Depuis plusieurs mois, des différends opposent Huawei aux autorités américaines, ce qui empêche les utilisateurs d’accéder à Google Play. Cette situation met un frein à l'expérience logicielle, même si la qualité de construction des smartphones Huawei ne fait plus aucun doute.  

En 2020, nous avons d’ailleurs été impressionnées par le Huawei P40, maintenant la question est de savoir ce que nous réserve 2021. Pour en découvrir davantage, nous imaginons ce qui nous attend si l'entreprise chinoise parvient à surmonter les problèmes qu’elle connaît... et à sortir un Huawei P50.

Date de sortie du Huawei P50 

Ces dernières années, Huawei a maintenu un calendrier de sortie régulier. Les P20, P30 et P40 ont tous été annoncés à la fin du mois de mars et sont sortis une semaine plus tard environ.  

Nous ne voyons donc aucune raison à que cela change en 2021, en dehors de la pandémie et des embargos américains. De ce fait, la marque pourrait lever le voile sur le P50 en mars 2021, avec une disponibilité d’achat dès la première semaine d'avril.  

Bien entendu, les utilisateurs américains n’auront probablement pas la chance de pouvoir se procurer les produits Huawei, à moins que l'Administration ne lève son interdiction.

Prix du Huawei P50 

Comme pour le calendrier de ses lancements, les prix sont toujours restés plus ou moins les mêmes ces dernières années. Vous pouvez d’ailleurs le constater en observant les prix des modèles précédents :
  

  • P20 – 649 € 
  • P30 – 799 € 
  • P40 – 799 € 

Espérons que Huawei garde cette constance pour le P50 en le proposant au prix de 799 €.

Quelles caractéristiques techniques attendre sur le Huawei P50 ? 

Il reste encore un peu de temps avant l'arrivée du Huawei P50, néanmoins plusieurs sites ont mentionné ses potentielles futures caractéristiques, qui auraient elles-mêmes été divulguées par des contacts au sein de Huawei.

Affichage 

Parmi toutes les rumeurs, peu d’entre elles s’accordent sur la taille de l’écran du P50. Certaines affirment qu'il sera de 6,22 pouces avec une résolution de 2340 x 1080, tandis que pour d'autres il mesurera 6,58 pouces avec une résolution de 2640 x 1200.  

Quoi qu’il en soit, ces deux possibilités seraient une amélioration par rapport aux 6,1 pouces déjà embarqués sur le P40.  

En revanche, il semble peu probable qu’on retrouve un taux de rafraîchissement de 120 Hz, mais seulement de 90 Hz comme sur le P40 Mate Pro. Bien que ce soit une amélioration par rapport au P40 qui ne gère que 60 Hz, le P50 manquera d'une fonction phare que l'on trouve sur beaucoup de ses rivaux, comme le OnePlus 8T et le Samsung Galaxy S20.

Appareils photo 

La photographie a longtemps été un domaine impressionnant chez Huawei. Sur le P40, nous avons été époustouflés par la qualité des images, notamment grâce aux capteurs optiques 50MP f/1.9 grand angle, Telephoto 8Mp f/2.2 3x et 16Mp f/2.0 ultra grand angle. 

Jusqu'à présent, la seule modification à pouvoir être apportée sur le P50 est l'ajout d'un objectif 5 Mp pour aider à la perception de la profondeur et à la mise au point pour les modes portrait et nuit.  

Comme le P40, il devrait lui aussi enregistrer des vidéos à 4K 60fps, peut-être avec des améliorations logicielles pour renforcer la stabilisation. 

Processeur 

Le P50 pourrait se voir insérer un processeur Kirin haut de gamme, très probablement le 990 5G, ou le nouveau 9000 apparu pour la première fois sur le Mate 40 Pro.

C'est en tout cas ce que prédit le site sud-coréen The Elec, qui affirme avoir eu l’information de source sûre. Pourtant, en août 2020, le président de Huawei, Richard Yu, avait averti que la société pourrait ne plus être en mesure de s'approvisionner en puces Kirin après 2020. Pourquoi ? En raison des restrictions américaines qui l'empêcheraient de se procurer les composants nécessaires.  

Si cela reste impossible, alors il sera inévitable que Huawei passe des processeurs Kirin à MediaTek ou Qualcomm, mais rien ne le confirme jusqu'à présent. 

Le Kirin 9000 est une conception impressionnante basée sur une puce de 5 nm avec l’intégration de la 5G. Cela devrait alors apporter une amélioration des performances et de l’autonomie de la batterie. 

Le premier modèle serait une surprise puisqu'il est déjà présent sur les P40, P40 Pro et Pro+. Quant au second, il pourrait connaître des retards car le gouvernement américain empêche TSMC et d'autres fabricants de créer des puces pour la marque, sans qu’elle ait obtenu une licence spéciale. 

Logiciel 

L'interdiction de la présence de Huawei aux États-Unis a eu un grand impact sur les logiciels qui fonctionnent sur ces smartphones Android. Google Play n'est pas proposé et l'accès à la boutique est interdit.  

Pour l’instant, il n'est pas certain que cela change. En attendant, Huawei travaille sur son propre système d'exploitation, HarmonyOS, qui pourrait faire sa première apparition sur ses appareils en 2021. De ce fait, si le P50 arrive, alors il sera certainement très différent de ses prédécesseurs.