Le Mac mini a été l’un des premiers du répertoire d’Apple à bénéficier de la mise à niveau vers le silicium M1 de la maison mère, de retour en novembre 2020, et les performances étaient fortes impressionnantes, surtout au prix alléchant de 799 €. 

Malgré sa popularité, Apple avait bien prévu quelque chose d’encore plus surprenant pour son appareil, une évolution qui amène même à une nouvelle appellation : Mac Studio. Il s'agit du dernier Mac destiné aux professionnels de la création, à la recherche de plus de puissance, d'une connectivité étendue et d'une meilleure modularité.

Aux allures du G4 Cube de 2000, vu du dessus il ressemble à l'Apple TV original, et peut rappeler à certains le Mac Pro de 2013.

Voici tout ce que vous devez savoir sur ce nouveau dispositif ultra puissant et dernière création d'Apple...  

Date de sortie du Mac Studio

Les plus fortes rumeurs projetaient que Apple s’apprêtait à révéler le nouveau Mac mini lors de la WWDC 2021, mais cela ne s’est pas produit. 

On s’attendait ensuite à ce qu'il soit dévoilé en même temps que la nouvelle gamme MacBook Pro durant l’événement d’octobre d’Apple, mais que nenni. 

Finalement, c’est en ce mois de mars 2022 que sa nouvelle génération a décidé de pointer le bout de son nez et, le moins que l’on puisse dire, elle surprend ! Présenté sous le nom de Mac Studio, il peut d’ores et déjà être commandé mais il sera disponible à partir du 18 mars prochain

Prix du nouveau Mac Studio 

Ce nouvel ordinateur Mac, qui a fait une entrée fracassante sur la scène de l’évènement Peek Performance d’Apple, est proposé au prix de 2 299 € pour son modèle M1 Max et de 4 599 € pour la dernière puce en date de la marque : la M1 Ultra. 

Dans les détails :

  • 2 999 € : M1 Max (CPU 10 cœurs), GPU 24 cœurs, moteur neuronal à 16 cœurs, 32 Go de RAM, 512 Go de SSD.
  • 4 599 € : M1 Ultra (CPU 20 cœurs), GPU 48 cœurs, moteur neuronal 32 cœurs, 64 Go de RAM, 1 To de SSD.

Que propose le Mac Studio ? 

Le Mac Studio présente des similitudes avec le Mac Mini à quelques, grandes, exceptions près...

Un design repensé 

Le design du Mac mini n'ayant pas évolué depuis plusieurs années, la firme a décidé de changer les choses cette année avec la sortie du Mac Studio.  

Apple a choisi l’aluminium extrudé pour l’habiller. Il a une forme carrée de 7,7 pouces de largeur et une hauteur de 3,7 pouces, un appareil compact et pratique à placer sur son bureau. À sa base, plutôt en dessous, il arbore une double ventilation pour favoriser les passages de flux d’air et, ainsi, éviter la surchauffe tout en le gardant silencieux.  

Quant à son poids, il varie en fonction de la configuration que vous choisirez en la puce M1 Max (2,7 kg) et la M1 Ultra (3,6 kg).

Des composants internes inégalables

Ce nouveau modèle est une version plus puissante du Mac mini, équipée de la même puce que les MacBook Pro, M1 Max, ou de la petite dernière fraîchement sortie est nommée M1 Ultra.  

La M1 Max, très puissante, dispose d'un CPU à 10 cœurs avec huit cœurs de performance et deux d’efficacité, mais couplée à une RAM 64 Go. 

La M1 Ultra, elle, se compose d’un CPU 20 cœurs avec 16 cœurs hautes performances et 4 cœurs à haute efficacité énergétique. 

Toutes les deux sont dotées d’un Neural Engine, de respectivement 16 et 32 cœurs.

Des configurations graphiques à couper le souffle

La vraie différence entre les Mac Studio M1 Max et M1 Ultra est l'offre de GPU. 

Pour la M1 Max, on retrouve des performances graphiques jusqu’à 3,4x plus rapides que l’iMac 27 pouces grâce à son GPU 24 cœurs, contre jusqu’à 4,5x plus rapides pour la M1 Ultra de par son GPU 32 cœurs. 

Notez aussi que la version Ultra est capable de lire 18 flux vidéo 8K ProRes 422 avec son moteur multimédia ultra-puissant. 

Toujours plus de RAM et SSD 

La puce M1 Max peut prendre en charge 64 Go de mémoire unifiée, côté Ultra, on plafonne à 128 Go sur les systèmes à puce M1 Ultra. 

Pour ce qui est du SSD, le Mac Studio offre des performances à 7,4 Go/s et jusqu’à 8 To de stockage. 

Les puces d'Apple utilisent une architecture de mémoire unifiée, qui garantit un accès immédiat à la même mémoire vive pour tous les composants. Par conséquent, il n'y a aucune perte de performance due au remodelage.

Sans compter les ports

L’un des principaux inconvénients du Mac mini M1 par rapport à son prédécesseur Intel était le manque de ports, alors que le Mac mini Intel offrait quatre ports Thunderbolt 3, le M1 en possède deux. 

Cette fois, le Mac Studio n'est pas en reste avec, à son dos, avec quatre ports Thunderbolt 4, un port Ethernet 10Gb, deux ports USB-A, un port HDMI 2.0 et même une prise jack. 

À l’avant, vous trouverez deux ports USB-C compatibles USB 3 à 10 Gbit/s sur la version M1 Max, et compatibles Thunderbolt 4 à 40 Gbit/s la Ultra.

Il peut également être connecté au nouvel Apple Studio Display, révélé lors de la Keynote du 8 mars, mais aussi à cinq écrans en même temps, quatre d'entre eux ayant une résolution allant jusqu'à 6K à 60 Hz et dotés du USB-C.

Articles recommandés :