Test : le AirTag d'Apple

Après plusieurs mois de rumeurs circulant sur le net, le AirTag a finalement pointé le bout de son nez lors de la Keynote d’Apple en avril. Associé au réseau Find My, fort d'un milliard d'appareils connectés, et doté d'un suivi de précision à bande ultra-large, il se présente comme l'un des meilleurs trackers Bluetooth de l’année.  

Néanmoins, le design épuré auquel nous a toujours habitué Apple pourrait être une ombre au tableau. En effet, le AirTag n'étant pas ergonomique, il nécessite une série d'accessoires pour le fixer à vos clés, votre sac ou à d’autres objets de valeur.  

De ce fait, la question est de savoir s'il offre suffisamment d'avantages pour compenser les coûts additionnels. Découvrez la réponse grâce à notre test.

Design et accessoires  

Le AirTag est un petit accessoire de forme circulaire au look très minimaliste. En plastique légèrement bombé, il repose sur un couvercle en acier inoxydable et gravé. Ses faces avant et arrière sont malheureusement sujettes aux rayures, des marques sont apparues sur le nôtre après seulement quelques heures d’utilisation.   

Il a un diamètre de 31,9 mm et une épaisseur de 8 mm, soit un plus grand qu’une pièce de 2 €. Pour ce qui est de son poids, il pèse 11 g, ce qui permet de le glisser facilement dans un portefeuille ou sac à dos, à tel point qu’il nous est même arrivé de l'oublier. 

Comme les autres trackers, le AirTag émet un son pour vous aider à le localiser lorsqu'il est à proximité. Pour cela, Apple utilise sa coque incurvée comme haut-parleur, avec un volume suffisant et une clarté surprenante. Ce processus vous aide à le retrouver simplement en tendant l’oreille. 

En raison de l’absence de haut-parleur traditionnel, il dispose de la norme IP67. Grâce à cela, il résiste aux éclaboussures et à une immersion dans l'eau jusqu’à 1m pendant 30 minutes.  

À l’instar de nombreux produits, Apple a conçu le AirTag dans le respect de l'environnement. Pour cela, il est équipé d’une pile CR2032 et interchangeable une fois épuisée, ce qui prend environ un an d’après la marque.  

Toutefois, bien qu'il s'agisse d'une alternative beaucoup plus écologique que les trackers "jetables" tels que le Tile Slim, inutilisables quand leur batterie épuisée, on peut craindre que sa pile soit trop facilement accessible et puisse présenter un risque d'étouffement pour les enfants.  

Pour cause, la face arrière du AirTag est plus facile à retirer que sur les trackers de Tile, Chipolo et le SmartTag de Samsung. 

Les accessoires  

Comme nous l’avons précédemment mentionné, la volonté d'Apple de présenter un design épuré présente un inconvénient. En effet, il n'y a aucun moyen d'attacher ce tracker à vos objets, sans devoir acheter un accessoire supplémentaire, contrairement aux modèles concurrents.  

De plus, il coûte autant, sinon plus, que le AirTag lui-même. La boucle en polyuréthane, par exemple, est à 39 € et celle en cuir à 45 €, sans parler du modèle Hermès à partir de 299 €...  

Heureusement, les accessoires proposés par des marques tierces sont déjà disponibles à un prix bien inférieur.  

Vous pouvez évidemment glisser votre AirTag dans votre portefeuille ou sac, néanmoins, dans certaine situation, il peut être nécessaire qu’il soit visible pour toute personne qui le trouve.

Utilisation 

La configuration du AirTag est très simple, néanmoins vous aurez besoin d'un iPhone ou d'un iPad sous iOS 14.5, ou ultérieur. Si vous êtes utilisateur Android, alors nous avons le regret de vous dire qu’il n’est pas compatible.  

Ensuite, il suffit de retirer la bande en plastique du AirTag pour activer sa batterie et de l'approcher à 2 cm de votre appareil iOS, vous serez averti de son état fonctionnel par un carillon. Après quoi, vous passerez par une configuration rapide, étape par étape, consistant à renommer le traceur, lui attribuer un emoji et le relier à votre identifiant Apple. 

Une fois terminé, vous pouvez attacher votre AirTag à l'objet que vous souhaitez suivre. Dès qu'il se trouve à portée d'un iPhone, ou d'un iPad, son emplacement est mis à jour dans l'onglet Objets de l'application Localiser. Le tout s'effectue via Bluetooth LE, sans avoir besoin d’une connexion Wi-Fi.

 

Trouver son AirTag 

Lorsque vous égarez votre sac ou vos clés équipés d'un AirTag, il existe plusieurs options, toutes accessibles via Find My ou Siri. Après avoir tapé sur ce que vous souhaitez localiser dans l'app, vous pouvez soit émettre un son, soit utiliser Precision Finding pour le retrouver.  

Pour offrir de telles fonctionnalités, il embarque la puce U1 exclusive d'Apple, que l'on retrouve également dans les iPhone 11 et 12, ainsi que les iPad récents et le HomePod Mini. En revanche, si vous avez un iPhone X, ou plus ancien, vous ne pourrez pas en profiter.  

Elle utilise la technologie à bande ultra-large (UWB) pour fournir une surveillance précise et basée sur la distance. Grâce à une combinaison de la U1 et des informations fournies par le gyroscope et l'appareil photo de votre iPhone, ce dernier crée une connexion lorsqu'il est à moins de 12 mètres du AirTag.  

Pour vous aider à remettre la main dessus, il s'en réfère ensuite à la réalité virtuelle, notamment en affichant des flèches sur l’écran de votre iOS, celles-ci vous indiquent la direction et la distance qui vous séparent de votre objet.

 

Il intègre aussi des retours haptiques et signaux audio, destinés aux personnes souffrant de déficience visuelle ou auditive.  

Sa précision est impressionnante, mais nous avons aussi constaté qu'elle varie en fonction des obstacles tels que les murs et les portes. 

Dans un autre registre, nous regrettons que le AirTag ne propose pas d'alertes de “séparation”, pourtant pratique lorsque vous vous éloignez de votre tracker. Cependant, il est possible que cela soit ajouté dans une future mise à jour d'iOS.  

Que se passe-t-il si vous égarez votre AirTag lorsque vous êtes en dehors de chez vous ?  C'est à ce moment-là que le réseau Find My d'Apple prend tout son sens.  

Alors que Tile et le Galaxy SmartTag de Samsung s'appuient respectivement sur une app dédiée, le système Find My d'Apple nécessite simplement la présence d'un iOS ou iPadOS à proximité pour actualiser anonymement l'emplacement de votre AirTag. Selon Apple, plus d'un milliard d'appareils sont utilisés avec Localiser, il s'agit donc d'un vaste réseau, qui ne fera que s'étendre.  

Par conséquent, vous obtiendrez probablement une localisation précise de votre AirTag s'il se trouve dans une zone relativement peuplée, à contrario des endroits plus ruraux.  

Un mode Perdu est disponible sur Localiser, il sert à signaler la perte de l’objet dans le cas où vous n’arriveriez pas à mettre la main dessus. Si une personne tierce le trouve, alors il sera en mesure d'obtenir votre nom, e-mail et numéro de téléphone liés à votre Apple ID.  

Étonnamment, il est plus facile d'identifier un AirTag via un Android qu'un iOS, l'utilisateur d'Android n'ayant qu'à tenir le AirTag près de la balise NFC de son smartphone pour obtenir les informations de contact. 

En tant qu’utilisateurs d'iOS, en revanche, nous avons dû nous rendre dans Localiser pour identifier notre gadget. 

Confidentialité et sécurité 

Le suivi du réseau Find My est basé sur des données chiffrées, donc vous n'avez pas à vous inquiéter que des inconnus soient informés de votre position, ni que d'autres propriétaires de AirTag sachent que votre appareil communique avec leur tracker. Vos serez l’unique personne à pouvoir localiser votre AirTag. 

Pour éviter d’être suivi par une personne mal intentionnée, Apple a intégré des mesures efficaces. Dès lors qu’un AirTag tiers est placé dans votre sac à votre insu, vous en serez directement informé.  

Néanmoins, il s’agit d'une fonctionnalité limitée aux iPhone (iOS 14.5 ou ultérieurs), ce qui nous semble tout de même aberrant... 

Aussi, si un AirTag a été séparé de son propriétaire pendant une longue période, il commencera à bourdonner par intermittence pour signaler sa présence. Toutefois, cette fonction ne se déclenche qu'au bout de trois jours, ce qui nous semble bien trop long.

Prix et disponibilité

Alors que nous nous attendions à ce que le AirTag soit trop cher par rapport à la concurrence, nous avons finalement été agréablement surprises. Le AirTag seul est disponible à 35 €, mais Apple propose aussi un pack de quatre au prix de 119 €.  

Ce prix est comparable à celui du Tile Pro et du Samsung Galaxy SmartTag, ses concurrents principaux. Néanmoins, à leur différence, vous devrez acheter des accessoires supplémentaires pour attacher le AirTag à vos objets.    

Vous pouvez vous procurer le AirTag sur le site officiel de la marque, où vous pourrez également le personnaliser gratuitement en y ajoutant une gravure. 

Il est notamment disponible chez Amazon, Boulanger ou encore Fnac.  

Conclusion 

L'AirTag d'Apple est un excellent tracker Bluetooth doté de véritables innovations telles que sa fonctionnalité de recherche précise et sa longue portée. 

Grâce au réseau Find My, il offre de nombreuses mises à jour de localisation pour retrouver vos objets perdus plus aisément. Son outil de recherche est d’ailleurs tout aussi pratique, puisqu'il permet à quiconque de scanner rapidement votre AirTag pour obtenir vos coordonnées.  

Outre la nécessité de disposer d'un iPhone 11, ou ultérieur, pour profiter du Precision Finding, notre seule véritable déception est l'absence d'un trou pour accrocher l'AirTag, sans être obliger d’acheter un accessoire en plus.

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde