Test : l’Apple Watch Series 4

Septembre 2018 a vu le lancement de la nouvelle montre connectée d'Apple, la Watch Series 4. Sous ce nom qui n’a rien de surprenant se cachent un superbe design et de stupéfiantes caractéristiques techniques.

La Series 4 a un plus grand écran, son boîtier s’est affiné, son cadran plus élégant et son haut‑parleur a gagné en puissance. Ce n’est pas tout, cette montre nouvelle génération est plus rapide, peut détecter les chutes, surveille de très près votre activité cardiaque, et l’écran affiche deux fois plus de complications.

Cependant, est-ce que ces améliorations justifient un prix plus élevé que les générations précédentes ? Pour savoir si l’Apple Watch Series 4 est un bon investissement, lisez notre test complet.

Prix et disponibilité de l’Apple Watch Series 4

La Série 4 est vendue à partir de 429 €, avec GPS seulement, les modèles avec données cellulaires commencent à partir de 529 €.

Son prix de lancement est plus élevé que la Series 3, mais comme nous allons le voir, la dernière née a connu de nombreux changements.

Vous pouvez acheter l’Apple Watch Series 4 chez Apple, Orange ou auprès de revendeurs tiers (Fnac, Cdisount, Rueducommerce...).

Conception de l’Apple Watch Series 4

Les trois premières générations d'Apple Watch avaient le même boîtier. La Series 4 marque l’arrivée d’un nouveau design (très chic selon nous).

Le changement le plus significatif est sans nul doute sa taille. Alors que la Série 3 a un boîtier de 38 mm ou de 42 mm, la Series 4 a grandi de deux millimètres (40 mm et 44 mm). Elle prend un chouïa plus de place sur votre poignet mais elle est plus plate, avec une épaisseur de 10,7 mm, contre 11,4 mm pour la Series 3.

Parmi les autres modifications apportées à son design, il y a la couronne numérique (Digital Crown) avec retour haptique, ce qui permet une utilisation plus précise que la Series 3.

De plus, le bouton latéral intègre mieux le boîtier, ce qui lui donne un côté plus esthétique.

Le dos de la Series 4 est, quant à lui, entièrement en cristal de saphir et céramique, dans le but d'améliorer la connexion cellulaire. Le haut-parleur est plus grand, sa puissance a été augmentée de 50 %, et le micro été transféré à droite.

Dans sa globalité, il n’y a pas de radicales modifications. Le cadran a toujours sa forme carrée avec des coins arrondis et a gardé son bouton latéral droit.

Apple a simplement aminci sa montre, elle a revisité son design au lieu d’une complète refonte.

Fonctionnalités de l’Apple Watch Series 4

Apple a retravaillé le design de l’Apple Watch Series 4 mais a aussi fignolé ses caractéristiques techniques.

Écran

L’affichage est plus grand, en partie grâce au rétrécissement des bords et aux coins incurvés de l'écran.

Sur le plan technique, il est passé de 272 x 340 pxls/312 x 390 pxls (Series 3) à 324 x 394 ou 368 x 448 pxls. Et, la surface d’affichage est de 759 mm2 et 977 mm2 sur la Series 4, tandis que sur la 3, elle est de 740 mm2 et de 563 mm2, soit une augmentation de 35 % et de 32 %.

Vous obtenez un plus grand écran dans un boîtier plus mince et plus fin.

Vitesse

La Series 4 est équipée d'une puce S4 avec un processeur bicoeur (conçu par Apple). L’entreprise affirme que la S4 est "jusqu'à" deux fois plus rapide que la S3 (bicoeur elle aussi).

Subjectivement, elle a l’air plus rapide, par exemple la complication Activité prend moins de cinq secondes à charger, alors que sur notre Series 3, elle a besoin de trois fois plus de temps.

La Series 4 a atteint l'écran du code d'accès en 34 secondes alors que notre Series 3, vieille d'un an a pris 1m 29s.

Détection des chutes

Apple a dévoilé une nouvelle fonction de surveillance qui détecte vos chutes, et qui, si elle ne sent pas que vous vous êtes relevé, enclencher un appel SOS d’urgence.

Nous avons volontairement chuté 6 fois et seulement 2 chutes ont donné lieu à un avertissement, après environ 10 secondes d'immobilité, et nous a proposé un appel d’urgence.

Ce taux de réussite de 33 % peut signifier que l'on ne doit pas entièrement dépendre de ce système.

L’argumentaire d’Apple est que la montre peut déceler une chute réelle grâce à des indications biomécaniques subtiles, comme le mouvement du bras. Aussi, il est tout à fait possible que nos fausses chutes n’aient pas été pas convaincantes. Peut-être que la montre est plus intelligente qu'on ne le pense...

Surveillance cardiaque

Pour ce qui est de la surveillance de l'activité cardiaque, la Series 4 est beaucoup plus sophistiquée que les précédentes générations.

Un capteur cardiaque électronique a été ajouté au capteur optique, qui a lui-même été amélioré.

Alors que la Series 3 vous averti que votre rythme cardiaque est élevé, la 4 détecte aussi lorsque vos faibles activités cardiaques sont faibles et irrégulières.

Si l’on compare les données d’un même séance d'entraînement (en cours d'exécution) effectuée avec une Series 4 et une Series 2 (le moniteur est le même que sur la 3), nous constatons que le graphique de fréquence cardiaque de la 4 est moins discontinu et plus régulier. Sa lecture est plus précise et cohérente.

Il semble que la Series 2 ait besoin d’un peu plus de temps pour commencer à déceler un rythme cardiaque. Ce qui signifie qu'elle ne tient pas compte des faibles fréquences lors de son analyse.

Autonomie de la batterie 

Selon Apple, l’autonomie de la batterie de la Series 4 est identique à celle de la 3, soit 18 heures.

Toutefois, nos tests prouvent que la Series 4 dure moins longtemps que la Series 3, et tout particulièrement la 2.

La batterie de la Series 4 s’est épuisée au bout de 31 heures (avec une nuit), la 3 a duré 39 heures (avec une nuit) et la 2 a tenu, elle, 54 heures (avec 2 nuits).

Ainsi, en l'espace de deux générations, nous sommes passés d’une autonomie de deux jours et demi à un jour et demi.

Notez que ces tests ont tous été effectués lorsque les appareils étaient neufs, notre Series 2 n’a plus l’autonomie de ses premiers jours, aussi nos montres n’étaient pas utilisées pendant la nuit.

Vous pouvez en faire une utilisation plus longue si vous les éteignez. N'oubliez pas que ces tests sont à titre indicatif et non scientifique, votre expérience peut varier en fonction de votre usage.

La Series 4 se charge par induction, après seulement une demi-heure, la nôtre est passée de 0 % à 44 %.

Connectivité et audio

Comme pour la Series 3, la 4 est disponible sans ou avec connectivité cellulaire. Si vous optez pour la dernière, vous paierez un peu plus cher, et serez confronté à d’autres inconvénients, par exemple sa batterie tiendra moins longtemps et votre opérateur vous facturera un supplément pour les data.

Nous ne sommes pas très convaincues de l’utilisation de données cellulaires sur une Apple Watch, mais cela peut s’avérer pratique pour des séances d’entraînements avec Apple Music.

Aussi, la nouvelle puce W3 et la la version 5.0 Bluetooth devraient améliorer la connexion sans fil de l’Apple Watch.

Quant au GPS de la Series 4, celui semble t-il plus performant, mais nous n’avons pas remarqué de changements notables.

En matière d’audio, la Series 4 dispose d'un haut-parleur nettement optimisé, sa puissance a augmenté et le changement de place du micro permet de perfectionner l'utilisation de Siri et de l’application Talkie‑Walkie.

Nous avons trouvé les appels téléphoniques et Siri beaucoup plus faciles à entendre, et les notifications sont plus clairement perceptibles.

Malheureusement, il n’est toujours pas possible d’écouter de la musique directement via le haut‑parleur intégré. L’unique alternative est d’ouvrir l'application Musique, de choisir une liste de lecture et de jumeler des écouteurs Bluetooth.

watchOS 5

La Series 4, comme tous les modèles Apple Watch, fonctionne avec watchOS, et la version 5 sera préinstallée si vous en achetez une maintenant. Vous pouvez aussi installer vous-même les mises à jours, les nouveaux correctifs de sécurité, etc.

Le logiciel watchOS 5 semble avoir donné un coup de boost aux Apple Watch 2 et 3 (la Series 1 n’étant pas compatible). Il a également apporté quelques fonctionnalités intéressantes.

À présent, votre montre détecte vos activités physiques, elle vous propose automatiquement de commencer un entraînement et l’application Activité vous suggère des compétitions.

Il est également possible de personnaliser la disposition du Centre de contrôle et il y a la nouvelle application appelée Talkie Walkie, elle permet de communiquer à haute-voix par un simple toucher.

Caractéristiques techniques de l’Apple Watch Series 4

  • S4 avec processeur bicoeur 64 bits
  • W3 puce sans fil Apple
  • 16 Go d'espace de stockage
  • 324 x 394 pxl ou 368 x 448 pxl, écran OLED LTPO avec Force Touch, luminosité de 1 000 nits
  • 4G LTE (modèles cellulaires seulement), GPS, WiFi
  • 802.11b/g/n Wi-Fi 2.4GHz 2.4GHz
  • Bluetooth 5.0
  • Altimètre barométrique
  • Etanche à 50 m, norme ISO 22810:2010
  • Capteurs cardiaques électriques et optiques
  • 44 x 38 x 10,7 mm, 47,9 g et 40 x 34 x 10,7 mm, 30,1 g

Verdict

L’Apple Watch Series 4 ne ressemble pas à ses aînées puisque son design a été entièrement renouvelé. L’écran est beaucoup plus grand, et ce, sans que la montre ne soit vraiment plus large.

Nous apprécions le nouveau retour haptique du Digital Crown (couronne tactile) et le haut‑parleur dont le son est plus clair et plus puissant.

Notre seule frustration est la "faible" durée de vie de sa batterie, surtout si vous avez la version avec données cellulaires. Il ne faudra donc pas oublier de la recharger.

Néanmoins, dans son ensemble, cette Apple Watch Series 4ème génération est une véritable réussite, autant pour son design que pour son logiciel watchOS 5 qui accélère les anciens modèles.

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde