Après la Google I/O '22, nous savons maintenant que la tant attendue  montre connectée de Google est officiellement en route. 

Google a rencontré un certain succès avec ses smartphones Pixel et fabrique également divers appareils technologiques, tels que l'écran connecté Nest Hub 2 et l'ordinateur portable Pixelbook Go.

Alors, pourquoi la société ne s'est-elle jamais penchée sur une smartwatch de sa propre marque ? C'est une excellente question à laquelle il n'y a pas de réponse simple, d'autant plus que de nombreux concurrents de l'Apple Watch sur le marché fonctionnent sur le logiciel Wear OS de la société.

Déposée sous le nom de code "Rohan" avant d'être dévoilée officiellement, Google a finalement reconnu l'existence de la Pixel Watch, mais il reste encore des zones d'ombre à éclaircir.

Dans cet article, nous jetons un œil sur la sortie d'une éventuelle Pixel Watch et ses caractéristiques techniques.

Quand sortira la Pixel Watch ?

Nous avons l'impression que cela fait une éternité que nous attendons que la Pixel Watch reçoive une reconnaissance officielle, Google ayant confirmé pour la première fois qu'elle travaillait sur une montre bien plus tôt en 2018 et les rumeurs concernant un tel appareil remontent encore plus loin.

Pourtant, dans une interview avec Tom's Guide, le directeur de l'ingénierie de Wear OS de Google, Miles Barr, avait déclaré qu'ils n'étaient pas encore tout à fait prêt à proposer cela sur le marché.

Le 11 mai, lors de la keynote d'ouverture de la conférence des développeurs I/O 2022 de Google, la société a finalement reconnu l'arrivée de la Pixel Watch, prévue pour cet automne, promettant plus de détails sur ses fonctionnalités et sa disponibilité.

Le Pixel 6a est l'un des produits que Google a anoncé en même temps que la montre lors de la I/O'22, ce qui donne du poids à une autre prédiction de Prosser, à savoir que la montre sera commercialisée en octobre, en même temps que les smartphones Pixel 7 et 7 Pro (ce qui correspond également à la promesse d'automne de Google).

Google a même donné un aperçu de la prochaine tablette Pixel, que personne n'attendait.

Combien coûtera la Pixel Watch ?

Malgré les nombreuses fuites concernant la Watch, aucun prix n'a été mentionné.

Pourtant, nous pouvons faire une petite supposition, car des appareils comme la Samsung Galaxy Watch 4 se vendent à partir de 269 € . Nous ne serions pas surpris que la Pixel Watch soit dans la même fourchette.

Elle devrait au moins être moins chère qu'un modèle sportif appelé Pixel Watch Fit qui, selon une fuite, coûterait environ 400 dollars.

Quelles sont les caractéristiques techniques de la Pixel Watch ?

Dans le cadre de l'annonce, Google a présenté des photos de sa montre, validant les images précédemment divulguées par des sources comme Jon Prosser, confirmant son design moderne et circulaire.

Bien que nous ne connaissions ni les dimensions du cadre, ni le hardware ou l'ensemble des fonctionnalités, la présentation de Google à l'I/O a donné un aperçu de sa forme, avec ce que la société décrit comme un "design circulaire audacieux et bombé", ainsi qu'une "couronne tactile".

Le cadre serait fabriqué à partir d'acier inoxydable recyclé et semble supporter des bracelets en silicone exclusifs.

Système d'attache des bracelets

En ce qui concerne l'expérience logicielle, nous savons déjà que la Pixel Watch fonctionne avec le propre Wear OS de l'entreprise, dont nous pensons qu'il s'agira de la version 3.0 lors de son lancement ; bien que le célèbre leaker Evan Blass ait précédemment tweeté une capture d'écran de ce qui ressemble à une sorte de manuel en ligne pour la montre avec "Wear OS 3.1" sélectionné dans le menu déroulant.

Selon les propres termes de Google (toujours à l'occasion de la I/O 2022), la société affirme également que la Pixel Watch disposera des "outils de santé et de fitness de Fitbit, à la pointe de l'industrie, directement sur votre poignet".

On y voit le widget Fitbit à l'écran

Bien que ce soit une note assez ambiguë en soi, le fait que Fitbit (dont Google a terminé l'achat début 2021) fonctionne désormais avec Wear OS, distinct du matériel de suivi d'activité propre à Fitbit, marque un changement significatif dans l'expérience de la technologie de Fitbit, et devrait l'ouvrir à un public beaucoup plus large.

Pour en revenir aux rumeurs, fuites et spéculations, l'arrière semble avoir un moniteur de fréquence cardiaque et la smartwatch semble un peu plus épaisse qu'attendu.

Des rumeurs faisaient état de trois modèles différents, dont un avec 1 Go de RAM et la prise en charge de la 4G LTE.

Selon Android Police, la Pixel Watch a été répertoriée sur le système d'inventaire backend d'un réseau américain sous son nom de code "Rohan". On y découvre qu'elle sera dotée de 32 Go de stockage et sera déclinée en gris, noir et or.

Trois modèles, les GWT9R, GBZ4S et GQF4C, ont obtenu la certification Bluetooth SIG, ce qui pourrait bien correspondre aux trois couleurs mentionnées précédemment.

Nous avons également des détails sur la taille de la batterie via 9to5Google. Le site indique qu'elle sera de 300mAh (plus grande que celle de la Galaxy Watch 4, 247mAh). Cela suggère qu'elle devrait durer environ 24 heures, le site indique également qu'elle sera proposée avec une connectivité cellulaire.

En plus des fuites de Prosser, le site 9to5Google a révélé qu'elle serait appelée Pixel Watch. En effet, le site a repéré des mises à jour d'une application Google avec des mentions de "PIXEL_EXPERIENCE_WATCH".

Cette mention, similaire à celle que Google, utilise pour les téléphones Android, suggère que la montre aura des caractéristiques exclusives. Cela pourrait inclure le traitement sur l'appareil pour le prochain Google Assistant. Les images de l'émulateur Wear OS 3 montrent à quoi cela pourrait ressemble.

Le processeur qui gère cette tâche, et d'autres, pourrait être un Samsung Exynos W920 utilisé sur la Galaxy Watch 4 et ne serait pas une grande surprise compte tenu de la récente collaboration de Google avec Samsung sur Wear OS 3.

Selon 9to5Google, la Pixel Watch fonctionnera en fait sur le bien plus ancien Exynos W9110 de 10 nm, datant de 2018 ; commodément à peu près au moment où Google a confirmé pour la première fois qu'il travaillait sur une smartwatch. C'est la même puce qui a alimenté la Samsung Galaxy Watch originale aussi.

Alors que le processeur lui-même est notamment moins efficace que le W920, dans le cas de la Pixel Watch, Max Weinbach déclare que le W9110 serait rejoint par un coprocesseur de NXP à faible puissance, gérant les tâches lorsque la montre n'est pas utilisée directement, comme "le suivi continu de la fréquence cardiaque et du sommeil pour la santé et le bien-être, une réactivité plus rapide de l'inclinaison au réveil, le comptage des pas, les alarmes, les minuteries et l'haptique."

Associé à une mémoire vive de 1,5 Go, il permettra également de soulager le ptoceseur principal lorsqu'utilisé. Ainsi, la Pixel Watch sera plus économe en énergie que la Galaxy Watch 2018 aux spécifications similaires, du moins en théorie.

Un brevet a fait surface via LetsGoDigital, bien que datant de 2020, qui suggère que la Pixel Watch pourrait être équipée de commandes gestuelles. C'est quelque chose que nous avons déjà vu dans des appareils Google comme le Pixel 4, mais cela était peu convaincant. Il serait donc intéressant de voir comment il est mis en œuvre dans la Pixel Watch si Google se lance dans cette voie.

Bien que Prosser n'ait pas eu de détails sur les fonctions et la fiche technique, sa source a affirmé qu'il y aura un choix entre 20 bracelets.

En ce qui concerne le logiciel, Prosser a précédemment déclaré que la compagne marketing officielle contient des phrases comme "Votre monde en un coup d'œil", "Votre santé en un coup d'œil" et "Votre agenda en un coup d'œil".

Nous devrons encore attendre pour connaître d'autres caractéristiques, comme la taille de l'écran, la résolution et la connectivité de la Pixel Watch. Cependant, Prosser dit "il pourrait être juste de supposer que cela pourrait faire partie du silicium interne de Google".

Depuis la vidéo ci-dessus, Prosser en a posté une nouvelle avec quelques détails supplémentaires notamment en réponse au rapport Insider.

Voici la vidéo complète :