Test : la Withings ScanWatch

Withings est une marque française qui a su s’imposer sur le marché des wearables. Avec sa montre connectée ScanWatch, elle propose un modèle hybride à la fois intelligente et analogique. 

Si les tocantes connectées concurrentes s’orientent davantage vers un suivi sportif, la ScanWatch préfère porter son attention sur la santé. Dotée de nombreuses mesures, accompagnées par une connectivité fluide, elle a largement de quoi séduire ses futurs utilisateurs. 

Toutefois, malgré des atouts qu’on ne peut nier, la question que l’on se pose, et à laquelle nous tentons de répondre, est de savoir si cela justifie vraiment son prix quelque peu élevé à notre goût ? 

Design 

Pour se distinguer de ses rivaux, Withings choisit habituellement la sobriété et sa ScanWatch ne déroge pas à la règle.  

Très classique, elle arbore un design passe partout, mais dans le bon sens du terme. Nous apprécions sa discrétion une fois installée au poignet. Par son élégance, elle s’adapte à n’importe quelle utilisation ou situation, que ce soit pour une séance de sport, une journée au travail ou pour une sortie plus formelle.  

Le modèle que nous avons testé a une taille 38mm, mais si cela vous paraît trop petit alors notez que la ScanWatch existe en 42mm. Aussi, nous avons eu la version blanche mais il est possible de l’avoir en noire.  

Son bracelet est fabriqué à partir de silicone, il est réglable à tous les tours de poignet grâce à ses poinçons et sa boucle. Attention, cependant à ne pas le serrer trop fort, au risque de rencontrer quelques désagréments sur le long terme. Sinon, dans l’ensemble, il n’a été d’aucune gêne. Quant à son look, s’il vous déplaît, ou que vous aimez le changement, alors soyez rassuré le bracelet est amovible et personnalisable.  

Comme susmentionné, la ScanWatch est hybride. De ce fait, elle possède un cadran principal rond, analogique, protégé par un verre saphir, qui embarque un petit écran, appuyé par que ce que l’on pourrait appeler un cadran secondaire.  

Son écran est un PMOLED monochrome, lui permettant ainsi d’afficher l’heure et le menu en noir sur blanc. Il mesure en tout et pour tout 0,5 pouce et offre une qualité de 9 000 pixels.  

Dans l’absolu, sa fonction principale est la navigation d’une mesure à l’autre et la réception de notification. Vous le verrez dans la suite de ce test, les résultats et analyses sont directement détaillés dans l’application de la marque.  

La Withings ne dispose peut-être pas du mode Always-On, comme on retrouve sur la OnePlus Watch ou encore l’Apple Watch, néanmoins elle propose l’option Quick Look. Il s'agit d’une fonctionnalité qui permet d’allumer l’écran d’un coup de poignet, sans avoir besoin d’appuyer sur le bouton du cadran.  

Toutefois, nous n’y avons pas trouvé grande utilité puisque la montre possède des aiguilles qui rendent possible la lecture de l’heure autrement qu’en digital.  

Enfin, pour les adeptes des activités aquatiques, vous serez heureux de savoir que la ScanWatch est étanche jusqu’à 50 mètres de profondeur. Elle ne craint donc ni la piscine ni la mer, même si nous éviterions le contact avec l’eau salée.  

Point bonus, elle est vendue dans un bel étui gris qui trouve son utilité lors de déplacements.  

Utilisation et application 

La prise en main de la ScanWatch est assez simple et rapide. Avant de passer à son application, avec qui elle va de pair, nous avons d’abord fait le tour de ses fonctionnalités directement via son menu.  

Pour s'y rendre, il suffit d’appuyer sur la molette située à droite du cadran. Dans un premier temps, elle réveille l’écran. Ensuite, d’un coup de rotation vers le haut, elle donne accès à différentes données telles que la fréquence cardiaque, le nombre de pas, la distance parcourue, le nombre d’étages montés et le taux d’oxygène dans le sang. Il est également possible de sélectionner le sport pratiqué ou encore faire des exercices de respiration.  

Pour ce qui est des modes Ne pas déranger et Quick Look, ou du pourcentage d’autonomie, il faut passer par les réglages pour en profiter.  

L'écran de la ScanWatch permet de recevoir des appels, messages et notifications Instagram, vous en serez averti par une vibration. Toutefois, il n’est pas possible d’y répondre, de s’y rendre ou encore de rejeter l’appel.  

Pour le reste, comme l'exposition des données ou l’activation des capteurs, il n’y a d’autres choix que de se connecter à l’app. Concernant l’alarme, car oui la ScanWatch en bénéficie, elle s'ajuste via l’application même si nous aurions préféré qu’elle soit directement accessible depuis le cadran.   

L’application Health Mate est disponible gratuitement sur iOS et Android. Après avoir été téléchargée, il est demandé de créer un compte avec l’adresse e-mail, nom, date de naissance, poids et taille.  

Pour synchroniser la ScanWatch, il faut évidemment passer par une connexion Bluetooth, qui devra ensuite rester activée en permanence pour une expérience optimale. À la suite de cela, les aiguilles se mettent automatiquement à l’heure. 

Pour configurer la montre, des explications détaillées figurent sur l’écran du smartphone.  

À chaque ouverture de son interface, ce logiciel compagnon propose les dernières informations synchronisées, révélées directement sur le fil d’actualité. Il recense les exercices récents, le rythme cardiaque ou encore l'analyse du sommeil de la nuit passée.  

Notons que la montre conserve les données pendant cinq jours, alors pour ne pas les perdre il est indispensable de les synchroniser en ouvrant l’application. 

Fonctionnalités et suivi de santé  

L’intérêt principal de la ScanWatch, et là où elle excelle, est la santé. Pour offrir un suivi précis, elle dispose d’outils biométriques avancés comme un ECG, un capteur SpO2 et une fonction de polysomnographie, tous validés cliniquement

Pour offrir de telles performances, elle est équipée de trois électrodes et émetteurs capables d’évaluer les paramètres vitaux, comme le taux d’absorption via les capillaires sanguins.  

Son capteur cardiaque agit pour vous avertir lorsque votre rythme est anormal, notamment la détection d'une possible fibrillation auriculaire soit un trouble quelconque. La fréquence des battements du cœur est constamment et automatiquement surveillée. 

Pour réaliser un électrocardiogramme poussé, il est demandé de poser sa main opposée sur la montre pendant 30 secondes. Après quoi, le résultat apparaît directement sur l’interface de l’application Health Mate et il peut être comparé sur la semaine ou le mois.

Pour ce qui est du capteur SpO2, de plus en plus commun aux montres connectées, son but est de mesurer le taux d’oxygène dans votre sang, et ainsi surveiller que vous ne souffriez pas de maladie respiratoire. 

Spécialisée dans le sommeil, la ScanWatch calcule le temps passé à vous endormir, à dormir, et à vous réveiller notamment grâce à l’intelligence artificielle. Sa fonctionnalité Scan Respiratoire identifie les perturbations détectées dans la nuit. 

Pour un réveil en douceur et adapté, elle intègre le Smart Wake-Up capable d’analyser le meilleur moment pour sortir de votre sommeil profond à coup de vibrations. 

Outre son expertise santé, elle donne accès à un suivi de l’activité physique et sportive. Néanmoins, à ce niveau-là, elle n’est pas aussi complète, bien qu’elle évalue le nombre de pas réalisés, d'étages montés, la distance parcourue et les calories dépensées. 

En effet, si la ScanWatch détecte automatiquement les sessions sportives, elle n’est pas encore très au point. Nous avons d’ailleurs préféré directement nous rendre dans son menu pour sélectionner notre sport entre course, vélo, marche, natation ou autres. Peu importe celui choisi, il enregistre un chrono, la fréquence cardiaque et la distance. Si cela est suffisant pour les novices, cela risque de ne pas être assez pour les sportifs les plus aguerris, surtout que le GPS n’est pas disponible sur la montre mais seulement sur l’application et en mode entraînement.

Autonomie  

La ScanWatch se démarque de ses concurrents, de manière assez conséquente : son incroyable batterie. Et c’est le moins qu’on puisse dire ! Mais, venant de Withings, cela n'a rien d’une surprise. 
 
Sur le papier, la marque revendique une autonomie de 30 jours pour un usage normal et d'une cinquantaine de jours en mode économie d'énergie. Avec ce dernier, il est possible de garder un œil sur l’heure affichée à l’écran et de suivre des mesures de base comme le calcul de pas.  

En pratique, notre ScanWatch a tenu 20 jours tout en tournant à plein régime, un résultat très satisfaisant. Et, même tombée en batterie faible, nous avons pu profiter de l’expérience sans s’inquiéter de manquer de jus au point qu’elle s’éteigne automatiquement. 

Sa recharge se fait rapidement, deux heures seulement pour passer de 0 à 100 %, de quoi satisfaire les plus impatients. 

Prix et disponibilité  

Withings étant une griffe française, vous n’aurez aucun mal à vous procurer cette superbe montre ScanWatch sur la Toile. Le modèle Blanc et Or que nous avons testé est actuellement commercialisé 299,95 € sur le site officiel de la marque. Pour moins cher, il faudra vous tourner vers d’autres coloris :
 

Vous trouverez la ScanWatch au même prix sur Amazon, Boulanger et la Fnac

Si préférez une montre davantage axée sport mais dans un budget similaire, alors nous vous conseillerions la Samsung Galaxy Watch 4 qui fait partie de notre classement des meilleures montres connectées.  

Conclusion 

La ScanWatch poursuit le parcours impressionnant de Withings en matière de montres connectées. Elle satisfait bien plus qu’elle ne déçoit, en excellant dans le domaine de la santé. Elle présente un ensemble solide de suivi de la condition physique combiné à des mesures de remise en forme complètes. 

Pour atteindre un certain niveau de perfection, l'intégration d’un GPS aurait été la bienvenue et son rôle de coach électronique aurait besoin d’être amélioré. Surtout pour un prix avoisinant les 300 €...  

Par ailleurs, cette tocante au design classique offre une expérience riche et aisée, avec des fonctionnalités avancées performantes.

Fiche technique 

  • Capteur d'électrocardiogramme (ECG)
  • Capteur de photopléthysmographie (PPG)
  • Capteur SpO2
  • Détection de l'AFib
  • Détection des perturbations respiratoires
  • Mode économie d'énergie
  • Alarme silencieuse
  • Suivi de la fréquence cardiaque, des pas, de la distance, des calories et de l'altitude.
  • Plus de 30 séances d'entraînement
  • Suivi du sommeil
  • Étanchéité jusqu'à 50 m (5 ATM)
  • Autonomie de 30 jours
  • 58g (38mm) ou 83g (42mm)

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde