La puce M2 intégrée par Apple sur ses nouveaux MacBook Pro et MacBook Air lors de la WWDC montre peu de changements par rapport à la M1.

Construite à partir de la même architecture et d'un processus de 5 nm identique, les gains apportés étaient prévisibles. Assez déçues, nous avons d'ailleurs supposé qu'il en serait de même pour les variantes M2 haut de gamme : à savoir les M2 Pro, M2 Max et M2 Ultra. 

Aujourd'hui, nous n'en sommes plus si sûrs. Un nouveau rapport de DigiTimes affirme qu'Apple réserverait la capacité de TSMC pour ses prochains processeurs 3nm M3 et M2 Pro. Bien que ce ne soit pas une surprise que le M3 utilise un processus 3nm, nous nous attendions à ce que l'ensemble de la série M2 reste en 5nm.  

Si Apple passe à une telle configuration, les prochaines mises à jour des MacBook Pro 14 et 16 pouces, Mac Studio, Mac mini haut de gamme et Mac Pro pourraient voir leur vitesse considérablement augmentée.

D'après nos benchmarks, le M2 améliore d'environ 20 % les performances du processeur et de 35 % les performances graphiques, ce qui serait une bonne mise à niveau pour le reste de la gamme Mac. 

Le passage à un processus 3nm pourrait sérieusement faire monter les enchères. En 2020, lorsque TSMC a présenté la technologie derrière le processus 3nm, elle a déclaré promettre une amélioration des performances de 10 à 15 % aux mêmes niveaux de puissance.