Test : l’iPad Pro 12,9 pouces 2021 d’Apple

Si l’on s’intéresse de près au marché des tablettes haut de gamme, alors on se rend vite compte qu’Apple n'a pas beaucoup de concurrence. L'iPad, et plus particulièrement le modèle Pro, est ce qu'il se fait de meilleur aujourd’hui.  

Même si Windows 11 pourrait améliorer considérablement l’expérience utilisateur sur des appareils tels que la Galaxy Tab S7+ de Samsung, iPadOS garde une longueur d'avance, bien qu’il ne soit pas encore parfait.  

En effet, nous attendons avec impatience la sortie officielle de la mise à jour iPadOS 15, qui apportera certaines fonctionnalités indispensables pour parfaire son utilisation.  

En attendant ce lancement, l’actuel dernier iPad Pro 12.9 est un vrai bijou technologique. Entre son processeur M1 et son écran Mini-LED, il a peut-être la même apparence que son prédécesseur, néanmoins il profite d'améliorations qui l'élèvent à un niveau encore supérieur.

Design  

Bien qu'Apple n'ait pas apporté de grandes modifications à son modèle 2021, comparé à celui de 2020, l'iPad Pro 12,9 est superbe. Si vous n'avez pas changé d’iPad depuis un certain temps, ou si vous n'avez jamais possédé d'iPad Pro, alors vous apprécierez ses bords carrés, bien plus modernes que les anciennes générations aux côtés arrondis.  

Le cadre est plus fin et l'ensemble de la tablette est beaucoup plus petit que les modèles 12,9 de première et deuxième génération, tout en gardant un écran de taille similaire.  

En revanche, si vous n'avez jamais touché à un iPad 12,9 pouces, il est conseillé de se rendre dans un Apple Store, ou chez un autre détaillant pour vous familiariser avec sa taille. Il ne semble pas beaucoup plus grand qu'un iPad ordinaire, mais vous pourriez être surpris. Ceci étant dit, son format est idéal pour de nombreuses utilisations, regarder des films, dessiner des croquis ou simplement naviguer sur Internet.  

Comme sur tous les iPad Pro, il embarque quatre haut-parleurs, composés d’un tweeter et d’un woofer à chaque coin, et qui s'adaptent automatiquement à l'orientation de votre appareil. Ainsi, les sons de moyenne et haute fréquence proviennent toujours des haut-parleurs les plus hauts.  

Son système Face ID se cache presque de manière invisible et, lorsqu'il est couvert, un message s'affiche pour vous avertir qu’il ne peut être détecté. 

Aussi, vous trouverez une bande magnétique située sur le dessus, en mode paysage, pour accueillir l'Apple Pencil de deuxième génération, et le recharger. 

Pour ce qui est de sa connectique, il y a une absence de port Lightning, Apple a choisi d'y intégrer un port USB-C, qui prend en charge Thunderbolt 3 pour des vitesses de transfert allant jusqu'à 40 Gbps.  

Il est compatible avec d'autres appareils, tels que des écrans, l’écran Pro Display 6K d'Apple par exemple, ainsi que des dispositifs de stockage externe.  

Écran et affichage 

Le grand changement entre les deux derniers iPad Pro est le passage à la mini-LED. Cela signifie qu'au lieu d'avoir seulement quelques LED pour le rétroéclairage de l'écran LCD, le nouvel iPad Pro 12,9 en a plus de 10 000 répartis sur l'ensemble du panneau.  

Elles peuvent être contrôlées par groupes de quatre, il y a 2 500 "zones" pouvant être activées/désactivées indépendamment, cela permet d'améliorer considérablement le contraste. 

Vous profiterez également d’une luminosité élevée, avec un pic de 1 600 nits pour les zones ultra-lumineuses, lors de la lecture de vidéos HDR par exemple. Elle s’avère être quatre fois supérieure à celle de la plupart des autres tablettes, la rendant ainsi parfaite pour le montage.  

Lors d’une utilisation basique, l'écran fonctionne avec 600 nits maximum, ce qui est amplement suffisant, même en extérieur. Si nécessaire, il peut monter à 1 000 nits. 

La résolution reste inchangée, 2732 x 2048, avec la prise en charge P3 pour des couleurs précises, un rafraîchissement jusqu'à 120 Hz et la technologie True Tone pour une balance des blancs fidèle.  

Il est aussi important de noter que les écrans sont calibrés en usine et que le verre qui les recouvre est doté d'un revêtement pour réduire les reflets.  

Apple a opté pour le Mini-LED au lieu de l'OLED, notamment en raison de l'IPS pour qu’elle offre toujours une meilleure précision des couleurs, une luminosité et un contraste incomparable. 

La seule chose qui nous a déplu avec cet écran est le blooming. Pour cause, sur les images sombres comportant des éléments lumineux, nous avons remarqué une lueur autour du bord de l'objet... Cependant, en utilisation réelle, ce phénomène n'est pas vraiment perceptible et n'enlève rien à la qualité phénoménale de l'écran.  

Caractéristiques techniques et performances  

Lorsqu'Apple a révélé la présence de sa puce M1 sur son iPad Pro, nous avons été surprises. Jusqu'à présent, l'entreprise se servait de versions améliorées des puces de l'iPhone sur ses tablettes, mais aujourd'hui, elles disposent de la puissance d'un ordinateur de bureau.  

Si vous ne l'utilisez que pour des tâches de base, vous ne remarquerez pas vraiment de différence de vitesse et de réactivité par rapport aux anciens iPad. Dans tous les cas, iPadOS est toujours aussi fluide.  

Là où ce processeur dernier cri s'impose, c'est pour les tâches qui nécessitent une grande puissance de traitement, comme le montage vidéo, le travail en 3D ou les projets musicaux multipistes.  

Lors de nos tests Geekbench 5, il a obtenu un score moyen d'un peu plus de 7000 pour le multicœur après plusieurs passages, ce qui est massivement plus rapide que les 4500 et quelques que l'iPad Pro 12,9 (2020).  

Il est également deux fois plus véloce que la Galaxy Tab S7+ (2852), l'un des plus proches rivaux de l'iPad Pro 12,9 grâce à son logiciel DeX.  

Ce nouvel iPad Pro s'est comporté comme un ordinateur très performant. C'est en partie parce qu'Apple contrôle le logiciel et le matériel, ce qui conduit à une réactivité fantastique, quoi que vous fassiez. 

Les modèles de 512 Go et moins sont équipés de 8 Go de RAM, et ceux de 1 To et 2 To embarquent 16 Go.  

Appareils photo  

Du côté de son appareil photo, rien n'a changé par rapport à son prédécesseur. On retrouve un capteur principal de 12 Mp, un ultra-large de 10 Mp, ainsi qu'un scanner LiDAR pour une détection exacte de la profondeur.  

Ce dernier fait du très bon travail pour les portraits, mais il est surtout adapté pour jouer en réalité augmentée.  

Globalement, la qualité est très satisfaisante, sans compter son capteur selfie placé à l’avant et qui est un véritable changement. L'ancienne lentille de 7 Mp a été remplacée par une de 12 Mp. Elle a la capacité de vous suivre pour vous garder dans le cadre lorsque vous vous déplacez pendant un appel vidéo FaceTime ou Zoom, entre autres. Toutefois, cela n’a pas fonctionné sur Slack...  

Autonomie 

Lors de nos tests, l'iPad Pro a tenu un peu plus de 10 heures en continu. Quoi qu’il en soit le résultat dépend de l’utilisation, mais pour regarder des vidéos et effectuer des tâches simples, la batterie dure aisément toute une journée.   

Sinon, comptez entre six et huit heures si vous jouez ou ouvrez des applications qui demandent beaucoup de puissance au GPU et au CPU. 

Pour ce qui est de la recharge, après 30 minutes, la batterie avait atteint 20 %. Une charge complète prend environ 3 heures, ce qui est plutôt standard. 

Enfin, vous pouvez y brancher un câble USB-C vers Lightning et profiter de sa batterie pour charger votre iPhone.   

Prix et disponibilité  

À partir de 1 219 €, l'iPad Pro 12,9 est un modèle haut de gamme au très bon rapport qualité-prix.  

Son espace de stockage basique de 128 Go n'est pas suffisant, surtout pour un modèle Pro, nous conseillons donc de vous tourner vers le modèle de 256 Go, pour 110 € supplémentaires. 

Pour les gourmands, il existe aussi un modèle 2 To. Vendu à partir de 2 429 €, c’est pratiquement le double du prix de la première version.   

Si vous souhaitez vous équiper entièrement, alors sachez que l’Apple Pencil 2ème génération est vendu à partir de 125 € et que le nouveau Magic Keyboard vous coûtera 339 € minimum. Dans le catalogue Apple, il existe aussi un Smart Keyboard Folio beaucoup moins cher, à 199 €, mais il ne dispose pas d'un pavé tactile. 

Si le coût vous semble trop difficile à justifier, alors tournez-vous vers les gammes Samsung Galaxy Tab ou Microsoft Surface Pro, voire l'iPad Air si un écran plus petit ne vous pose pas de problème. 

Verdict  

Il est difficile de parler en mal de l'iPad Pro 12,9 (2021), il a bien plus de qualité que de défauts, c'est un appareil impressionnant. Associé à un Magic Keyboard, il remplace très facilement un ordinateur portable.  

Néanmoins, outre offrir les mêmes performances qu’un Mac ou Windows, il coûtera presque plus cher. Votre achat se décidera alors dépendamment de vos besoins et de l’utilisation que vous en ferez. L’avantage est que vous pourrez profiter d’une expérience tablette et ordinateur en même temps, du 2-en-1 souvent très pratique.  

Le multitâche est sur le point de s'améliorer avec iPadOS 15, et de plus en plus d'applications commenceront sûrement à exploiter réellement les incroyables performances offertes. Mais à l'heure actuelle, si son coût élevé ne vous freine pas, c'est tout simplement la meilleure tablette que du marché.

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde