Nous sommes encore assez loin de la sortie de la prochaine génération de Pixel, la précédente étant sortie en octobre 2022, pourtant les rumeurs commencent déjà à le dessiner... 

Voici ce que nous savons sur les potentiels Pixel 8 et 8 Pro pour le moment, et découvrez une liste des nouveautés que l'on voudrait voir. 

Quelle date de sortie pour les Google Pixel 8 ?

Il n'y a encore aucune confirmation concernant la date de sortie officielle des modèles Pixel 8, mais depuis toujours les fleurons Pixel sont lancés en octobre, et Google étant réglé comme une horloge suisse...

Si nous tenons compte du calendrier habituel, la série Pixel 8 devrait alors voir le jour en octobre 2023.

C'est aussi à peu près ce qu'évoque une feuille de route des produits Pixel obtenue par Android Authority, qui affirme que les Pixel 8 et 8 Pro seront lancés "plus tard en 2023".

Quel prix pour les Google Pixel 8 ?

Encore une fois, Google n'a révélé aucune indication sur les prix des Pixel 8 et 8 Pro. Pour rappel, voici une liste du coût de leur prédécesseur :

  • Google Pixel 7 : 649 €
  • Google Pixel 7 Pro : 899 €
  • Google Pixel 6 : 649 €
  • Google Pixel 6 Pro : 899 €

Cela montre que Google est fixé sur ses habitudes. Si cela continue en 2023, il y a de bonnes chances que ce soit encore le cas et que le Pixel 8 soit à 649 € et le Pro à 899 €.

Quelles nouvelles caractéristiques pour le Pixel 8 ?

Le site néerlandais GalaxyClub a rapporté que le travail sur la troisième génération du chipset Tensor de Google serait déjà bien avancé, ce qui signifie qu'il pourrait accompagner le lancement du Pixel 8.

Selon le site, Samsung sera à nouveau le fabricant, avec une puce portant le code S5P9865 qui apparaît déjà sur les cartes de test. Cela suit la séquence de dénomination utilisée avec les précédents processeurs Tensor 1 et 2, qui étaient respectivement numérotés S5P9845 et S5P9855.

Le Tensor 2 intégré aux Pixel 7 et 7 Pro s'est révélé plus économe en énergie et puissant que la génération précédente, on espère que la troisième itération poussera les choses encore plus loin... 

WinFuture a trouvé des informations plus concrètes sur les deux smartphones après une plongée dans ce qu'il appelle les sources de code publiquement disponibles. Il s'agit des codes : Shiba et Husky. Pour rappel, Google avait déjà utilisé des noms d'animaux (Cheetah et Panthe) pour les Pixel précédents.

Selon les codes, les deux smartphones intègreront une puce nommée "Zuma" avec le même modem que le Tensor 2, et fonctionneront également sous Android 14, ce qui n'est pas une surprise.

Ils pourraient disposer de 12 Go de RAM, et la résolution de l'écran sera également élevée : 2268×1080 pour le Shiba et 2822×1344 pour le Husky, ce qui suggère que ce dernier est le Pro.

Attention, il est tout aussi possible que ces deux appareils soient conçus pour des tests internes et ne reflètent pas du tout les spécifications finales du Pixel 8. Toutefois, ils nous donnent au moins un indice de ce à quoi nous pouvons nous attendre.

Certains bruits de couloirs, déterrées par le développeur Kuba Wojciechowski, mentionnent que les capteurs du Pixel 8 embarqueront une technologie appelée HDR échelonné :

Elle permettrait de capturer différentes expositions en simultané, mais en utilisant des pixels identiques le tout sans augmenter le temps de capture ou le risque que les photos soient floues.

Tout ce qui améliorera le module photo Pixel, déjà excellent, est bon à prendre.

Il y a également une chance que Google suive Samsung et certains rivaux chinois en incrustant un capteur sous l'écran. Dès 2021, LetsGoDigital avait repéré un brevet de Google pour une solution novatrice à cette technologie, qui utilise un miroir mobile sous l'écran, capable de pointer soit vers un objectif, soit vers un deuxième écran. Ainsi, lorsque vous avez besoin de l'appareil photo, la lumière est réfléchie dans l'objectif, et lorsque vous n'en avez pas besoin, elle est réfléchie par l'écran auxiliaire pour combler le vide.

Plus récemment, Google a déposé un deuxième brevet (également repéré par LetsGoDigital) pour des capteurs photo sous-affichées utilisant une technologie différente (et probablement plus abordable) pour obtenir le même résultat. Cette version s'appuie sur un écran transparent multicouche, ce qui est plus proche des implémentations que nous avons vues ailleurs.

Il est intéressant de noter que le brevet mentionne le nom de Sangmoo Choi, un ancien ingénieur spécialisé dans les écrans de Samsung, qui travaille maintenant chez Google depuis plus de trois ans. Il a vraisemblablement participé aux premiers efforts de Samsung en matière de technologie d'appareil photo sous-affiché.

Il n'y a aucune raison concrète de croire que l'un ou l'autre des brevets concerne la série Pixel 8, mais il y a au moins l'espoir qu'il soit préparé pour un prochain fleuron.

Notre liste de souhaits pour les Pixel 8 et 8 Pro

La génération 2022 de Pixel a impressionné, mais voici ce que nous aimerions que Google affine dans ses prochaines itérations.

Une fréquence de rafraîchissement de 120Hz sur tous les modèles

Sachant que la majorité des Android de milieu de gamme se vantent d'avoir des taux de rafraîchissement de 120 Hz pour rendre le défilement plus fluide, il est logique que le Pro et le Pixel 8 standard aient aussi cette technologie.

Elle est d'ailleurs déjà présente dans le Pixel Pro 7 et le Pixel Pro 6.

Des vitesses de charge plus rapides

Le principal défaut des Pixel 7 était la lenteur des temps de recharge. À une époque où les téléphones peuvent passer de 0% à 100% en une demi-heure environ, les Pixel semblent bien en retard en comparaison. Nous pensons donc qu'il est important que Google aborde ce problème dans les appareils Pixel 8.

Une reconnaissance faciale améliorée

Alors que le Pixel 7 Pro nous a impressionnés avec sa nouvelle fonction de reconnaissance faciale, le résultat est différent avec le Standard. Espérons que le Pixel 8 fasse une meilleure démonstration.

Des grammes en moins

Pour le Pixel 8 Pro, nous aimerions voir un châssis plus mince. Il est vrai que la plupart des téléphones puissants sont assez trapus de nos jours, mais pour le bien de nos poignets, nous ne pouvons que souhaiter des design plus léger et plus compacts en 2023.