Apple a récemment présenté une série d'outils de protection avancée des données qui apportent pour la première fois un cryptage puissant à de nombreux services iCloud, notamment Backup, Photos et Notes, Mail ayant était notablement exclu...

À la suite de quoi, Google a annoncé que les utilisateurs de Workspace et des services éducatifs bénéficieront d'un chiffrement de bout en bout sur le Web via leur compte Gmail.

Le moment est peut-être une coïncidence, mais c'est remarquable. Le 13 décembre, Apple a lancé iOS 16.2 et macOS 13.1 avec la protection avancée des données pour l'iPhone, l'iPad et le Mac, mais a précisé que Mail ne serait pas protégé par le chiffrement de bout en bout en raison de la nécessité d'interopérer avec le système de messagerie global.

Comme Google, la messagerie native d'Apple prend en charge la norme S/MIME facultative pour le cryptage des messages, mais cela nécessite un peu de configuration.

Comme l'a noté Bleeping Computer, Google proposait déjà le cryptage de bout en bout pour Drive, Docs, Sheets, Slides, Meet et Calendar, mais il n'était pas encore disponible pour Gmail. Selon le géant américain, les données sensibles contenues dans les messages et les pièces jointes sont indéchiffrables par ses serveurs. Les utilisateurs conservent le contrôle du chiffrement et du service d'identité pour accéder aux clés.

Les clients peuvent demander un accès bêta pour tester la nouvelle fonctionnalité au cours des prochaines semaines. Attention, cette fonctionnalité est, pour le moment, réservée aux utilisateurs Enterprise Plus, Education Plus et Education Standard de sa suite Google Workspace.