Il y a environ 10 ans, l’évolution des smartphones semblait impensable. Cependant, ce qui semblait impossible est devenu une réalité : la technologie des smartphones s'est accélérée à un rythme si effréné que les premiers smartphones ont l’air primitifs.

Aujourd'hui, le smartphone transcende les frontières de la communication et est devenu la principale plateforme d'accès à l'information. Il y a quelques années, nous utilisions une myriade d'appareils pour consulter la météo, éditer des photos ou accéder à notre courrier électronique ou à notre calendrier, pour ne citer que quelques exemples. Aujourd'hui, cependant, nous trouvons tout sur nos smartphones.

De nos jours, on peut dire que les téléphones mobiles sont devenus une extension de nous-mêmes et qu'ils ont changé nos vies à jamais. Quatre-vingt pour cent de la population possède un téléphone portable et plus d'un milliard d'entre eux sont des smartphones. Nous consultons notre téléphone portable en moyenne 150 fois par jour ; en fait, certaines personnes éprouvent un sentiment d'anxiété intense lorsqu'elles l'oublient.

Loin de s'arrêter dans leur développement, les smartphones vont continuer à évoluer dans les années à venir. Certains prédisent qu'ils deviendront de véritables télécommandes pour nos vies, d'autres pensent qu'ils pourraient disparaître dans des dispositifs portables tels que des lunettes ou des montres.

Les écrans devraient également devenir plus lumineux et se plier de différentes manières ; les appareils photo deviendront si perfectionnés qu'ils menaceront de catapulter les reflex haut de gamme et les assistants numériques qu'ils renferment deviendront, au mieux, encore plus connectés.

Cela dit, regardons de plus près à quoi pourraient ressembler nos téléphones portables dans les dix prochaines années. Essayons de deviner.

Chargement à l'air libre : adieu aux chargeurs filaires

Imaginez que vous soyez à court de batterie et que vous n'ayez pas de chargeur avec vous. Ce ne sera plus un problème dans les prochaines années, car les prochains appareils connectés devraient pouvoir être rechargés à l'aide de solutions sans fil en direct. La technologie utilisée serait celle des ondes radio, qui serait également plus respectueuse de l'environnement.

Entre-temps, plusieurs médias ont rapporté qu'Elon Musk envisagerait de lancer un smartphone, le Tesla Model Pi, dont la batterie pourrait être rechargée via la lumière du soleil. Cet appareil serait classé dans la gamme haut de gamme et aurait des aspects extrêmement futuristes.

Musk a également l'intention que son futur projet de smartphone contienne ses propres applications pouvant être liées aux véhicules Tesla. On ne sait pas encore quand le projet de Musk, qui devrait coûter environ 1 000 €, sera lancé sur le marché.

Technologie 6G : vous pourrez télécharger un film en quelques secondes

La 6G, comme son nom l'indique, est la sixième génération de connectivité mobile. Bien que la 5G n'ait pas encore pu atteindre tous les territoires, Samsung, en collaboration avec l'Université de Californie, teste déjà le prototype de communication sans fil 6G, ce qui signifierait que le débit maximal de données pourrait être 50 fois plus rapide que la 5G. 

Il s'agit d'un défi technique, car il faudrait étendre le spectre à 3000 GHz, construire de nouvelles antennes et poursuivre les recherches de haute technologie. 

Récemment, un groupe de chercheurs chinois a réussi à envoyer 1 To de données en une seconde sur une distance de 1 km. L'école d'ingénierie spatiale de Tsinghua, à Pékin, a réussi à diffuser simultanément plus de 10 000 vidéos haute définition. Ainsi, pour l'instant, la Chine semble être en tête de ce type de technologie, avec plus de 40 % des brevets dans ce domaine provenant de l’Empire du Milieu.

Cela dit, à toutes fins utiles, que signifierait l'arrivée de la 6G pour nos vies ? 

Une navigation beaucoup plus rapide, une latence plus faible, la possibilité de télécharger un film en quelques secondes, une plus grande efficacité énergétique, une réalité étendue véritablement immersive, y compris des communications holographiques, et une intelligence artificielle automatisée et interconnectée.

La technologie 6G, dont la commercialisation devrait commencer vers 2030, aurait la capacité de se connecter à des appareils beaucoup plus complexes, tels que les voitures autonomes, les véhicules volants et les drones, entre autres.  

Téléphones pliables : deviendront-ils populaires ?

Un téléphone mobile pliable pourrait changer la façon dont le contenu est consommé. Il s'agit d'un appareil mobile qui s'adapte à la bonne taille pour effectuer une tâche spécifique. Ainsi, par exemple, notre smartphone pourrait se déplier pour passer d'un petit smartphone à une tablette, si nécessaire. Mobile et tablette se confondent donc.

Samsung Galaxy Z Flip

Une fois encore, c'est Samsung qui mène la danse en matière de technologie pliable, puisque 9 des 10 produits vendus à ce jour sont les siens. Le Samsung Galaxy Z Flip 3 a été le pliable préféré du public, avec une part de marché de 52 %. 

De même, des marques telles que Huawei, Motorola et Apple travaillent depuis un certain temps au développement de leurs propres téléphones pliables. 

Pour l'instant, le secteur des appareils pliables ne concurrence pas les téléphones mobiles "normaux", et il faudra attendre quelques années avant que ce type d'appareils ne réduisent encore leurs prix et puissent pénétrer le marché avec plus de force. Les téléphones pliables devraient représenter près de 10 % de toutes les ventes de smartphones d'ici 2030. 

Une intelligence artificielle (IA) encore plus intelligente

L'intelligence artificielle deviendra encore plus puissante dans les dix prochaines années et jouera un rôle majeur dans nos vies. Si d'ores et déjà l'IA est un élément clé des smartphones d'aujourd'hui, dans des fonctions telles que les assistants vocaux, la photographie, la réalité augmentée ou la traduction linguistique en temps réel, les futurs appareils seront dotés d'une multitude de nouvelles fonctions. 

L'intelligence artificielle du futur pourrait prendre des décisions plus complexes et plus humaines. Elle pourrait être au centre d'une suite d'appareils connectés, tels que les divertissements, la voiture connectée ou la domotique, faire des réservations de restaurant pour vous, recommander de nouvelles expériences, raconter une histoire aux enfants, gérer votre emploi du temps ou organiser vos courses.
 

Amazon Echo plus

Dans un avenir pas si lointain, l'intelligence artificielle aurait même la capacité de comprendre nos émotions. Huawei y travaille déjà. Votre appareil pourrait même faire office de psychologue : il vous remontera le moral si vous êtes triste, vous donnera des conseils si vous vous sentez dépassé... Il pourrait même devenir votre ami ou votre confident. 

Écrans holographiques : ce n'est plus de la science-fiction

Ces dernières années, les hologrammes ont fait partie de certains films de science-fiction et de fantaisie futuriste. Star Wars, Blade Runner 2049 ou Iron Man en sont des exemples.

Les smartphones de 2030 seront également dotés de technologies d'affichage holographique.

Les écrans holographiques pourraient représenter des images ou des vidéos en 3D qui flotteraient au-dessus de l'appareil et pourraient être visionnées sous n'importe quel angle sans avoir besoin de lunettes 3D. 

Smartphones sans ports ni boutons

Une autre tendance pour les années à venir consiste à créer des appareils mobiles sans ports ni boutons, uniquement des écrans. En fait, de nombreux smartphones actuels ont déjà éliminé la prise casque de 3,5 mm et utilisent des écouteurs sans fil compatibles Bluetooth.

Le port USB des appareils mobiles devrait également disparaître complètement. 

Vivo et Meizu sont les marques qui ont déjà développé les premiers prototypes conformes à ces prémisses, et une fois de plus, la Chine mise beaucoup sur cette technologie.

Amélioration substantielle des caméras : est-ce possible ?

Dans les prochaines années, les appareils photo des téléphones portables devraient avoir une qualité d'image tellement élevée qu'ils pourraient même remplacer les appareils photo professionnels. Le plus grand changement est attendu dans le nombre de mégapixels.

Tatouages électroniques, fusion des humains et des machines... Et si le smartphone disparaissait à jamais ?

Nous ne pouvons pas prédire exactement quels changements technologiques les appareils mobiles apporteront dans les dix prochaines années, mais ce que nous savons, c'est que les smartphones sont devenus un élément indispensable de nos vies.

Nous nous demandons quelle sera la prochaine technologie qui remplacera les smartphones, d'autant que Bill Gates a récemment déclaré que les tatouages électroniques seront le nouveau dispositif utilisé pour inaugurer la prochaine génération de technologie. Cette technologie, qui reste à développer, consisterait à imprimer des puces sur la peau afin de surveiller et de collecter des informations personnelles, telles que des données médicales ou sportives.

Des études approfondies sont actuellement menées sur de possibles tatouages électroniques avec la collaboration d'entreprises telles que Google et Chaotic Moon Studios, une société américaine dans laquelle le magnat investit en raison du potentiel qu'il voit dans le développement de cette technologie.

Elon Musk, quant à lui, assure que dans un certain temps nous fusionnerons avec les machines, de sorte que nous pourrons changer de corps lorsque le nôtre ne sera plus utile ou transplanter nos souvenirs dans le cas où notre tête cesserait de fonctionner. Selon ses propres termes, "si nous ne le faisons pas, l'intelligence artificielle nous rendra inutiles". De plus, cette technologie est déjà en cours de développement dans les universités du Michigan, de Pennsylvanie et de Washington. Incroyable, n'est-ce pas ?

Beaucoup de ces prédictions ne sont que cela : des prédictions. Et d'ici 2030, nous pourrions voir des technologies très différentes de celles que nous imaginons aujourd'hui. Je me demande si tout cela finira par arriver et si les humains seront prêts à le faire.

Le débat reste ouvert.

Adaptation de l'article original rédigé par Carolina Díaz Marsá, et publié sur notre site sœur PCWorld.es.