Le coup d'envoi de la WWDC d'Apple sera donné dans moins de deux semaines, et nous nous attendons à ce que la firme de Cupertino propose un florilège de fonctionnalités pour ses systèmes d’exploitation.

Impatient de découvrir les changements sur iOS et macOS, nous espérons surtout des nouveautés iPadOS. En effet, depuis son premier lancement en 2019, Apple ne lui a pas accordé l'attention qu'il mérite, un choix étonnant alors que la marque compte de très nombreux utilisateurs de sa tablette.

L'année dernière, bien que la bibliothèque d'applications et les widgets de bureau aient été intégrés, ils n’ont franchement rien apporté à son interface. Pour cette raison, nous espérons qu'iPadOS 16 profite enfin de changements positifs.  

Voici notre liste des huit fonctionnalités que nous souhaitons voir dévoilées à la WWDC.

Utilisateurs multiples  

Pour que l'iPad offre une meilleure expérience informatique, elle doit permettre la création de comptes utilisateurs multiples.

Comme pour le Mac, il n’est pas anodin de partager sa tablette entre membres de la famille, c’est pour cela qu’il n’est pas logique qu’un seul compte iCloud soit autorisé.  

Mode bureau  

Aussi bons que soient le matériel, le design et le processeur de l'iPad Pro, il est toujours coincé avec la même interface depuis des années.  

En l'état actuel des choses, le Magic Keyboard est plus un accessoire pratique qu'un outil de productivité. Un mode bureau ou pro changerait instantanément la donne.  

Si Google propose déjà quelque chose de similaire avec ses tablettes Chrome, Apple pourrait offrir encore mieux avec un environnement hybride macOS-iPadOS. Cela permettrait de passer de manière transparente du mode tablette au mode bureau, tout en débloquant les avantages d'un pavé tactile avec une interface intuitive et puissante.  

Applications pour les professionnels  

En parlant de mode pro, si Apple veut faire de l'iPad une bonne alternative à son ordinateur de bureau, ses applications devront alors être capable de répondre aux exigences bureautiques.  

Pour cela, des développeurs tiers proposent déjà Adobe, Pixelmator, Shapr3D, mais les principales apps d'Apple comme Final Cut Pro, Xcode, Motion, ou encore Logic Pro sont absentes sur l'iPad.  

Ces manquements nous semblent complétement illogiques, surtout quand on connaît la puissance des tablettes à la Pomme.  

Prise en charge d’écrans externes  

L'iPad prend techniquement en charge les écrans externes, mais de manière assez rudimentaire aevc un écran d’accueil mal reproduit.  

Certes, certaines applications tirent parti des capacités uniques du double écran, comme Procreate et LumaFusion, mais pour l'essentiel, l'expérience est loin d'être suffisante.  

Fenêtres flottantes  

iPadOS 15 dispose de Quick Notes qui vous permet de faire apparaître rapidement un carré flottant dans lequel écrire une note. C'est une fonctionnalité intéressante, mais assez frustrante en raison de ses limitations.  

Si Apple peut offrir cet accès instantané avec Notes, pourquoi ne pas le faire avec les applications Calculatrice, Musique, Messages ?  

Cela n'est pas sans rappeler notre souhait de disposer de widgets interactifs sur l'iPhone, qui seraient encore plus utiles sur l'iPad où le multitâche a une place importante.

Un multitâche plus poussé

iPadOS a grand besoin d'une mise à jour en matière de multitâche. L'incarnation actuelle est confuse et maladroite, et les changements apportés par Apple dans iOS 15 sont quelque peu inutile.

Un utilisateur qui découvre l'iPad ne peut pas simplement allumer sa tablette et savoir instantanément comment faire du multitâche, il est donc indispensable de le rendre davantage intuitif.

Applications manquantes 

Selon certains rapports, Apple prévoit de lancer de nouvelles applications lors de la WWDC, pourtant il suffirait de rendre les apps iOS déjà existantes compatibles avec l’iPad, comme Météo, Cartes, Calculatrice et Santé.

Réorganisation de l’écran d’accueil  

Nous comprenons pourquoi Apple aime la grille d’icône de son iPhone. Avec un petit écran, les icônes et applications se doivent d'être bien rangées et organisées. Sur une tablette, on n'y accorde pas la même importance.  

Pourtant, un tel procédé ferait profiter ses utilisateurs d'un bureau personnalisable. Plutôt que de les avoir toutes mélangées, les icônes devraient pouvoir être placées n'importe où sur l'écran.