Test : le bracelet connecté Vívofit 4 de Garmin

Garmin est une marque réputée pour son savoir-faire dans la création de produits sport. Surtout connue pour ses montres connectées, ses compteurs GPS, ses caméras ainsi que d’autres produits haut de gamme, elle propose également des trackers d’activité à l’image du Garmin Vivofit 4.

Ce bracelet connecté vous permet de suivre votre activité physique ou sportive en détails. Il facilitera votre quotidien grâce à son analyse de votre sommeil, le calcul de vos pas, de vos calories perdues et à l’examen de vos résultats lors d’efforts plus poussés.

Pour en découvrir davantage au sujet du Vívofit 4, voici notre test complet.

Prix et disponibilité

Le Vívofit 4 est disponible en France et il est commercialisé à 79,99 € sur le site de Garmin. Il est également vendu à partir de 59,99 € sur Boulanger et Amazon.

En comparaison, le Fitbit Inspire qui est au prix de 69,95 € dispose des mêmes caractéristiques et de fonctionnalités encore plus poussées. Le Huawei Band 3 Pro, quant à lui, qui est au prix de 74,99 €, n’a pas la même autonomie mais il possède un capteur de fréquence cardiaque en plus.
Si Garmin est la marque que vous préférez et que vous voulez un bracelet à GPS intégré, alors vous devriez jeter un coup d’œil à notre test du Vívosport.

Compte tenu des fonctionnalités que le Vívofit 4 propose et de son prix, il peut être placé dans la catégorie des bracelets d’entrée de gamme.

Design et conception

Le Vívofit 4 arbore un design des plus simple. Son bracelet en silicone est peu attrayant, surtout si on le compare à celui de l'un de ses concurrents (et beaucoup moins cher), le Xiaomi Mi Band 4.

Il est disponible en trois coloris sur le site de la marque : blanc, noir et noir moucheté jaune. Pour l’ajuster à votre poignet, choisissez parmi l’une des deux tailles suivantes, S/M (122-188 mm) et L (148-215 mm). En dépit de notre déception face à son look un peu fade, nous lui reconnaissons l'avantage que le bracelet est interchangeable, il est donc tout à fait possible de le personnaliser en achetant un bracelet plus à votre goût directement sur le site Garmin ou sur la Fnac.

Le silicone est très confortable, suffisamment robuste et surtout très facile à nettoyer après une séance de sport intensive. Sa petitesse le rend tout de même plus attrayant que d’autres modèles plus imposants comme le Huawei Band 3 Pro.

Avec un gabarit de 19 mm de largeur, pour 9,4 mm épaisseur, et un poids plume de 25 grammes, nous n’avons jamais ressenti la moindre gêne. En plus d’être discret, il est léger, un critère qui le rend passe partout et très agréable à porter au quotidien, à tel point que vous oubliez presque que vous l’avez au poignet.

Il peut facilement convenir à un enfant, mais sachez que Garmin commercialise aussi un tracker spécial conçu pour les bambins, le Vívofit Jr. 2.

Le Vívofit 4 est doté d’un petit écran de 11 x 11 mm, d’une résolution de 88 x 88 pixels, transflectif et à 8 couleurs. Toutefois, son rétroéclairage manque parfois de luminosité, sûrement une façon pour la marque d’optimiser la durée de vie de ses piles...

Sa dalle n’est pas tactile mais elle est équipée d’un bouton en finition chromée via lequel vous accédez aux options et au menu du tracker. Nous avons mis un peu de temps avant de nous y habituer ce qui nous a même fait regretter que son utilisation soit manuelle. Un écran plus grand, comme celui du Xiaomi Mi Smart Band 4, nous aurait donné plus de satisfaction.

Fonctionnalités et utilisation

Le bracelet d’activité Vívofit 4 sait comment cacher son jeu. Alors que nous appréhendions une utilisation bancale à cause de son design qui ne paye pas de mine, tout s’est finalement très bien déroulé. Le Garmin Vívofit 4 est d’une aisance à toute épreuve et notre expérience utilisateur a été un vrai plaisir.

Même si, à l’inverse d’un appareil comme le Fitbit Charge 3, le Vívofit 4 ne dispose ni de GPS ni de cardiofréquencemètre, il sort tout de même de jolies fonctionnalités de sous son chapeau.

Vous pouvez configurer votre Garmin soit manuellement, par des appuis successifs sur son bouton et faire défiler les paramètres, soit en le faisant via son application Garmin Connect.
Grâce à sa technologie Move IQ, que vous couriez, nagiez ou simplement marchiez, vous n’aurez plus besoin de démarrer le calcul de votre activité puisque votre Garmin le fera automatiquement.
De plus, lorsque nous sommes allées faire notre footing, le chronomètre s’est lancé de lui-même, un détail qui fait la différence surtout pour les têtes en l’air.

Si vous entendez un son qui provient de votre bracelet, c’est normal. Ce dernier vous avertit que vous n’avez pas bougé depuis trop longtemps et qu’il est temps pour vous de rompre toute inactivité ! Aussi, en jetant un œil à votre écran, vous remarquez une barre d’activité qui jauge vos efforts quotidiens.

Comme le Fitbit Inspire, le Vívofit 4, grâce à sa connexion en Bluetooth, surveille tous les jours votre forme physique, compte vos pas, vos calories brûlées et les distances parcourues. Cependant, il ne reçoit pas les notifications de votre smartphone. Son menu minimaliste à l’écran affiche vos statistiques clés comme les foulées, les kilomètres et les minutes d’intensité. Vous aurez également accès à la date et à la météo.

Ce n’est pas tout, le Vívofit 4 offre également un suivi précis du sommeil et de la qualité de ce dernier. Il vous permet de vous rendre compte des minutes ou même des heures (comme cela est notre cas) de repos que vous perdez chaque nuit et d'étudier chacune de vos phases (profond, léger, paradoxal et éveillé).

Avec lui, vous pouvez aussi remettre la main sur votre téléphone égaré tant que vous êtes sûr qu’il est à proximité. Dans les options du menu, l’icône du téléphone permet d’envoyer un signal et de le faire sonner, c’est une fonctionnalité que l’on ne trouve pas chez Fitbit.

Pour synchroniser toutes les données stockées depuis votre tracker sur l’application téléphone, que nous vous détaillons plus bas, tout se réalise via connexion Bluetooth.
La configuration et l’appairage avec notre iPhone se sont déroulés sans la moindre embûche. En effet, après avoir téléchargé l’application et s’être connecté au Bluetooth, il nous a simplement été demandé de copier le numéro affiché sur l’écran de notre bracelet dans l’app. L’appairage a pris, en tout et pour tout, deux minutes.

Il est très important de noter qu’il n’a jamais quitté notre poignet, sous la douche, ou lors de notre footing par temps de pluie. Grâce à son indice XP64 il ne devrait pas vous faire faux bonds, notamment si vous êtes un nageur, le vivofit 4 devrait être un bon allié à la piscine. Néanmoins, nous vous conseillons de le retirer si vous allez à la mer. 

Une application intuitive

Garmin Connect est l’une des applications les plus intuitives qui nous ait été donnée d’essayer. Son interface est claire, simple et précise, notamment grâce à ses couleurs vives uniques à chaque donnée.

Lorsque vous l’ouvrez pour la première fois, il vous est demandé de paramétrer certaines informations personnelles telles que votre poids, votre taille, votre sexe, le nombre d’heure que vous dormez par nuit et votre âge.
C’est une façon de définir votre rythme de vie et vos potentiels objectifs. Avant de vous retrouver sur sa page principale, changez la couleur et le motif du cadran de votre tracker.

Toutes les informations enregistrées et comptabilisées par votre Vívofit 4, même lorsque vous êtes en période de repos, se synchronisent sur l’app.
Pour se faire, vous devrez appuyer sur le bouton de votre bracelet plus ou moins longtemps, à deux reprises et à chaque fois... C’est d’ailleurs dans ces moments-là que nous regrettons la fluidité d’un écran tactile, comme celui du Mi Band 4 de Xiaomi.

Garmin Connect se divise ensuite en 5 catégories : Ma journée, Défis, Calendriers, Flux Actu. et Plus. Elle regroupe beaucoup d’informations, notamment vos résultats d’entraînement et toutes vos statistiques seront retracées, du nombre de vos pas à vos calories en passant par vos heures de sommeil et, pour les femmes, votre cycle menstruel.
Si vous le souhaitez, vous avez également accès à un récapitulatif des sept derniers jours d’utilisation. Dans le calendrier, tous vos détails quotidiens sont exposés, jour par jour et de façon ludique avec des couleurs représentant chaque activité.

Pour les challengers, fixez-vous un objectif ou défiez d’autres compétiteurs. C’est aussi un excellent moyen de vous garder motivé.

Autonomie de la batterie

À l’heure des batteries lithium-ion et de la recharge rapide, Garmin a fait le pari d’intégrer des piles à son tracker afin d’optimiser sa durée de vie au maximum et, on peut le dire, c’est réussi.

L’autonomie du Vívofit 4 est sans conteste son grand point fort. Alors que ces rivaux le Mi Band 4 et le Fitbit HR comptent une autonomie entre 5 et 7 jours, celle du Vívofit 4 se mesure en année (1 an plus précisément). Comment est-ce possible ? Elle est dotée de deux piles SR43 (à remplacer vous-même) et votre tracker ne se synchronise avec l’application seulement sur demande.

Grâce à cela, vous pouvez dire adieu aux chargeurs et fils en tout genre. Vous n’aurez ni besoin de penser à le recharger ni à vous inquiéter qu’il vous laisse tomber en pleine course.
Sa durabilité est à toute épreuve, que vos efforts physiques soient poussés ou de faible intensité.

Caractéristiques techniques du Vívofit 4

  • Dimensions et poids : 19 x 9,4 mm et 25 g
  • Ecran : couleurs, définition de 88 x 88 pxl, affichage de 11 x 11 mm, antireflet, transflectif 
  • Batterie: 2 piles SR 43, autonomie d'un an
  • Etanchéité : XP64, piscine
  • GPS : non
  • Historique : 4 semaines
  • Altimètre barométrique : non
  • Musique : non
  • Garmin Pay: non

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde