Après des mois de fuites, y compris des photos qui ont confirmé de nombreuses fuites, DJI a finalement annoncé le lancement de son Mavic 3. Ce dernier remplace ses prédécesseurs de 2018, les Mavic 2 Pro et Zoom, et apporte des améliorations à la qualité des photos et des vidéos, l'évitement des obstacles, le temps de vol et plus encore.  

Deux modèles sont disponibles, à savoir le Mavic 3 et le Mavic 3 Cine. Les différences entre eux sont relativement légères, sauf pour le prix...  

Ces nouveaux drones sont beaucoup plus chers que la série Mavic 2, ce qui laisse à penser qu’ils sont plus adaptés aux véritables amateurs de photo et vidéo, ainsi qu'aux professionnels.

Date de sortie du Mavic 3 

Sorti le 5 novembre 2021, le Mavic 3 est disponible directement auprès de DJI. Vous le trouverez aussi sur les sites de e-commerce comme Amazon, Fnac et Boulanger.   

Prix du Mavic 3 

  • À partir de 2099 € 

Le Mavic 3 n'est pas ce que l'on pourrait appeler un appareil abordable... 

Son modèle Standard, accompagné de sa batterie et d’une télécommande RC-N1, entre autres, coûte 2099 €.  

Il existe également un Combo Fly More, nettement plus cher, à 2799 €, qui comprend deux batteries supplémentaires, un concentrateur de charge, un jeu de filtres ND et un sac de transport.  

Enfin, si vous recherchez un drone professionnel, il y a le Combo Cine Premium. Au prix de 4799 €, il dispose d'un SSD intégré de 1 To, d’un contrôleur RC Pro, un deuxième jeu de filtres ND et un câble Lightspeed de 10 Go/s. Pour couronner le tout, il prend en charge les vidéos Apple ProRes 422 HQ.  

Les nouvelles caractéristiques du Mavic 3 

  • Système à double caméra avec vidéo 5.1K et capteur CMOS 4/3 
  • Temps de vol de 46 minutes 
  • Détection omnidirectionnelle des obstacles 

Il y a beaucoup de nouvelles fonctionnalités. Le Mavic 3 est entièrement repensé par rapport au Mavic 2, pour le rendre plus léger et réduire sa traînée à 35 % exactement. 

Détection d'obstacles 

Son système de détection d'objets onmi-directionnel utilise six capteurs de vision fisheye, ainsi que deux capteurs grand angle.  

Cela permet de rechercher en permanence les obstacles dans toutes les directions, et réussir à voler autour et à travers eux afin de les éviter.  

ActiveTrack 5 

ActiveTrack a encore été amélioré et passe à la version 5.0. Désormais, il peut non seulement suivre un objet en mouvement, mais aussi se déplacer en avant, en arrière, à gauche, à droite, en diagonale, à côté et autour de lui. 

Si l'objet est trop rapide et sort du cadre, les capteurs de vision sont utilisés pour en garder la trace et il sera récupéré lorsqu'il réapparaîtra dans le cadre.  

Malheureusement, cette fonction sera ajoutée via une future mise à jour du micrologiciel.

Retour au point de départ avancé

Cette fonctionnalité a également été améliorée. Il est désormais capable de déterminer le chemin le plus court, le plus économe en énergie et le plus sûr vers le point de départ. Il surveille la vitesse du vent, calcule la puissance nécessaire et peut actualiser la trajectoire RTH en temps réel.  

Cela signifie que vous pouvez voler plus longtemps avant que la fonction RTH n'entre en action.   

Caméras 

Bien sûr, le composant le plus important du drone Mavic 3 est sa caméra, car l'intérêt de voler est d'enregistrer des vidéos et de prendre des photos.  

DJI a choisi de travailler à nouveau avec Hasselblad et a développé un système à double caméra capable de filmer des vidéos 5,1K, jusqu'à 50fps, 4K jusqu'à 120fps et de prendre des photos 20Mp en RAW 12 bits.  

Le capteur grand angle principal est associé à un objectif équivalent à 24 mm qui offre un champ de vision de 84° et une plage d'ouverture de f/2,8 à f/11.  

Le capteur d'image CMOS 4/3 permet, lui, d'obtenir une résolution vidéo et une plage dynamique plus élevées (12,8 arrêts), ainsi qu'une réduction du bruit en basse lumière. 

Malgré ce que les rumeurs annoncées, pour les caméras large et télé, l'obturateur est listé comme Obturateur électronique : 8-1/8000 s. Pour les utilisateurs, le résultat de cartographie et modélisation 3D sera particulièrement décevant.  

L'autre appareil photo est doté d'un objectif de 12Mp et d'un téléobjectif équivalent à 162mm f/4.4, avec un zoom hybride 28x. Celui-ci combine optique et numérique pour des perspectives plus dynamiques et des possibilités créatives à distance.  

Quant aux capteurs de vision, ils sont utilisés conjointement avec les caméras pour améliorer le temps de mise au point en utilisant les données de distance de ces capteurs.

O3+ et télécommandes

L'autre mise à jour importante est la dernière version d'Ocusync, censée fonctionner jusqu'à 15 km même avec de fortes interférences de signal, tout en permettant un flux vidéo en direct 1080p/60 à partir du Mavic 3.

Là encore, d'après la fiche technique, seule la RC Pro fournie avec le Cine Premium Bundle bénéficiera de la portée supplémentaire de l'O3+. Le contrôleur standard utilise, lui, Ocusync 2 comme système de transmission.

Bien sûr, les réglementations locales limitent sévèrement la portée à laquelle vous êtes autorisé à faire voler un drone en tant que non-professionnel.

À ce propos, avec un poids inférieur à 900 g pour les modèles Mavic 3 et Cine, ils entrent tout juste dans la nouvelle catégorie C1. Cela signifie qu'ils peuvent voler dans la sous-catégorie A1, qui est beaucoup moins restrictive concernant la proximité des personnes et des bâtiments.

En ce qui concerne les télécommandes, le Mavic 3 Cine est vendu avec la télécommande RC Pro, équipée d'un écran

Articles recommandés :