e nos jours, la protection de vos données personnelles n’est pas seulement recommandée, c’est même une nécessité. Le monde étant de plus en plus connecté, vos informations privées ont donc plus de valeur. Qu’il s’agisse d'un piratage de comptes ou de demande de rançons, les pirates n’hésiteront pas à vous ruiner si cela leur rapporte de l’argent.

Toutefois, il ne s’agit pas là d’une fatalité. Le respect de quelques principes de sécurité de base peut vous aider à vous protéger contre la plupart des attaques du World Wild Web. Mieux encore, ces cinq astuces de sécurité sont rapides à mettre en place.

1

Utilisez un gestionnaire de mots de passe


L’un des plus gros risques à la protection de vos informations est la réutilisation (et la simplicité) des mots de passe. Les principaux sites web et services signalent régulièrement des violations massives de données. Si vous utilisez le même email et mot de passe pour plusieurs comptes et que l’un d’eux fait l’objet d’une fuite, alors les pirates peuvent y accéder en utilisant ces identifiants.

L’utilisation de mots de passe uniques pour chaque compte que vous possédez vous protège contre cela, mais la mémorisation de différents mots de passe forts est pratiquement impossible. C’est là qu'interviennent les gestionnaires de mots de passe.

Ces outils peuvent créer des mots de passe aléatoires forts, stocker les identifiants et remplir automatiquement les champs de connexion sur les sites web et logiciels. Les navigateurs commencent aussi à offrir des outils de gestion des mots de passe de base. Cependant, ils ne sont pas aussi performants que les gestionnaires, dont certains offrent même des formules gratuites.

Notre guide des meilleurs gestionnaires de mots de passe peut vous aider à trouver celui qui répondra parfaitement à vos besoins.

2

Activez l’authentification à deux facteurs


La norme d’authentification U2F de l’Alliance FIDO permet aux clés USB et autres petits appareils compatibles de simplifier l’authentification à deux facteurs.

La plupart des grands services proposent désormais une fonction d’authentification à deux facteurs (2FA), en particulier s’ils traitent des données personnelles davantage sensibles. 

Activez-la dès que vous le pouvez. En effet, si un pirate informatique parvient à accéder à vos informations de connexion, la norme U2F peut toujours vous sauver la mise.

La 2FA vous oblige à confirmer votre compte de deux manières avant de pouvoir vous connecter, avec votre nom d'utilisateur, votre mot de passe et un outil autorisé que vous avez en votre possession.

Généralement, ce système vous demande de saisir un code reçu par SMS ou email lorsque vous tentez de vous connecter à un appareil pour la première fois, ou de connecter un dispositif de sécurité dédié à l'authentification des comptes, etc. La méthode varie selon le service, et beaucoup offrent plusieurs options 2FA. 

Sans ce code, les pirates ne peuvent pas accéder à votre compte, même s'ils disposent de vos informations de connexion. 

3

Sécurisez votre PC avec un antivirus


Vos comptes en ligne verrouillés, à présent portez votre attention sur la sécurité de votre ordinateur personnel. Après tout, vous ne voulez pas que des logiciels malveillants siphonnent secrètement vos informations pendant que vous effectuez vos opérations bancaires, consultez des documents confidentiels, ou qu’un ransomware vous bloque complètement l’accès à votre ordinateur jusqu’au paiement d’une rançon.

C’est là qu’interviennent les antivirus et les pare-feux. Celui de Microsoft intégré à Windows 10 est plutôt efficace, tandis que les programmes de sécurité de Windows, fournis avec le système d'exploitation (y compris l'antivirus), offrent désormais une protection, curieusement, correcte. Mieux encore, ils sont activés par défaut dans Windows 10 si vous n’utilisez pas une solution tierce. 

  

Vous pouvez toujours avoir recours à de antivirus payants, car ils proposent bien plus qu’une simple protection. En effet, vous profiterez également de bloqueur de publicités, des pare-feux perfectionnés, un contrôle parental pour plusieurs appareils, un VPN, etc.

Articles recommandés :

4

N’utilisez pas de compte administrateur Windows


Vous ne pouvez pas installer de logiciel ou utiliser des autorisations élevées avec un compte standard ? Considérez cela comme une bonne nouvelle !

L’une de nos plus importantes astuces sécurité est de ne pas utiliser de compte administrateur local Windows au quotidien, utilisez plutôt un compte standard.

De nombreux logiciels malveillants tentent de se faufiler dans votre système et seuls les comptes administrateur peuvent installer des logiciels sous Windows. Avec un compte standard, vous ne pourrez pas autoriser un programme de ce type sur votre PC par accident (du moins pas facilement). 

Pour une sécurité optimale, passez par un compte administrateur pour configurer votre ordinateur avec tous les logiciels dont vous avez besoin, et ayez recours au standard pour tout le reste. Il est très facile de basculer d’un compte à l’autres lorsque vous devez installer un nouveau logiciel.

Consultez cette page d’aide Microsoft pour savoir comment créer différents comptes Windows 10.

5

Sauvegardez vos données


Enfin, l’enregistrement de vos données est souvent un aspect sous-estimé mais il est essentiel pour une meilleure protection de vos données. Si un virus parvient à franchir les défenses de votre ordinateur, une sauvegarde complète peut vous aider à restaurer les données perdues. 

Il existe plusieures techniques pour sauvegarder vos données, soit par une image système, soit par un Cloud, soit par une copie de fichiers clés sur des disques durs externes.

Articles recommandés :