Test : le MacBook Pro 14 pouces (M1 Pro)

Revenons à l’automne 2020, vous vous souvenez de cet ébranlement qui avait secoué l’industrie tech ? C’était le M1 d’Apple qui faisait ses débuts. Il a stupéfié le monde Mac, mais aussi PC avec ses performances étonnantes.

Après les débuts du M1, la question était de savoir comment Apple allait pouvoir poursuivre un lancement aussi réussi. Et bien, nous voilà déjà un an plus tard, Apple a de nouvelle fois fait “boom”, celui-ci peut-être encore plus important. Cette fois, il s’agit de deux systèmes sur puce, M1 Pro et M1 Max, et ils font voler en éclats le M1. Après avoir passé quelque temps avec le MacBook Pro 14 pouces équipé d'un M1 Pro, il est clair qu’Apple a le vent en poupe avec son silicium. Et, le M1 Pro est tout simplement une puce incroyable.

Il ne s’agit pas seulement d’un nouveau MacBook Pro assorti d’une nouvelle puce. En effet, nous pouvons déjà vous révéler que cet Apple portable a bien plus à offrir, que ce soit au niveau du design que du hardware, qui s’est avéré puissant. Au vu de ses résultats, ce MacBook Pro est vraiment conçu pour les professionnels qui exigent le maximum de leur hardware.

Design MacBook PRO 14 POUCES 2021
Le MacBook Pro 14 est disponible en Argent et Gris sidéral

Le MacBook Pro 14 pouces que nous avons testé a les caractéristiques suivantes :

  • CPU 10 cœurs (huit cœurs de performance et deux d’efficacité). 
  • 32 Go de RAM LPDDR5 
  • Bande passante mémoire de 200 Go 
  • Moteur neuronal à 16 cœurs
  • GPU à 16 cœurs
  • SSD 1 To

Cet ordinateur portable est une configuration personnalisée du modèle de 2 749 € avec 32 Go de RAM, au lieu de 16 Go, ce qui porte le prix à 3 209 €.

Design

À la découverte du MacBook Pro, le premier mot qui m’est venu à l’esprit est “magnifique”. Le boîtier en aluminium 100 % recyclé donne l’impression d’être recouvert d’un “revêtement” soyeux. Lorsqu’il est fermé, vous remarquez que les bords sont arrondis. C’est un contraste frappant avec le design de son prédécesseur, Apple ainsi prêté attention même aux plus petits détails.

Macbook Pro inscrit sur le dessous

Le MacBook Pro 14 pouces mesure 31,26 x 22,12 x 1,55 cm, et pèse 1,6 kg. Il est beaucoup plus solide que le modèle de 13 pouces. Aussi, comparé à l’ancien MacBook Pro de 15 pouces, le 14 pouces est beaucoup plus petit.

Le 14 pouces posé au-dessus du 15 pouces 2019

Affichage

Les ordinateurs portables d’Apple étaient à la traîne du reste de l'industrie en ce qui concerne les écrans, mais elle rattrape enfin son retard avec le MacBook Pro. Ce dernier embarque de nombreuses technologies qui lui permettent de se démarquer, à commencer par ProMotion, une fonctionnalité qui fait varier la fréquence de rafraîchissement en fonction de ce qui se passe à l'écran. 

Elle peut atteindre une fréquence maximale de 120 Hz (contre 60 Hz sur tous les autres ordinateurs portables d'Apple). D'après notre expérience, le défilement est fluide, tout comme les mouvements à l’écran. De plus, les taux de rafraîchissement inférieurs prennent le relais automatiquement lorsque moins de choses se passent à l'écran, ce qui permet de préserver la batterie.

Ensuite, il y a l’excellente qualité des couleurs et de l’image. L’écran Liquid Retina XDR utilise la technologie mini-LED et est capable d’atteindre une luminosité de 1 600 nits à son apogée et de 1 000 nits de luminosité lors de l’affichage de contenu HDR. Le contenu standard est le même que celui des MacBook Pro Intel et Pro 13 pouces M1, avec une luminosité de 500 nits, mais les détails sont incroyables, notamment dans les ombres et les hautes lumières, et l’éclairage semble uniforme sur tout l'écran. C'est le meilleur écran jamais installé sur un MacBook, et de loin.

Écran Liquid Retina XDR de 14,2 pouces avec résolution native 3024 x 1964 à 245 pixels par pouce

L’encoche

Le MacBook Pro présente une nouvelle caractéristique notable qui se distingue lorsque vous ouvrez l'ordinateur portable : une encoche, pareille à celle de l'iPhone.

Apple a fait en sorte que les bords de l'ordinateur soient très fins afin d’offrir à l’utilisateur le plus d’espace possible. L’encoche accueille la caméra FaceTime 1080p. Il est important de souligner qu’elle n’empiète pas sur la surface de l’écran, vous disposez toujours d’un écran de 16:10, donc la zone d'encoche est un espace “supplémentaire” par rapport à l’ancien MacBook Pro.

Le menu s’affiche par défaut dans l'encoche, mais une option vous permet de la placer sous l'encoche en mode plein écran. Lorsqu'elle est activée, l'espace autour de l'encoche est noirci, ce qui fait que les bords ressemblent à ceux du MacBook Pro 13 pouces.

Avec l'encoche en jeu, les menus s’affichent de l'autre côté de l'encoche si nécessaire, mais au détriment des icônes de votre barre de menu, elles seront temporairement supprimées et remplacées lorsque de l’espace sera obtenu en changeant ou en quittant une application.

La barre des menus passe l'encoche et les listes continuent malgré celle-ci

Ce comportement a toujours existé dans macOS, mais il était rarement un problème car il n'y a pas beaucoup d'applications avec des éléments de menu qui s'étendent aussi loin. Mais maintenant que l'encoche occupe un espace précieux dans la barre de menu, cela se produira probablement plus fréquemment.

Cela fait soudainement du Centre de contrôle un élément plus précieux. Ce dernier peut être utilisé pour accéder à des paramètres (Wi-Fi, Bluetooth et Volume) qui peuvent être indisponibles, dans une barre de menu encombrée.

Tout cela pour dire que l'encoche se démarque. Étant donné que les utilisateurs d’iPhone sont habitués à cette encoche, s'adapter à celle du MacBook Pro ne sera très probablement pas un problème. Cependant, les barres de menu surchargées et les éléments vont être un gros problème pour beaucoup d'utilisateurs.

Malgré une encoche aussi large que celle de l'iPhone, le MacBook Pro ne dispose pas de Face ID. Nous espérions que ces MacBook Pro haut de gamme en seraient équipés, mais ce n'est toujours pas le cas. Pour l'instant, le MacBook Pro dispose du nouveau capteur Touch ID de l'iMac M1 et il fonctionne bien.

Caméra FaceTime

Les MacBook Pro ont longtemps eu une caméra 720p dépassée qui produisait une qualité d'image médiocre. Sur le MacBook Pro, la caméra frontale a enfin été mise à niveau, et elle reçoit la même caméra 1080p que l’iMac 24 pouces, qui dispose d'un nouvel objectif, d’une ouverture davantage large et d'un nouveau capteur d'image. C'est un changement bienvenu et d'ailleurs la qualité d'image est bien meilleure que celle du MacBook Pro 13 pouces.

Toutefois, ce n'est toujours pas une caméra digne d'un ordinateur portable pro. Avec de tels prix, nous devrions obtenir plus qu'un appareil photo minimal, et Apple en a un : l'appareil photo FaceTime HD Ultra Wide de 12 Mp de l'iPad, avec un champ de vision de 122 degrés, une ouverture ƒ/2,4, le HDR pour les photos, l'enregistrement vidéo HD 1080p et, surtout, la prise en charge de Center Stage, la technologie d'Apple qui vous maintient au centre du cadre si vous bougez.

C'est le seul grand absent du nouveau MacBook Pro. En ces temps où nous participons plus que jamais à des réunions et des rencontres virtuelles, et l'ajout de la caméra FaceTime 12 Mp au MacBook Pro donnerait aux utilisateurs professionnels une expérience de vidéoconférence de premier ordre. La caméra 1080p n'est pas rédhibitoire et est certainement meilleure que la 720p qu'elle remplace, mais elle pourrait absolument être meilleure.

Performances

L’ordinateur portable que nous avons testé est équipé d'un processeur M1 Pro à 10 cœurs, d'un GPU à 16 cœurs, d'un Neural Engine à 16 cœurs, de 32 Go de RAM LPDDR5 et d'une bande passante mémoire de 200 Go, avec un SSD de 1 To, il coûte 3 209 €.

Nous l’avons comparé aux performances des Mac suivants :

  •  Le MacBook Pro 16 pouces avec un processeur Core i9 8 cœurs à 2,4 GHz d'Intel, 32 Go de RAM DDR4, un GPU discret AMD Radeon Pro 5500M avec 8 Go de mémoire vidéo GDDR6 et un SSD de 2 To.
     
  • Le MacBook Pro 13 pouces avec un M1 à 8 cœurs, 8 Go de RAM LPDDR4X, un GPU à 8 cœurs et un SSD de 256 Go.

  • Le Mac 24 pouces M1 à 8 cœurs, 8 Go de RAM LPDDR4X, un GPU à 8 cœurs et un SSD de 512 Go.

Avec Geekbench 5, le processeur multicœur M1 Pro a montré une amélioration de près de 65 % par rapport aux Mac M1. Ce n'est pas loin des 70 % annoncés par Apple. Et le M1 Pro est 70 % plus véloce que le MacBook Pro 16 pouces de 2019 (Core i9 8 cœurs à 2,4 GHz d'Intel).

Le test de CPU monocœur de Geekbench 5 n'a rien révélé de surprenant, le M1 Pro et le M1 affichant les mêmes résultats. Le M1 Pro (et le M1) est 39 % mieux que le CPU Core i9 de 2,4GHz d’Intel.


Nous voyons plus de puissance de la part du M1 Pro dans nos résultats de Cinebench R23, d'une amélioration de 60 % sur le M1 dans le test multi-core. Les résultats single-core de Cinebench, comme les résultats single-core CPU de Geekbench étaient fondamentalement les mêmes sur les Mac Silicon.


Apple annonce des vitesses de lecture de 7,4 Go/s avec le SSD du nouveau MacBook Pro, ce qui est plus du double des 3,3 Go/s qu’ils annoncent avec les SSD des Mac M1. Nous n’avons pas obtenu ces chiffres lors des tests avec le Disk Speed Test de Blackmagic avec le SSD de 1 To, mais nous avons constaté une amélioration de plus de 100 % comparé au M1 Pro lors des lectures. Le SSD du M1 Pro était 126 % plus rapide que le SSD du MacBook Pro 16 pouces Intel 2019.

Avec le test de référence AmorphousDiskMark sur le M1 et le M1 Pro, ce dernier s'est rapproché des spécifications d'Apple, avec une lecture de 6,77 Go/s. Le M1 a, lui, affiché un taux de lecture de 2,4 Go/s.


Ce test consistait à convertir une vidéo 4K en 1080p. En utilisant le paramètre H.265 x265, le M1 Pro a affiché une amélioration de la vitesse de 155 % par rapport au M1 et de 91 % par rapport au MacBook Pro 16 pouces Intel de 2019. Avec le paramètre H.265 VideoToolbox, le M1 Pro et le M1 affichent des performances assez similaires.

Performances graphiques

Le M1 Pro prend les performances graphiques beaucoup plus au sérieux que le M1. Le GPU de notre MacBook de prêt est doté de 16 cœurs, soit le double de celui du M1.


Rise of the Tomb Raider et Civilization VI sont des jeux plus anciens conçus pour Intel, mais le M1 Pro est une considérable amélioration par rapport au M1, et il n’y a aucune raison d'utiliser des paramètres graphiques inférieurs. Vous pouvez choisir des paramètres élevés et profiter des jeux comme ils sont censés l'être.

Comparé au GPU discret AMD Radeon Pro 5500M de 8 Go du MacBook Pro 16 pouces Intel, le GPU du M1 Pro l’a soit battu, soit suivi. C'est impressionnant, alors que, rappelons-le c’est le modèle standard des nouvelles puces d'Apple. Le M1 Max est, lui disponible avec un GPU de 24 ou 32 cœurs, qui est jusqu'à 4 fois plus rapide que le M1.

Nous avons également utilisé le test Compute dans Geekbench 5, qui évalue les performances du GPU en utilisant OpenCL ou Metal APIs. Puisque le M1 Pro a deux fois plus de cœurs GPU que le M1, nous avons vu deux fois plus de performance. Par rapport au GPU AMD Radeon Pro 5500M de 8 Go du MacBook Pro 16 pouces Intel, le GPU 16 cœurs du M1 Pro a montré une amélioration de 69 % en Metal et de 15 % en OpenCL.

En plus des tests mentionnés ci-dessus, nous avons effectué  graphiques pour comparer le M1 et le M1 Pro. Comme on pouvait s’y attendre, le M1 Pro a dépassé le M1, mais il est intéressant de voir de combien.  sauf indication contraire, ces benchmarks ne sont pas natifs du M1 et sont exécutés avec Rosetta.

  • 3DMark Wild Life est en fait une application iOS (ce qui la rend native pour le silicium d'Apple), et vous pouvez exécuter des applications iOS sur les Mac silicium d'Apple. Ce test graphique utilise l'API Metal d'Apple. Le M1 Pro est 249 % plus puissant par rapport au M1. Voir les résultats.

  • BasemarkGPU utilise une "scène de jeu" et peut être configuré pour exécuter l'API Metal. Le score du M1 Pro était plus de 2,5 fois supérieur à celui du M1. Voir les résultats.

  • Blender Benchmark teste le temps nécessaire au rendu d'une image 3D. Le M1 Pro a été plus performant que le M1 de 185 %. Voir les résultats.
  • Corona Benchmark est un test de rendu 3D. Le M1 Pro était 140 % plus rapide que le M1. Voir les résultats.

  • V-Ray 5 Benchmark utilise le moteur de rendu V-Ray avec deux tests. Dans le test V‑Ray 5 CPU, les résultats du M1 Pro montrent une amélioration de 194 % comparé au M1. Dans le test V-Ray 5 GPU CUDA, le M1 Pro a eu une augmentation de 272 % par rapport à son prédécesseur. Voir les résultats.

Adaptateur secteur et batterie

MagSafe fait un retour, plus que bienvenu, sur le MacBook Pro après quatre ans. Il s'agit d'un connecteur qui s'attache magnétiquement au port de l'adaptateur d'alimentation. C’est un dispositif de sécurité qui nous avait vraiment manqué.

Autre point positif : le câble USB-C vers MagSafe inclus est tressé, ce qui le rend un peu plus résistant. Essayez de ne pas perdre ce câble MagSafe. Si vous ne souhaitez pas utiliser MagSafe, alors optez pour le câble de charge USB-C et chargez la batterie via l'un des ports Thunderbolt/USB 4.

Port MagSafe 3 à gauche, 2 ports Thunderbolt/USB4 et une prise casque

Les MacBook Pro 14 et 16 pouces prennent tous deux en charge une nouvelle fonction de charge rapide, permettant à la batterie de passer de zéro à 50 % en 30 minutes. Toutefois, la charge rapide sur le 14 pouces nécessite l'adaptateur d'alimentation 96W, qui est inclus dans la configuration standard de 2 749 € , mais pas dans le modèle de 2 249 €. Pour le 14 pouces, la charge rapide peut être effectuée via MagSafe ou port Thunderbolt, mais sur celui de 16 pouces, vous êtes limité au MagSafe.

Avec la batterie du MacBook Pro 14 pouces en fin de charge, elle s'est remplie exactement à 50 % au bout de 30 minutes en utilisant soit l'adaptateur d'alimentation 96W fourni et MagSafe, soit un port USB-C. Nous avons également essayé de charger la batterie à 27 % d’autonomie pendant 30 minutes et nous avons atteint les 72 %, pas tout à fait une amélioration de 50 %, mais presque. La charge commence à ralentir après un certain point pour aider à maintenir la santé globale de la batterie.

À propos d'autonomie, Apple annonce 17 heures d'autonomie en regardant une vidéo 1080p via Apple TV. C'est exactement ce que nous avons obtenu en faisant tourner en boucle une vidéo en plein écran jusqu'à ce que la batterie soit épuisée. Pour une utilisation générale, vous n'aurez aucun problème à tenir toute la journée avec cette seule charge.

Ports

Apple a ajouté Thunderbolt/USB 4 au MacBook Pro, mais le nombre de ports que la société vous donne semble déroutant. Les modèles de 14 et 16 pouces comprennent tous deux trois ports, ce qui, pour le modèle de 14 pouces, représente un port de plus que le MacBook Pro M1 de 13 pouces. Mais une grande partie du public auquel cet ordinateur portable est destiné sont des professionnels du graphisme et de la vidéo, et ces personnes utilisent plusieurs écrans et autres équipements. Ces ports seront rapidement occupés, ce qui signifie que vous devrez recourir à un hub Thunderbolt. Nous ne verrons jamais un ordinateur portable avec six ports Thunderbolt/USB-C, mais quatre auraient été plus pratiques, même avec MagSafe comme option de chargement.

Emplacement pour carte SDXC, Thunderbolt/USB 4 et port HDMI 2.0

Le logement SDXC est une autre caractéristique importante pour les professionnels du contenu qui veulent un moyen simple de transférer le travail de leur matériel. Les caméras, enregistreurs audio et autres appareils haut de gamme utilisent des cartes SDXC, et il est pratique de sortir la carte de l'appareil et de l’insérer au MacBook Pro.

Apple propose désormais un port HDMI 2.0 de taille normale, ce qui peut sembler étrange pour un travail professionnel haut de gamme, mais ce port est important pour les personnes qui font souvent des présentations. Vous pouvez brancher un grand écran externe sans avoir besoin d'un adaptateur, et c'est un souci de moins lorsque vous êtes en déplacement. Le port HDMI 2.1 serait préférable pour l'avenir, mais il faudra probablement attendre quelques années avant que les écrans 4K 120 Hz haut de gamme soient suffisamment abordables pour être courants.

Apple inclut également une prise casque et, dans le cadre de sa politique visant à donner aux professionnels ce dont ils ont besoin, la société a amélioré la prise, afin qu'elle puisse prendre en charge les casques à haute impédance. Ce qui est plutôt appréciable.

Le port que nous attendions était l’Ethernet comme celui que l’on trouve sur l'iMac 24 pouces.

Absence de Touch Bar

La décision d’abandonner le Touch Bar va certainement agacer certains utilisateurs MacBook Pro. Apple a préféré remplacer Touch Bar par des touches de fonction de taille standard et non pas à mi-hauteur que l'on trouve sur le MacBook Air. Le fait de disposer de touches de fonction de taille normale est une aubaine pour les utilisateurs professionnels qui utilisent ces touches dans leurs applications. Avec la Touch Bar, vous pouviez la faire passer en mode touches de fonction, mais les boutons de fonction à l'écran n'étaient pas tangibles et le manque de retour d'information n'était pas satisfaisant. Ce changement est donc le bienvenu !

Touch Bar remplacé par les touches de fonction

Le Touch Bar n’a pas complètement disparu de la gamme d'Apple, cependant. Il fait toujours partie du MacBook Pro 13 pouces M1, donc si votre dévotion pour la Touch Bar supplante tout le reste alors vous pouvez vous en procurer un avant qu’il ne soit épuisé. Apple n’a fait aucune annonce, mais ne soyez pas surpris si le MacBook Pro 13 pouces finit par disparaître.

Prix et disponibilité

Le MacBook Pro 14 pouces, puce Apple M1 Pro avec CPU 10 cœurs, GPU 16 cœurs et Neural Engine 16 cœurs, 32 Go de mémoire unifiée et un SSD de 1 To, est un appareil aux multiples atouts, et signant le retour de fonctionnalités tant manquées.

Il est commercialisé à 2 249 € pour sa version de base et à 2 749 €  pour celle comprenant 16 Go de RAM. Si vous souhaitez lui ajouter un stockage supplémentaire ou encore une RAM plus généreuse alors comptez investir 500 € ou 460 € de plus respectivement.

Ce MacBook Pro est en vente chez Apple France, mais aussi chez d’autres revendeurs officiels tels que Amazon (avec 16 Go de RAM), La Fnac, Darty, BoulangerCdiscount, LDLC, tous avec 16 Go de RAM.

N'oubliez pas que le Black Friday est une occasion en or pour profiter d'importantes réductions. Cette année, il aura lieu le 26 novembre, il se pourrait que le MacBook Pro 14 pouces puisse bénéficier d'une belle ristourne, patientez encore quelques semaines. Aussi, n'hésitez pas à consulter régulièrement nos bons plans Apple et notre page dédiée aux bonnes affaires.

Conclusion

La réputation du MacBook Pro en tant qu'ordinateur portable performant a perdu un peu de son éclat au fil des ans. Les mises à jour récentes étaient incrémentielles et même le tout dernier modèle 16 pouces avait grand besoin d'une refonte. Ce n'est plus un problème.

Selon un ingénieur en informatique d'Apple, ce nouveau MacBook Pro est en préparation depuis 2019, et à en juger par son apparence, ce portable a fait l'objet d'une réflexion approfondie. À commencer par le design, avec son allure élégante et sa robustesse. Et, lorsque vous vous mettez au travail, le MacBook Pro répond sans hésiter, comme s'il savait ce que vous voulez faire et à quelle vitesse vous voulez le faire.

Ne vous y trompez pas, le nouveau MacBook Pro est un ordinateur portable vraiment satisfaisant, et il peut, sans hésitation, être vivement recommandé.

Cet article est une adaptation du test réalisé par Roman Loyola et paru sur notre site sœur Macworld.com.

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde