Le 14 septembre, Apple a présenté sa nouvelle génération d’iPhone, qui se compose de quatre modèles : iPhone 13, 13 Mini, 13 Pro, 13 Pro Max. Bien qu’ils s’annoncent de très bons produits, il y a tout de même des raisons sui peuvent vous freiner à l’achat de ces fleurons. Voici lesquelles, à notre humble avis.

Raison 1 - 120 hertz seulement pour les coûteux modèles Pro

Apple continue de prendre du retard par rapport à ses concurrents Android, notamment en ce qui concerne la fréquence de rafraîchissement de ses écrans, qui proposent désormais non seulement des écrans de 120 Hz pour ses fleurons mais aussi pour ses appareils de milieu de gamme, voire à moins de 300 euros. L’avantage : un affichage et un fonctionnement plus fluides des médias, comme les jeux. Apple est bien à la traine.

En revanche, les deux modèles Pro de l’iPhone 13 offrent désormais des écrans OLED avec une fréquence de rafraîchissement variable de 10 à 120 Hz. Les standard, 13 et 13 Mini sont, eux, laissés pour compte et ne peuvent probablement espérer qu’une fréquence élevée en 2022 avec l’iPhone 14. D’ici là, ils seront coincés avec 60 Hz. Ainsi, pour bénéficier de 120 Hz, vous devrez dépenser au moins 1 159 € !

Cela est probablement dû à la production des écrans LTPO ; Apple va probablement faire appel à LG comme autre fournisseur d’écrans OLED LTPO pour l’iPhone 14.

Raison 2 - Pas de lecteur d’empreintes digitales à l’écran

Pendant longtemps, les rumeurs mentionnaient que Touch ID pourrait également revenir chez les fleurons avec l’iPhone 13, non sous la forme d’un bouton physique à l’image de l’actuel iPhone SE 2, mais intégré à l’écran, comme on le voit déjà chez les Android, à l’exemple du Galaxy S21.

Malheureusement, cette rumeur ne s’est pas concrétisée. Bien qu’Apple teste déjà certains lecteurs d’empreintes digitales à l’écran, elle ne les inclura probablement qu’à partir de sa génération 2022, en tant que Touch ID entièrement nouveau. Il sera présenté comme méthode de déverrouillage supplémentaire puisque le Face ID restera en place. 

Raison 3 - Les 48 Mp, le périscope et les vidéos 8K, etc. sont aux abonnés absents

Oui, l’appareil photo a été amélioré tant sur le plan matériel (capteurs plus grands, stabilisation optique de l'image avec déplacement du capteur pour tous les modèles) que sur le plan logiciel, pour une qualité de photo supérieure. Cependant, des fonctionnalités manquent sur les iPhone, et que nous apprécions déjà chez les fleurons Android.

Il s’agit, par exemple, d’un capteur “périscope” pour un zoom optique ou hybride de haute qualité, ou encore le zoom numérique 100x du Galaxy S21 Ultra. Bien sûr, ce n’est qu’un gadget, mais la qualité n’est en fait pas mauvaise du tout. L’année prochaine, il attendu que les iPhone seront dotés d’une caméra “périscope” pour un zoom optique 10x.

Il est également temps d’ajuster la résolution, pas parce que davantage de pixels ne ferait qu’améliorer la qualité. Les concurrents utilisent, eux par exemple, plutôt des algorithmes qui créent une image de 12 Mp à partir de données brutes de 48 Mp, qui contiennent donc plus d'informations sur l'image et la lumière. De cette façon, quatre pixels deviennent un seul pixel, qui, à 2,5 micromètres, serait nettement plus grand que les pixels de 1,7 micromètre de l'iPhone 13.

Avec l’iPhone 13, Apple permet, comme auparavant, d’enregistrer des vidéos jusqu’en 4K à 60 i/s. L’année prochaine, les utilisateurs devraient alors être en mesure de filmer des vidéos en 8K.

Raison 4 - L’encoche est plus petite, mais toujours là

L’encoche peut désormais être considérée comme un argument de vente unique des iPhone. Aujourd’hui tous ses rivaux ont fait sauter l’encoche pour ne plus laisser qu’un poinçon. En d’autres termes, de très petites encoches avec pour seul rôle d’abriter le capteur selfie.

On vous l’accorde, l’encoche des iPhone 13 est désormais plus étroite de 20 %, mais elle est toujours là et gênante.

Plus récemment, le célèbre divulgateur Jon Prosser a publié des rendus de l’iPhone 14 montrant un téléphone complètement dépourvu d’encoche. Au lieu de cela, il y a seulement un poinçon, les capteurs Face ID étant intégrés à l’écran.

Toutefois, l’entreprise américaine réussira-t-elle vraiment cette révolution et se passera-t-elle d’une telle caractéristique propre à l’iPhone dorénavant ? Nous sommes sceptiques.

Il est certain que l’encoche finira par disparaître, mais probablement pas tout de suite. Selon Bloomberg, sa taille sera de nouveau réduite pour la série de 2022, ce qui la rendra moins gênante qu’elle ne l’est actuellement. 

Raison 5 - Charge lente et continue

Les quatre iPhone 13 prennent en charge la charge filaire via un câble Lightning de 20W. Selon Apple, les appareils devraient atteindre une charge d’environ 50 % en 30 à 35 minutes. Cela semble une belle performance à première vue.... tant que vous ne regardez pas du côté de la concurrence !

Un OnePlus 9 Pro, par exemple, atteint 100 % en seulement 29 minutes grâce aux 65W. Et c’est aussi très rapide en sans fil grâce à la technologie Warp Charge 50 Wireless : la 9 Pro se recharge complètement en 43 minutes seulement. Apple a définitivement du retard à rattraper dans ce domaine.

Remarque : Si vous voulez charger votre appareil avec 20W, il vous faut le bon adaptateur électrique. Depuis l'année dernière, elle n’est plus fournie avec les appareils. Si vous ne disposez pas de ce dispositif ou d’une alternative, vous ne pourrez charger votre appareil que via le port USB de votre ordinateur, ce qui prend un peu plus de temps.

Conclusion

Les changements entre l’iPhone 13 et le 12 actuel ne sont pas si importants qu'à tel point vous devriez absolument passer au nouveau modèle.

Néanmoins, avec la génération 14 de l’iPhone, si les fonctionnalités sont bien présentes alors les choses seront un peu différentes. Apple devrait ajouter les fonctionnalités que nous souhaitions déjà pour sa série 13.

Ceci est une adaptation de l'article original paru sur notre site sœur allemand Macwelt.de.

Articles recommandés :