Depuis le mois de juin, les premières versions de Windows 11 étaient disponibles pour tous les utilisateurs de Windows 10, ayant déjà téléchargé une version préliminaire de Windows 11. Toutefois, le couperet vient de tomber, elles seront bientôt limitées à ceux qui disposent d'un matériel éligible.

En effet, après la sortie officielle de Windows 11 le 5 octobre prochain, Microsoft retirera tous les PC incompatibles avec le programme Windows Insider et encouragera ses utilisateurs à réinstaller Windows 10. Des mises à jour cumulatives seront disponibles d'ici là, sans pour autant bénéficier des nouvelles fonctionnalités intégrées aux prochaines versions.

La nouvelle a été confirmée dans un tweet de Brandon LeBlanc de Microsoft, qui travaille lui-même sur le programme.

Cette décision intervient quelques jours seulement après que Microsoft a mis à jour les exigences matérielles de Windows 11 pour inclure de nouveaux processeurs Intel. Il s'agit notamment des puces Kaby Lake de 7e génération, X-Series, Xeon, W-Series, et du Core 7820HQ, qui équipe le Surface Studio 2.

De plus, les appareils devront encore répondre à la prise en charge de TPM 2.0, un point que la firme n'a pas fait respecter lors de ses premières phases de test.

Aussi, Windows 10 restera fonctionnel jusqu'en octobre 2025. La plupart des appareils compatibles devront probablement attendre jusqu'en 2022 pour bénéficier de la mise à niveau gratuite.

Articles recommandés :