La normalisation des chargeurs Apple en Europe est un cheval de bataille pour l'UE depuis de nombreuses années. Si la loi n’a pas encore été votée, elle serait prête à être adoptée en 2021, avec l’arrivée de l’iPhone 13.

Selon Reuters, en septembre prochain, la Commission européenne a l'intention de présenter un projet de loi qui oblige les fabricants de smartphones et autres appareils électroniques à disposer d'une interface de charge identique.

Cette information fait suite à un rapport publié en janvier 2021 par Netzpolitik.org, qui affirmait avoir reçu des documents et des mails en interne, de la Direction générale du marché intérieur. Ceux-ci attestaient qu'un nouveau projet visant à normaliser les chargeurs verrait le jour en 2021.

Il ferait même partie du plan d’Initiative électronique circulaire qui devrait également inclure d'autres appareils ayant des besoins en énergie similaires, comme les casques et les appareils photo.

Apple devra alors renoncer à son port Lightning en Europe, et le remplacer par l'USB-C.

Éviter la confusion entre les différents câbles

Pour recharger votre smartphone, vous utilisez forcément un port Micro-USB, USB-C ou Lightning.

L'USB-C est devenu la norme pour les smartphones Android les plus récents, tandis que ceux plus anciens ou actuels, mais bon marché, s'appuient toujours sur le micro-USB. Apple, pour sa part, intègre un connecteur Lightning, toujours utilisé pour les iPhone et la plupart des iPad, bien que la société pousse également la recharge sans fil via MagSafe.

L'Union européenne voudrait empêcher cette confusion entre les différents câbles et chargeurs en imposant une norme universelle.

Lightning ou USB-C ?

Les débats sur une telle mesure durent depuis plusieurs années et se heurtent à la résistance de l'industrie, surtout face à Apple.

L'entreprise affirme qu'une telle réglementation empêche l'innovation et provoque des déchets électroniques, car de nombreux utilisateurs devront acheter de nouveaux câbles.

Pendant longtemps, le Lightning avait l’avantage par rapport aux autres normes. Puis, cela a changé avec l'arrivée de l'USB-C, une norme plus moderne qui présente un débit de données plus élevé, plus rapide et plus puissant.

En outre, l'USB-C est désormais largement accepté, les tablettes et ordinateurs portables s'appuyant dessus. Même les MacBook d'Apple ne sont désormais équipés que de ports USB-C.

Le projet de l'UE de normaliser les ports

L'Union européenne est préoccupée par la variété de connectique des smartphones pour deux raisons. La première concerne le besoin pour les consommateurs d'acheter des câbles différents pour chaque appareil. La seconde, l'impact sur l'environnement.

Cette interrogation ne date pas d'hier. En 2009, une initiative basée sur des accords volontaires avait réussi à persuader de nombreux fabricants d'installer des ports USB dans leurs appareils. Cependant, Apple n'était pas d'accord et continuait à s'appuyer sur ses propres créations.

Ensuite, en 2013, le Parlement européen a voté en faveur de la normalisation des connecteurs de smartphones dans le but de réduire les déchets.

Comme le rapportait Netzpolitik.org en début d’année 2021, 13 300 tonnes de déchets électroniques sont créées chaque année en Europe à partir de vieux chargeurs de téléphones portables, dont moins de la moitié est actuellement recyclée. À l'avenir, les acquéreurs d'un nouveau smartphone devraient pouvoir continuer à utiliser leur ancien modèle plutôt que d’en acheter un supplémentaire.

C'est d’ailleurs l'une des raisons pour lesquelles l'iPhone 12 est toujours vendu avec un câble, mais sans adaptateur. Néanmoins, il s'agit d'un USB-C vers Lightning tandis que la plupart des smartphones d’autres marques possèdent des ports USB-A vers Lightning...

Articles recommandés :