Aujourd’hui, la question qui est sur toutes les lèvres est : est-ce que le Black Friday aura lieu le 27 novembre ? Le couperet est tombé il y a quelques heures, le Black Friday en France a été repoussé au 4 décembre.

Pour cause de crise sanitaire, la France remise sous cloche a dû contraindre les magasins physiques, considérés comme non essentiels, de fermer et de les obligés à vendre leurs produits en ligne quand cela est possible.

Le problème est qu'à l’exception des grands groupes, la majorité des commerces est peu référencée sur internet ou n’a aucune présence en ligne. Le Black Friday approchant, ces derniers craignaient alors une concurrence déloyale face aux ecommerçants Goliath.

Comme chacun le sait, ce jour de novembre marqué par de fortes promotions est la dernière fenêtre avant Noël pour réaliser des bénéfices, et sortir de l'ornière après plusieurs semaines sans activité. Alors, les consommateurs, particulièrement les commerces (de toute taille), attendent avec impatience le Black Friday pour réaliser de bonnes affaires. 

Pour rappel, selon le Figaro près de “56,6 millions de transactions par carte bancaire ont été comptabilisées en France”.

Pour satisfaire les deux camps, et surtout en soutien des artisans et commerces plus petits, le gouvernement et Amazon France ont convenu de stopper toute promotion de l’évènement.

Toutefois, cela n’a pas suffi à calmer la gronde puisque plusieurs voix se sont élevées pour appeler au boycott d’Amazon, et d’autres pour annuler le Black Friday.

Afin de trouver un équilibre entre mesures sanitaires et sauvetage de l’économie/des emplois, l’idée d’un report du Black Friday commence à faire son chemin, elle avait notamment été évoquée par Bruno Lemaire et par la ministre de l’Industrie Agnès Pannier Runacher.

La date du 4 décembre avait été proposée par le ministre de l’Économie, elle a, depuis, été acceptée.

Cet atermoiement devrait pouvoir laisser du temps aux commerces de proximité de relancer leur activité et d'être prêts le jour J.

Le Black Friday des “petits commerçants”

Pour aider le secteur, la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) a récemment créé, en partenariat avec Google France, Ma vitrine en ligne.

Ce nouveau service a pour but de soutenir les commerces de proximité, de les aider dans leur transition digitale via l’aide d'experts, entre autres, et de garder contact avec leur clientèle.

Le Black Friday des consommateurs

Si vous aussi souhaitez soutenir les magasins de proximité et indépendants, et profiter de bons plans, n’hésitez pas à vous rendre sur des sites alternatifs à Amazon, Cdiscount, Carrefour, etc.

Nous avons d’ailleurs consacré trois articles, l’un pour acheter depuis des librairies indépendantes, un autre concernant l’achat de jouets, et enfin un dernier relatif à l’entraide entre commerçants et concitoyens.

En attendant le Black Friday, nous vous conseillons de repérer les produits convoités, ceci vous permettra d’être plus efficace le jour J, mais aussi cela vous permet de vous assurer s’il s’agit d’un réel rabais. De plus, n’hésitez pas à consulter nos guides d’achat pour vous aider à trouver le produit qu’il vous faut.

Sachez que les bons plans n’attendent pas le Black Friday, en voici quelques-uns qui pourraient vous intéresser : 

Nous avons également des bons plans classés par catégorie, qui seront mis à jour régulièrement :

Enfin, sachez qu'il vous est possible de commander vos produits via Amazon Espagne, Italie, Allemagne ou encore Royaume-Uni, mais le montant final de vos achats pourrait être plus élevé car comprennant, entre autres, des frais de livraisons.