Alexis Lours, ingénieur logiciel et rédacteur technique français, a récemment publié une analyse détaillée du nouveau mode verrouillage ajouté à iOS 16 dans la troisième bêta.

Et, il semblerait qu'il y ait une bonne et une mauvaise nouvelle... En effet, il devrait protéger votre iPhone contre certaines cyberattaques les plus avancées au monde (comme Pegasus) mais pourrait aussi ralentir ses performances lors de la navigation sur Internet. 

Qu'est-ce que le mode verrouillage d'iOS 16 ?  

Appelé Lockdown mode, le mode verrouillage est à ultra-haute confidentialité et destiné aux personnes craignant les cyberattaques très sophistiquées. Pour être claire, la plupart des utilisateurs ne sont jamais visés par des attaques de cette nature. 

En d'autres termes, vous n'aurez probablement à activer ce mode. Cependant, il est toujours intéressant de regarder la façon dont il fonctionne, cela vous donnera un aperçu de l'approche d'Apple en matière de confidentialité et les coûts de performance des protections extrêmes de la vie privée.

Comment fonctionne le mode verrouillage ?  

Lorsque l'iPhone est en mode verrouillage, explique Apple, les applications, sites web et fonctionnalités seront strictement limités pour des raisons de sécurité, et certaines expériences seront complètement impossibles. 

Après avoir effectué des tests, Alexis Lours a proposé cette liste de fonctions qui ont été désactivées, dans la plupart des cas pour réduire les possibilités de suivi des utilisateurs.  

  • WebAssembly 
  • Lecture MP3 
  • MathML 
  • API Gamepad 
  • API audio Web 
  • WebGL 
  • JPEG 2000 
  • API de reconnaissance vocale 
  • MediaDevices.getUserMedia() 
  • RTCDataChannel 
  • Visionneuse PDF 
  • Polices SVG  

Quelles conséquences pour votre iPhone ?  

Le Lockdown mode désactive la compilation JavaScript en juste-à-temps (JIT) (ainsi que d'autres "technologies web complexes" qu'Apple ne nomme pas), nous savions que cela entraînerait une baisse importante des performances lors de la navigation web, et nous avons donc effectué des tests avant et après l'activation du mode verrouillage à l'aide de trois repères :
  

  • Octane, qui mesure "es performances d'un moteur JavaScript 
  • Speedometer 2.0, qui mesure la réactivité des applications Web 
  • MotionMark 1.2, qui mesure la capacité d'un navigateur à animer des scènes complexes à une fréquence d'images cible

Les performances ont baissé de 95 %, 65 % et 20 % dans les trois tests respectifs. Cela représente une variation assez importante, mais laisse penser que le mode aura définitivement un impact sur la puissance de traitement et ne devrait être utilisé que par les utilisateurs les plus à risque.  

Gardez l'esprit qu'iOS 16 est toujours en phase de test bêta, et peut encore changer de manière significative avant son lancement à l'automne.