L’heure de la gratuité est arrivée. À partir du mardi 1er juin 2021, vos messages Gmail, vos fichiers Google Drive et Google Photos seront comptabilisés dans une limite stricte de stockage dans le Cloud. Plus d’échappatoires possibles, fini les fichiers ignorés, fini le stockage illimité de photos (sauf si vous avez un Pixel) et de documents. Presque tout compte.

Si vous n’avez pas encore pensé à ce que ce changement signifie pour vous, alors nous vous conseillons d’y jeter un œil à votre compte Google et de vous assurer que vous êtes prêt maintenant que l’échéance approche.

Voici 5 précautions à prendre avant que le nouveau plafond de données de Google n’entre en vigueur.

Google met fin au stockage illimité des photos : tout ce que vous devez savoir

Depuis 2013, les comptes Google disposent d’au moins 15 Go de stockage gratuit dans le Cloud pour les fichiers Drive, Gmail et Google Photos. Puis, en 2015, Google a présenté une nouvelle version de Photos que la firme a retiré du réseau social Google Plus, en difficulté.  

Le service vous permettait de télécharger des photos de 16 Mp, ou moins, sans que cela ne compte dans vos limites de stockage unifié. Google qualifiait ces photos de haute qualité et affirmait que la différence entre l'original et celle de haute qualité était à peine perceptible. L’avantage était que les utilisateurs avaient toujours des photos de qualité raisonnable et que Google avait à utiliser moins d’espace pour les stocker.

Passons directement à 2021 et à cette parade de haute qualité qui s’échappe pour la plupart des utilisateurs. Désormais, toutes les images, quelle que soit leur qualité, téléchargées sur Google Photos sont désormais comptabilisées dans la limite des 15 Go. 

Cependant, cela ne concerne que les récents téléchargements de photos. Les clichés de haute qualité téléchargées avant le 1er juin 2021 ne seront pas pris en compte dans les nouvelles limites de stockage.  

Néanmoins, certains utilisateurs seront exemptés de cette restriction. En effet, les propriétaires de smartphones Google Pixel (y compris le Pixel 4a) auront toujours la possibilité d’enregistrer des images de haute qualité, sans qu’elles soient comptabilisées. Aucune limite ne leur est donc imposée.

En dehors de vos téléchargements de Photos, la politique de Google en matière de données reste la même. Tout ce que vous avez enregistré dans Google Drive est comptabilisé dans la restriction de stockage, y compris les fichiers Google Docs, Sheets, Slides, Drawings, Forms et Jamboard, ainsi que les emails Gmail.

Ne cédez pas à la panique.

Si vous dépassez votre limite de stockage, Google vous accordera un délai de grâce de 24 mois afin que vous puissiez mettre de l’ordre dans vos fichiers avant de commencer à les supprimer. L’entreprise affirme qu’elle vous enverra de notifications avant de commencer à supprimer vos données.

Bien que la limite de données ne concerne qu’un type de téléchargement (les photos stockées dans le Cloud), elle est importante, car les photos occupent généralement la majeure partie du stockage de nos comptes Google.

Selon Google, la plupart des utilisateurs devraient encore disposer d’au moins 3 ans de stockage gratuit avant d’atteindre la limite.

Mais, ne vous y méprenez pas. Cette limite est plus proche que vous ne le pensez, il serait donc judicieux d’anticiper un manque d’espace de stockage.

Voici nos 5 conseils à suivre avant d’être à court d’espace.

1. Vérifiez votre compte

Avant toute chose, vous devez évaluer l’état actuel de votre compte Google et le stockage qu’il vous reste.

Google vous facilite la tâche avec un simple calculateur de stockage qui indique exactement la quantité de stockage utilisée et restante (Icône de compteDonnées et personnalisationEspace de stockage associé à votre compteGérer l'espace de stockage).

Google donne également une estimation du nombre d’années dont vous disposez avant d’atteindre la limite.

2. Nettoyez votre compte 

Une fois que vous savez ce qu'il vous reste, Google propose un autre outil : le Gestionnaire d'espace de stockage (Icône de compteDonnées et personnalisationEspace de stockage associé à votre compteGérer l'espace de stockage → descendez et dans Récupérer votre espace de stockage, sélectionnez Libérer l'espace de stockage du compte). Ce dernier vous aide à repérer les fichiers les plus susceptibles à supprimer, afin de libérer le plus d’espace possible.

Les suppressions suggérées peuvent inclure des éléments évidents tels que des e-mails et des documents supprimés se trouvant dans la corbeille, mais qui n'ont pas encore été réellement effacés, ainsi que le dossier E-mails indésirables.

Google vous invite également à jeter un coup d'œil aux fichiers plus volumineux, notamment les documents et les photos. Il y a aussi la rubrique Autres éléments, s’y trouve des vidéos qui ne peuvent pas être traitées ou lues.

Heureusement, le gestionnaire de stockage ne prend en compte que les fichiers qui rentrent dans vos limites de stockage.

Si vous possédez un compte Gmail depuis longtemps, vos emails et pièces jointes peuvent occuper une quantité d’espace étonnamment importante.

Le gestionnaire de stockage de Google est un bon outil, toutefois, si vous voulez libérer le plus d'espace possible, n’hésitez pas à consulter notre tutoriel sur la manière d’effacer des emails en une fois.

3. Occupez l’espace de stockage gratuit (ou presque) ailleurs

Que faire si vous avez atteint votre limite de stockage ? La solution la plus simple consiste à payer pour obtenir d’avantage d’espace de stockage, mais vous n’en aurez peut-être pas besoin si vous avez accès à l'un des services ci-dessous.  

Les membres Amazon Prime bénéficient d'un stockage gratuit et illimité de photos en pleine résolution et de 5 Go supplémentaires de stockage vidéo gratuit. Cette solution Cloud est encore mieux que celle que Google proposait jusqu’au 1er juin !

Vous pouvez télécharger des photos automatiquement via l’application Amazon Photos pour Android ou iOS.

Et si vous avez un abonnement à Microsoft 365 pour Office, vous disposez également d'un téraoctet de stockage OneDrive dans le cadre du forfait. Comme Google Photos et Amazon Photos, les applications OneDrive de Microsoft permettent le téléchargement automatique de photos sur Android et iOS.

4. Vérifiez l’inactivité 

Si vous avez téléchargé des images sur Google Photos ou des documents sur Drive, il y a plusieurs années déjà et les avez oubliés, alors vous risquez de perdre vos fichiers si vous n’agissez pas.

En effet, Google indique qu’elle se réserve le droit de supprimer le contenu de tout produit où vous êtes inactif. Cette inactivité se définit par l’inutilisation d’un service pendant plus de deux ans (24 mois). La société précise qu’elle tentera de vous avertir à plusieurs reprises avant de supprimer tout contenu, n’ignorez donc pas ses messages.

Le meilleur moyen d’éviter ces avertissements est de se connecter et de consulter chaque service (Gmail, Drive et Google Photos) au moins une fois tous les deux mois.

Si vous ne voulez pas vous embarrasser alors nous vous conseillons de télécharger, dès à présent, tout le contenu que vous avez sur ces services.  

N'oubliez pas non plus les comptes Google secondaires que vous avez peut-être abandonnés, ils contiennent peut-être des fichiers que vous souhaitez conserver.

5. Passez à la caisse

Si vous appréciez les services Google, ne voulez pas les quitter, mais que vous approchez de votre limite de stockage, même après avoir nettoyé le superflu, alors il serait bon s’abonner à Google One. C’est un service Google payant, dont les 100 Go d’espace de stockage sont à 1,99 €/mois, il peut atteindre les 2 To, ils sont à 9,99 €/mois.

Sachez que vous bénéficiez également de remises si vous optez pour un abonnement d'un an en une seule fois.

Néanmoins, il existe de nombreuses alternatives à Google si vous souhaitez changer de service.

Les détenteurs d'un iPhone préféreront peut-être iCloud. La limite d'Apple pour les téléchargements gratuits sur iCloud est de 5 Go, mais vous pouvez ajouter 50 Go supplémentaires. Apple limite le stockage dans le nuage à 2 To, ou 4 To si vous optez pour l'abonnement multiservice Apple One (beaucoup plus cher).

Dropbox propose des espaces de stockage payants et son application permet le téléchargement automatique de photos, mais Dropbox est moins abordable que Google et d'Apple.