Le 14 février 2022, trois nouveaux produits, avec les numéros de modèle A2615, A2686 et A2681, sont apparus dans la base de données de la Commission économique eurasienne.  

Ces entrées distinguent même le type d'appareil concerné. À titre d’exemple, les numéros A2615 et A2686 sont désignés comme des ordinateurs Mac, tandis que l'appareil A2681 serait un modèle portable.  

Cette année, les candidats les plus évidents à une mise à jour sont l'iMac 27 pouces et le Mac mini, qui sont toujours équipés de puces Intel. Mais qu'en est-il du MacBook ?  

Tous les modèles MacBook sont déjà passés au M1, le MacBook Air et le MacBook Pro 13 pouces fin 2020 et les MacBook Pro 14 et 16 pouces en octobre 2021. Depuis cette transition, le 13 pouces se distingue par son ancien design. Selon certaines rumeurs, il pourrait être remplacé par un modèle 14 pouces doté de la même puce M1. 

L'apparition de ces trois mises à jour a amené l'analyste Ross Young à réitérer sa prédiction concernant un iMac Pro avec écran mini LED. D’après lui, il ne sera toujours pas lancé avant juin.    

Bien sûr, cela ne signifie pas une absence de l'iMac au printemps. Cela peut indiquer que le modèle 27 pouces sera même proposé et qu'un nouvel iMac Pro arrivera en été. Toutefois, il serait limité à un écran Retina 5K, ou légèrement plus grand.  

Ce nouvel iMac pourrait contenir un, voire deux, M1 Pro/Max en tant que SoC avec CPU, GPU et cœurs neuronaux ainsi qu'une mémoire unifiée.  

Néanmoins, il est possible qu'Apple garde sa double puce pour la version ultime, qu'elle équipera d'un mini écran LED comme ceux que l'on trouve sur l’iPad Pro 12,9 pouces et le MacBook Pro de 2021.  

Le 31 janvier dernier, Young avait laissé sous-entendre que les fournisseurs n'auront pas suffisamment de mini panneaux LED à proposer avant le mois de juin :

Dans un tweet du 14 février, Young souligne que la marque équipera l'écran d'un nombre moins important de zones à gradation individuelle que sur l'iPad Pro et le MacBook Pro.  

Pour rappel, il y a un mois de nouveaux iPhone et iPad ont été enregistrés auprès de la même Commission économique eurasienne. On soupçonne qu'il s'agit d'un iPhone SE de troisième génération et d'un nouvel iPad Air.