Bitcoin est la crypto-monnaie qui fait le plus parler d’elle actuellement. Créée en 2008 par un certain Satoshi Nakamoto (il s’agirait d'un pseudonyme), son usage s’est vite popularisé sur le web. Quatre ans après son lancement, un bitcoin était évalué à plus de mille dollars.  

Les portraits d’utilisateurs devenus riches grâce à cette monnaie se sont alors multipliés dans les médias. Ils ont rapidement été suivis d’articles, moins flatteurs, révélant que les bitcoins étaient très appréciés des criminels agissants sur le Dark Web.

 (Cours du Bitcoin en dollars par Ster30Pro - Wikimedia Commons. )

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin est une crypto-monnaie, c’est-à-dire une monnaie numérique cryptée qui existe en ligne indépendamment de toute banque centrale. Elle n’a pas de forme physique, elle n’est liée à aucun gouvernement et elle s’échange uniquement en peer-to-peer (pair à pair ou P2P).

L’unité de mesure de cette monnaie est le bitcoin (avec minuscule), souvent abrégé par BTC ou XBT.

Tout individu peut acheter ou échanger des bitcoins sur internet. L’un des atouts de cette monnaie est que son coût de transfert est minimum, même à l’international. Notez que, si le Bitcoin peut être utilisé pour effectuer des achats en ligne (par exemple, pour payer Express VPN), son usage en boutique est encore limité.   

Qu’est-ce que le minage de bitcoins ?

Comme Bitcoin est une monnaie numérique décentralisée, elle a besoin d’avoir à disposition de multiples ordinateurs pour effectuer des calculs très complexes et confirmer les transactions qui ont lieu en son nom. Ce procédé est nommé le minage.

En échange de leurs services, les mineurs (les propriétaires des serveurs sur lesquels sont réalisés ces calculs) reçoivent de nouveaux bitcoins et des frais de transactions.

Si théoriquement n’importe qui peut miner des bitcoins, ce procédé est désormais majoritairement réalisé par des professionnels, des coopératives ou des entreprises privées.

Peut-on devenir riche grâce aux bitcoins ?

Il existe des exemples de particuliers ayant acheté des bitcoins pour trois fois rien et qui, des années plus tard, ont revendu leurs deniers pour une petite fortune.

En 2013, le cas de Kristoffer Koch a ainsi fait la Une de la presse. Ce jeune Norvégien aurait  réalisé près de 850 000 dollars de bénéfice grâce à Bitcoin.
La somme qu’il avait investie dans la crypto-monnaie 4 ans plus tôt ? 27$.

Plus le temps passe et plus il est difficile de réaliser ce genre de profit. La valeur des bitcoins, bien qu’elle fluctue toujours un peu, a tendance à se stabiliser. Il faut aussi savoir que, pour éviter la déflation de sa monnaie, le créateur de Bitcoin a prévu de limiter le nombre de ses BTC à 21 millions.

L’évolution de Bitcoin est, en fait, assez semblable à celle de l’or. Au départ, il était facile et peu coûteux de le miner, ce qui a permis à quelques chanceux de s’enrichir rapidement. Lorsque l’extraction de la denrée précieuse est devenue plus compliquée et chère, son cours a augmenté, puis s’est stabilisé. Maintenant, l’or est devenu un moyen d’échange et plus un moyen de faire du profit.

Que vaut un bitcoin en euros ? 

Au 11 octobre 2017, un bitcoin valait 4 080 €.

Comment acheter des bitcoins ?

Plusieurs services en ligne vous proposent de vendre ou d’acheter des bitcoins.
Paymiupaym, par exemple, est un marché en ligne français qui permet notamment de faire des échanges euros/bitcoins.  

Comment miner des bitcoins ?

Bien que n’importe qui puisse miner des bitcoins seul, depuis son ordinateur, le jeu n’en vaut pas la chandelle pour les particuliers. Littéralement.

L’énergie demandée pour le minage est telle que si vous vous lancez dans l’aventure avec du matériel de base, le coût de votre facture d’électricité sera plus élevé que votre profit.  

Un option s’offre toutefois à vous : le regroupement de mineurs. Vous encourez toujours le risque de “travailler” à perte mais celui-ci est limité (vos bénéfices aussi).

Lorsque vous rejoignez un groupe, vous acceptez de partager la tâche du minage, les revenus qui en découlent et les frais qui y sont associés (2 %).

Si cela vous intéresse, nous vous indiquons la marche à suivre ci-dessous.

Étape 1 : Avant de commencer, vous avez besoin d’un “porte monnaie électronique” pour stocker vos (futurs) bitcoins. Celui-ci peut être installé sur votre ordinateur (il faudra télécharger un fichier blockchain), ou utilisé sur internet. Si vous choisissez de conserver vos bitcoins sur la toile alors le principe est le même que Paypal sauf qu’au lieu d’y mettre des euros, vous y stockez vos bitcoins. Plusieurs sites proposent ce service comme coinbase.com.

Étape 2 : Rejoignez un groupe de mineurs comme slushpool.com (uniquement en anglais). Bon à savoir : seul le leader du groupe est payé pour le travail de minage, il faut donc avoir confiance en lui puisqu’il peut très bien ne pas redistribuer ses profits.

Étape 3 : Installez un “mineur” de bitcoins sur votre PC. Il en existe deux types : CPU (minage avec processeur) et GPU (minage avec carte graphique). Pour les débutants il est recommandé d’utiliser un logiciel comme Kiv’s GUI miner.

Étape 4 : Connectez-vous à votre groupe Bitcoin et enregistrez l’adresse de votre porte-monnaie électronique.

Étape 5 : Enregistrez vos “ouvriers”. Chaque “ouvrier” est un sous-compte au sein du groupe. Vous pouvez avoir plus d’un ouvrier par ordinateur.

Étape 6 : Enregistrez vos identifiants dans votre logiciel de minage, puis l’URL de votre groupe. Vos “ouvriers” peuvent commencer à miner.