Après avoir comparé les performances avant et après l'installation de Windows 11, nous pouvons vous dire que l'expérience est résolument rapide, même si nous avons rencontré quelques bugs.

Sur la base de nos expériences jusqu'à présent, il est logique de penser à Windows 11 comme quelque chose de plus que Windows 10, mais beaucoup moins que ce que nous considérons comme un "vrai" système d'exploitation de nouvelle génération. Microsoft n'a pas mis en pièces Windows 10 pour tout recommencer. Il s'agit plutôt d'une évolution de Windows 10.

Installation de Windows 11

Comme vous pouvez vous y attendre, le téléchargement et l'installation de Windows 11 est une opération assez importante. L'ISO lui-même pèse un peu plus de 4 Go, et le processus d'installation de Windows 11 a nécessité une vingtaine de minutes d'installation et plusieurs redémarrages. (Nous avons rencontré des difficultés pour installer Windows 11 sur une machine virtuelle, nous avons donc formaté la tablette Surface Pro 7+ et l'avons installée à partir d'une nouvelle installation de Windows 10 21H1, avec un compte local. Nous ne recommandons pas d'installer une version non testée de Windows 10 ou de Windows 11 depuis le Web).

Ce que nous n'avons pas vu, c'est la voix dérangeante "Bonjour, je suis Cortana !" qui lance l'expérience OOBE (out-of-the-box, première expérience de démarrage) de Windows 10. En fait, la version que nous avons testée n'offrait pas grand-chose de ce que nous avons l’habitude d’expérimenter, y compris les préférences publicitaires. Alors que l'expérience OOBE peut être différente avec un nouveau PC que vous venez d'acheter, Windows 11 en tant que mise à jour semble s'appuyer fortement sur ce qu'il sait déjà sur vous et votre PC. L'ensemble du processus s'est accompagné d'écrans plutôt psychédéliques vous demandant de garder votre PC branché, avec des arrière-plans colorés changeant lentement.

Windows 11 : Premières impressions

Une fois le processus terminé, Windows 11 vous accueille avec votre fond d'écran par défaut et une petite collection d'icônes regroupées au centre de votre barre des tâches. Il n'y a pas encore d'écran de bienvenue, mais en cliquant sur le menu Démarrer, on découvre que les conseils de Windows ont été réorganisés pour vous guider dans le nouveau monde de Windows 11. De manière quelque peu amusante, Microsoft Teams s'est tout de suite affiché.

Microsoft a inclus des fonds d'écran époustouflants à l'appui de Windows 11. Celui-ci est de loin le meilleur. 
Microsoft a inclus des fonds d'écran époustouflants à Windows 11. Celui-ci est de loin le meilleur

Si tout cela vous semble familier, c'est normal. Windows 11 s'inspire fortement de Windows 10X, la version simplifiée de Windows qui a fait l'objet d'une fuite en janvier et que Microsoft a ensuite supprimée. Comme Windows 10X, Windows 11 utilise le même groupe d'icônes au centre de votre barre des tâches, avec un menu Démarrer qui surgit directement d'un nouveau logo Démarrer sur le côté gauche. Jusqu'à présent, il semble que Microsoft ait décidé d’abandonner les Live Tiles qui étaient les vedettes sous Windows 10 pour passer à une hiérarchie simple d'icônes d'applications.

Pour être franc, Windows 10X était terne. L'arrière-plan gris était de règle. Même si vous préférez la fonctionnalité à la forme, il y a quelques différences notables avec les nouvelles icônes en bas de l'écran. Par exemple, la boîte de recherche est descendue d'un niveau : une icône de recherche sur la barre des tâches ouvre une boîte de recherche semblable à celle de Windows 10, où vous pouvez rechercher des documents locaux ainsi que le Web.

Microsoft a rassemblé plusieurs nouveaux fonds d'écran époustouflants, accessibles via le traditionnel menu Paramètres  Windows 10 → Personnaliser → Arrière-plan. Vous verrez également les petits changements d'interface utilisateur que Microsoft a déjà laissé entendre dans le cadre de "Sun Valley" : de nouvelles icônes rafraîchies et des coins arrondis dans les menus.

Le nouveau menu Démarrer de Windows 11. Remarquez les coins arrondis (à peine perceptibles)

Si l'ancienne disposition vous manque, vous pouvez la retrouver en partie. Un clic droit sur la barre des tâches vous permet d'ouvrir une page d'options de barre des tâches, d’où il est possible d’aligner les icônes de la barre des tâches à l'extrême gauche. Ensuite, lorsque vous ouvrez le menu Démarrer, celui-ci s'affiche dans le coin gauche.  

À ce stade, cependant, Microsoft semble imposer son choix d'utiliser les icônes de la barre des tâches, plutôt que des onglets de type Windows 10 qui offraient un peu plus d'espace et d'explications sur la signification de ces icônes. En survolant chaque icône avec la souris, on peut voir les fenêtres multiples que l'application peut cacher. Il y a également une sorte de "badge" qui indique graphiquement s'il y a plus d'une fenêtre, bien qu'il ne soit pas très illustratif.  

Le menu Démarrer est un peu basique, avec un ensemble vertical d'applications à faire défiler. Pour être juste, de nombreux fournisseurs d'applications n'ont jamais vraiment profité du défilement, des Live Tiles interactifs, vestiges de l'héritage Windows 10 Mobile.

Il est intéressant de noter que Microsoft a ajouté une liste de documents récents "Recommended”  (recommandés) au bas du menu Démarrer. Il n'est pas clair si Microsoft va "recommander" des documents récents, ou s'ils seront choisis de manière algorithmique pour ce que Windows pense être pertinent.

Gros plan sur les icônes de la barre des tâches de Windows 11

La barre des tâches réserve d’autres surprises. La vue des tâches, la possibilité de regrouper des "espaces de travail" et de basculer entre Windows et les onglets, est maintenue, même si elle semblait sous-utilisée dans Windows 10. Cortana, le "visage" de Windows 10, reste une application, mais elle n'apparaît pas du tout dans le menu Démarrer et n'est accessible qu'en lançant l'application elle-même.

Il y a également un superbe changement, bien que caché, dans Windows Snap : Microsoft a intégré les FancyZones de PowerToys directement dans le système d'exploitation. Introduit en 2020, FancyZones fait partie d'une suite d'outils Windows qui permet aux utilisateurs de positionner des fenêtres dans des "zones" sur leur bureau : pas seulement un carré, mais une bande étroite sur le côté de l'écran, etc.

Désormais, cette fonction est intégrée à toutes les onglets actifs ! Il suffit de passer la souris sur l'icône "maximiser les fenêtres" pour voir apparaître une option permettant d'aligner votre fenêtre selon diverses configurations. Windows 11 est même assez intelligent pour savoir qu'un écran 4K offre plus d'espace pour aligner les fenêtres, et vous donnera plus d'options qu'une tablette.

Windows 11 semble avoir implémenté les FancyZones directement au système d'exploitation

Une grande partie de Windows 11 ressemble à Windows 10, mais il y a un énorme changement dans Windows 11 que nous n'avons jamais vu auparavant : les widgets.

Le gestionnaire de fichiers de Windows 11 et certaines nouvelles icônes de dossier mises à jour

L'énorme tiroir de mini applications de Windows 11

Au beau milieu des icônes de la barre des tâches se trouvent les widgets, une fonctionnalité que nous n'avions pas vue depuis l'époque de Windows 98 et Windows XP. Il ne s'agit pas vraiment de widgets de bureau, mais plutôt d'une version surdimensionnée de la fonctionnalité Actualités et centres d'intérêt de Windows 10 que Microsoft a déployée en avril. Nous ne plaisantons pas, c'est un énorme changement dans la prise de contrôle du bureau de votre PC.

Le tiroir Widgets absolument gargantuesque de Windows 11, qui n'affiche rien de plus que les actualités et les centres d'intérêt pour le moment

Il n’est pas encore clair ce que Microsoft veut faire des Widgets. Pour l'instant, Widgets cache une sorte de péage bloquant Widgets pour les PC Windows 11 avec des comptes locaux et vous obligeant à vous connecter avec un compte Microsoft (MSA) pour accéder à Widgets. Si vous préférez un compte local alors il est probable que Widgets ne soit pas pour vous.

Le reste de Windows 11

Toutes les applications que vous considérez comme acquises ne semblent pas avoir migrées vers Windows 11, que ce soit délibérément ou en raison du calendrier de développement, nous ne sommes pas sûrs...

L'application Windows 11 Tips semble être une introduction à Windows 11... même si elle affiche toujours un écran Windows 10

De nombreuses applications qui "apparaissent" dans le menu Démarrer sont simplement des raccourcis pour les télécharger : To-Do, Microsoft News, Photos, et l'application Xbox. Notre version bêta a montré quelques difficultés. En effet, au lancement, l'application Photos a planté, puis a essayé de se rouvrir plusieurs fois, jusqu'à ce que l'application elle-même abandonne. 

Nous ne pouvions pas non plus accéder à certains dossiers dans le gestionnaire de fichiers, et Microsoft Paint refusait de se lancer. Nous espérons que ces bugs seront corrigés au fur et à mesure que Microsoft travaille sur le développement de Windows 11.  

D'autres composants sont plus stables. La dernière version de Microsoft Edge, la version 91, est intégrée à Windows 11 et fonctionne sans problème. Le Panneau de configuration est toujours là et semble quasi identique à celui de Windows 10, avec quelques changements pour refléter les nouvelles fonctionnalités de Windows 11. Microsoft met toujours à jour Windows Defender et divers aspects du système d'exploitation via Windows Update. Le Gestionnaire des tâches a la même apparence.

La collection d'applications Microsoft était dans Microsoft Store, toutes en attente de mises à jour : Windows Voice Recorder, Your Phone, Microsoft People, etc. (L'application Store a d'ailleurs planté pendant le téléchargement de ces mises à jour). Il est intéressant de noter que si Votre Téléphone et Contacts apparaissaient dans la barre des tâches de Windows 10, ce n'est pas le cas dans Windows 11 (jusqu'à présent !).

L'affichage des tâches de Windows 11 s'étend en fait sur plus d'un écran, si vous en avez plusieurs de disponibles

Enfin, il ne s'agit pas de Windows 10 S, ni de tout ce qui s'en approche. Vous êtes libre de télécharger et d'installer des applications Win32 traditionnelles. Celles que nous avons essayées ont correctement fonctionné.

Premières réflexions sur Windows 11

Cette version de Windows 11 qui a fait l'objet d'une fuite nous laisse dubitatif. Nous avons toujours été favorables aux nouvelles fonctionnalités et, contrairement à beaucoup, nous avons accueilli ces fonctionnalités comme une tentative de compléter et d'améliorer Windows 10. L'esthétique est, en général, passée au second plan. Cependant, Windows 10X était froid et sans vie, et le nouveau menu Démarrer de Windows 11 n'est pas très accueillant, bien qu'il soit au moins plus fonctionnel, ce qui pour certains peut être un pas dans la bonne direction. 

D’un autre côté, nous avons toujours apprécié les éléments de personnalisation de Windows, et nous sommes heureux de constater que Microsoft s'est surpassé avec ses arrière-plans personnalisés pour Windows 11. À mesure que Microsoft se rapproche du lancement, l'entreprise doit probablement tenir la main des utilisateurs un peu plus, soit en lançant automatiquement Windows Tips, soit en guidant les utilisateurs dans une visite du système d'exploitation via Microsoft Edge ou une autre application. 

Nous ne savons tout simplement pas à qui est destiné Windows 11, quand il sortira, ni même si Microsoft le fera payer. Sur la base de ce que nous avons vu, il semble probable que Microsoft nous dise qu'elle a vu une opportunité de réduire Windows à ce qu'elle pense que les clients apprécieront le plus, et qu'elle sortira Windows 11 comme une mise à jour gratuite. Microsoft peut faire payer les fabricants de PC pour utiliser ses systèmes d'exploitation, mais elle veut que les consommateurs s'abonnent à Xbox Game Pass et à Microsoft 365. Ce modèle sera sans doute maintenu.  

Après six ans de travail sous Windows 10, une sorte de mémoire musculaire s'est installée, si bien que Windows 11 n'est pas tout à fait familier. Windows 11 reste cependant un peu inachevé, et il sera intéressant de voir comment Microsoft le peaufine dans les semaines et les mois à venir.

Ceci est l'adaptation de l'article original paru sur notre site sœur PCWorld.