Bien que le lancement européen de la série GT 2 a été la principale annonce faite par Realme, lors de sa présentation au Mobile World Congress, la société a également présenté le principal argument de vente de son prochain GT Neo 3, qui sera doté d'un système de charge rapide UltraDart de 150 W, capable d'atteindre 50 % de la charge en seulement cinq minutes.

Le GT Neo 3 n'a pas encore été lancé mais Realme n'est pas étranger au teasing de technologies avant qu'elles ne soient commercialisées, surtout lorsqu'il s'agit de charge rapide.

La société a d'abord révélé "UltraDart" en 2020, avec la promesse d'un appareil offrant des vitesses de charge de 125W. Un an plus tard, Madhav Sheth de Realme a promis qu'un téléphone serait finalement lancé avec cette technologie, dans le courant de l'année 2022.

Le Realme GT Neo 2 de 2021 proposait une recharge SuperDart de 65W, qui, de manière déjà impressionnante, permettait au téléphone d'atteindre les 55 % d'énergie en uniquement 15 minutes.

L'architecture de charge UltraDart (ou "UDCA", selon l'abréviation de Realme) est le niveau suivant dans la hiérarchie de charge rapide Dart Charge ; elle est destinée à accompagner les appareils compatibles avec des vitesses de charge comprises entre 100W et 200W.

Realme a expliqué, lors de sa conférence de presse au MWC, que l'UDCA se concentre sur "la vitesse, la sécurité et la durée de vie de la batterie."

Alors qu'il utilise des "Multi Boost Charge Pumps" pour fournir son impressionnante énergie, un algorithme de gestion de la température sert à s'assurer que l'appareil et l'adaptateur ne dépassent jamais 43°C.

L' inconvénient évident d'une charge ultra rapide sur un téléphone est le rythme plus élevé auquel la batterie est susceptible de se dégrader. Cependant, Realme est confiant que même avec ces vitesses, les batteries seront environ 80% de leurs capacités après 1000 cycles de charge.

À titre de référence, Xiaomi et Oppo affirment que leurs appareils respectifs à charge rapide de 120W et 125W subissent la même dégradation de 20% que les Realme, mais sur seulement 800 cycles de charge. Il en est de même pour Apple, mais sur 500 cycles.

Si les affirmations de Realme concernant ses appareils conformes à la norme UDCA sont vraies, alors la société sera leader sur le marché, non seulement dans ces vitesses de charge, mais aussi dans la gestion de la dégradation de la batterie.

Alors que la firme a lancé les Realme GT 2 et GT 2 Pro, des nouveaux téléviseurs connectés, des écouteurs et a introduit le Realme Book Prime en Europe, elle n'a toujours pas fourni de détails supplémentaires sur le Realme GT Neo 3, se contentant d'indiquer que le téléphone serait "bientôt disponible".

Lors d'une séance de questions-réponses avec le vice-président de Realme, Madhav Sheth, ce dernier a toutefois confirmé que le téléphone devrait arriver "dans la première moitié du second semestre".