À présent tout nouvel iPhone est compatible avec la recharge sans fil, et encore aujourd'hui, pour recharger votre iOS vous devez utiliser un chargeur Qi tiers.

Depuis 2017, nous attendons à ce qu'Apple lance son propre tapis de recharge AirPower, un chargeur sans fil capable d'alimenter simultanément un iPhone, une AppleWatch et un boîtier d'AirPods. En 2019, la firme à la Pomme annonçait l'abandon du AirPower car il n'atteindrait pas les normes fixées.

Il semble à présent qu'AirPower soit de nouveau d'actualité. Dans cet article, nous rassemblons tout ce que vous devez savoir sur le chargeur sans fil Apple, sa date de sortie probable, son design, ses caractéristiques et ses fonctions, et les raisons qui ont poussé Apple à l'annuler... puis à le relancer.

Si vous êtes intéressé par des alternatives à AirPower, n'hésitez pas à consulter notre guide d'achat de chargeurs sans fil.

Quand sortira AirPower ?

Il est très probable que le tapis de recharge Apple sorte dans la seconde moitié 2020, mais rien ne garantit qu'il sera prêt et qu'il sortira un jour...

Toutefois, il pourrait théoriquement qu'il arrive plus tôt puisque selon Jon Prosser Apple a réussi à le faire fonctionner.

Sans trop de surprise, le AirPower n'a pas été dévoilé ou même évoqué durant le WWDC du 22 juin 2020.

Il en est de même pour le Keynote d'octobre, durant lequel, au contraire, a été mentionné le système de recharge MagSafe.

Le AirPower est de retour

Des rumeurs ont circulé faisant état que le AirPower est de retour sur scène et que les problèmes techniques rencontrés appartiennent au passé, faut-il les prendre au sérieux ?

L'analyste Jon Prosser, leaker très connu et fiable, a révélé dans un tweet datant de mars 2020 que les ingénieurs d'Apple n'ont pas encore abandonné le tapis de recharge et qu'ils tentent de reconcevoir les bobines afin de dissiper la chaleur émanée.

Il précise qu'il n'y a aucune garantie que AirPower sera commercialisé.

Sur le retour du AirPower, Jon Prosser semble être rejoint par le célèbre Ming-Chi Kuo puisque ce dernier a prédit qu'Apple lancerait un tapis de recharge plus petit au cours du printemps 2020. Mais, à ce jour, aucun des deux n'a tapé dans le mille.

Ce que nous nous savons c'est que Apple veut un produit pour faciliter la recharge sans fil. C'est d'autant plus important que l'Europe souhaite des chargeurs universels compatibles avec n'importe quelle marque.

Si Apple cesse le Lightning alors il pourrait passer au sans fil plutôt qu'au USB-C.

Y aura t-il deux versions du AirPower ?

Il semble que oui. Ming Chi Kuo a prédit plus tôt cette année qu'Apple prévoyait un AirPower qui ne chargerait qu'un appareil à la fois afin de ne pas rencontrer de problème de surchauffe.

Des rapports suggèrent que cette version est en cours de développement.

Si l'on se réfère au post de Jon Prosser, le chargeur porterait le nom de code C68, un autre utilisateur de Twitter mentionne qu"un C26 sera plus petit.

Pourquoi AirPower avait été annulé ?

Lorsqu’en 2017, Apple avait annoncé le AirPower, sur certains documents marketing, nous pouvions lire en petits caractères que le AirPower allait être disponible “début 2018”.

Cependant, lors de l’évènement Apple du 27 mars 2018, et même fin 2018, rien n'avait été annoncé. D’ailleurs, ni pendant le WWDC 2018 du 4 juin ou du 12 septembre 2018. Cela a été un enchaînement de déceptions.

À en croire des sources de AppleToolBox datant d’avril 2018, Apple avait retardé la sortie du AirPower en raison de difficultés de production et de préoccupations concernant le support des AirPods.

Néanmoins, il avait été dit que le plus gros problème d'Apple était l’Apple Watch à cause de son dos convexe.

Elle a toujours inclus la charge de Qi, mais les changements apportés à la Series 3 l'ont rendue incompatible avec la plupart des chargeurs non-Apple.

Ce design signifie que les chargeurs tiers ne sont pas en mesure de créer la connexion nécessaire pour la recharge. Le problème aurait été le même avec le AirPower et l’Apple Watch 3. 

L’autre difficulté qui avait été signalée par AppleToolBox était que la charge des AirPods impliquerait un achat supplémentaire.

Il y aurait eu des désaccords au sein d’Apple quant à savoir si les utilisateurs achèteraient la boîte de recharge des écouteurs ainsi que le AirPower.

Aussi, si l’on se réfère à un rapport de Bloomberg (juin 2018), le AirPower avait été repoussé parce que l'équipe d'ingénierie avait dû faire face à un certain nombre de défis, comme s’assurer que le chargeur ne surchauffe pas.

L’autre question soulevée dans ce rapport a trait à l'emplacement des capteurs. En effet,le AirPower aurait été le premier chargeur sans fil à charger trois appareils à la fois, et ce quel que soit leur emplacement sur la base, cela compliquait donc son design...

Ce placement aléatoire signifiait que le tapis de recharge aurait nécessité plusieurs capteurs de charge (et non pas uniquement plusieurs versions du même capteur). En effet, chaque type d'appareil a besoin de composants de charge de tailles différentes.

D’aucuns pourraient penser qu'Apple avait eu tort d'annoncer si tôt AirPower, mais dans ce domaine il est nécessaire d'obtenir l’autorisation de la FCC (Commission fédérale des communications), l'entreprise avait donc décidé de révéler assez vite ses projets.

Toutefois, un post paru sur Reddit affirmait que le AirPower n'avait pas été approuvé par la FCC.

Design du AirPower

Pour ce qui est du design du AirPower, ce dernier n'allait pas être si différent de la pléthore de chargeurs sans fil déjà disponible.

De tout évidence, il aurait été plus large que la moyenne puisqu'il avait pour but de charger plusieurs appareils en simultané. 

Fonctionnalités du AirPower

Alors, qu'est-ce qui allait rendre le AirPower plus performant que d’autre chargeur sans fil sur le marché ? 

Apple avait déclaré que son tapis rechargera nos appareils de manière très efficace. Le AirPower aurait été capable de déterminer la quantité d'énergie que nécessitait l'iOS placé dessus.

Il aurait donc pu "communiquer" cette information aux autres appareils, qui l'auraient partagée entre eux.

De plus, le taux de charge de tous les appareils posés sur le AirPower aurait été affiché sur l'iPhone, s'il était également placé dessus, une fonction qui n'existe pas chez les concurrents.