Les clients d'Apple France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Belgique, Suède et Pologne peuvent désormais profiter du programme Self Service Repair (autoréparation) de l'iPhone, qui a été lancé aux États-Unis en avril 2022.

Après des années de résistance aux réparations par les utilisateurs, Apple a finalement cédé et s'est ouverte à l'autoréparation.

Les pays européens ont été ajoutés au site selfservicerepair.com de la société. On ne sait pas encore si et quand Apple prévoit d'élargir cette liste à d'autres contrées.

Le programme permet aux utilisateurs de commander des pièces de rechange certifiées d'origine et des outils de réparation pour leurs produits Apple (limités à l'iPhone et au Mac Silicon pour le moment), et offre des manuels gratuits pour les aider à effectuer les réparations.

La société encourage également les utilisateurs à renvoyer les pièces usagées et endommagées afin qu'elles soient réutilisées si possible et recyclées dans le cas contraire.

Le lancement du programme de réparation en libre-service a fait suite à des années de pression de la part de la campagne "Right To Repair" et a été initialement accueilli de manière très positive.

Il est toutefois rapidement apparu qu'il n'offrait pas le genre d'expérience utilisateur intuitive et accueillante : au contraire, comme l'a découvert Luke Miani, les outils étaient chers et intimidants et les manuels étaient confus.

Nous soupçonnons que le tout vous coûtera encore plus de temps et de stress que d'argent, et nous ne sommes pas le seul média à nous demander si Apple a décidé de saboter délibérément son propre programme pour pousser les utilisateurs vers des réparations plus lucratives effectuées par des tiers.