, même si les serveurs qu'elles utilisent sont pour la plupart loués, plutôt que détenus et exploités.

À présent, un accord a été finalisé qui verra Nord Security, qui gère NordVPN, fusionner avec Surfshark. Il s’agit d’un "partenariat stratégique" qui, selon les deux entreprises, les aidera à partager leurs connaissances techniques et permettra "une diversification plus ciblée du marché".

Il est important de noter que cela ne signifie pas que le service VPN de Surfshark se combine à NordVPN. Ils continueront tous deux à fonctionner en tant que sociétés VPN autonomes. L’accord ne modifie pas les politiques de confidentialité ni les conditions de service des deux sociétés. 

Dom Dimas, responsable de la communication de Surfshark, a déclaré à Tech Advisor : "Il n'y aura aucun changement dans le fonctionnement de Surfshark en tant que société ou dans les solutions que nous développons. Si l'on regarde d'un point de vue plus large, les deux entreprises ont des approches différentes pour construire des services et se concentrent sur des publics et des régions différents".

Bien que les deux sociétés soient des services VPN, elles proposent d'autres outils de sécurité, Nord Security disposant d'un gestionnaire de mots de passe : NordPass, et d’une solution de stockage crypté dans le Cloud : NordLocker.  

Quant à Surfshark, il propose son service de protection de l'identité nommé Alert.  

Si vous êtes déjà abonné à Surfshark ou NordVPN, ne vous inquiétez pas, rien ne changera. Vous continuerez à utiliser les mêmes applications que maintenant et aurez accès aux mêmes serveurs et fonctionnalités. Ni plus, ni moins.  

Lorsque nous avons demandé si des données utilisateur seraient partagées entre Surfshark et NordVPN, Dimas nous a répondu : "Nous partagerons les données de performance et de marketing car c'est l'intérêt commercial, cependant, cela ne piétine pas les données utilisateur expliquées dans notre politique de confidentialité. Nous sommes légalement tenus de ne partager aucune information entre les entités, car cela irait à l'encontre de nos conditions d'utilisation ou de notre politique de confidentialité, et nous n'avons donc pas l'intention de le faire sans en informer nos clients au préalable".
 

Sociétés mères

Nord Security sera la société mère de NordVPN et de Surfshark. Nord Security est également propriétaire d'Atlas VPN qui, curieusement, a également un PDG lituanien basé à Vilnius, la capitale.  

Il n'est pas rare qu'une entreprise possède plusieurs services VPN.

Prenez Kape, par exemple. Elle possède Private Internet Access, CyberGhost, Zenmate et plus récemment ExpressVPN.

Il y a aussi J2 Global, qui détient six services VPN, dont SaferVPN, Encrypt.me, IPVanish, StrongVPN, ibVPN et Buffered VPN.

Pour la plupart des utilisateurs de VPN, la société mère n'a aucune importance, mais étant donné que les services VPN reposent sur la confiance des utilisateurs, ces informations devraient être transparentes.  

Les choses se compliquent lorsque les sociétés mères possèdent également des éditeurs qui évaluent les services VPN. J2 Global possède PCMag, par exemple, et Kape a acheté Webselenese en 2021, qui gère divers sites Web, dont VPNmentor.com.  

Il s'agit manifestement d'un conflit d'intérêts. PCMag reconnaît pleinement ce lien dans ses critiques, et il n'y a aucune preuve qu'il n’ait jamais modifié les classements pour favoriser les services VPN que sa société mère possède.

Regardez les classements de VPNmentor et Wizcase (tous deux détenus par Kape) et vous trouverez des VPN appartenant à Kape en tête de leurs classements de VPN.

Nord Security ne possède pas de sites d'évaluation (à notre connaissance), mais dans tous les cas, rien de tout cela n'affecte les utilisateurs existants.

Adaptation de l'article orignial paru sur notre site sœur TechAdvisor.com.