Test : le Samsung Galaxy S21

L’année 2021 s’annonce bien remplie pour Samsung, avec plus de lancements qu’à l’accoutumée, dont le Galaxy Z Fold 3 (ou Z Fold Scroll), sans parler d'une gamme de modèles pliables davantage robustes qui attendent dans les coulisses.

Nous pensons que le calendrier de sortie très chargé de la société explique en partie l'arrivée précoce de la gamme Galaxy S ; mise en vente près de deux mois plus tôt que le trio S20 de l’an passé.  

Le Galaxy S21 reste le Galaxy S le plus simple et abordable, avec le design plus compact et léger des trois et un écran de 6,2 pouces (éclipsé par les 6,7 et 6,8 pouces respectifs des S21+ et S21 Ultra).

Il coûte également moins cher que son équivalent de 2020, tout en intégrant la 5G et le dernier SoC 5nm, ce qui soulève la question du “comment” ?

Plutôt que de simplement réduire ses marges bénéficiaires, Samsung a pris un certain nombre de dispositions qui, à première vue, signifient que le S21 donne l'impression de "plus pour moins", mais en réalité ce sont des compromis qui ne seront pas du goût de tous.

Design 

Le changement le plus évident chez la nouvelle génération Galaxy S est le design. Si le S20 était agréablement fin et bien conçu, visuellement il manquait de caractère.

Samsung a essayé de remédier à ce problème de plusieurs façons, notamment par une nouvelle disposition des capteurs photos ainsi qu’un choix de couleurs plus riche.

Le S21 standard est disponible en quatre coloris : Phantom Grey, Phantom White, Phantom Violet et Phantom Pink. Tout comme Mystic Bronze était la couleur phare du Note 20 l’an passé, Phantom Violet est réservé aux S21 et S21+.

Pour notre part, nous trouvons la combinaison violet, cadre or et plastique trop fantaisiste ; les autres associations de couleurs sont plus sobres et font haut de gamme, davantage que les S20 d’ailleurs.

Le capteur photo triple à l’arrière donne du relief au dos plat du S21, qui, autrement, serait pratiquement dépourvu de fonctions. Tandis que les bords arrondis qui descendent le long et se fondent dans le cadre métallique du téléphone assurent au S21 un confort de prise en main, ce à quoi sa taille compacte se prête également.

Outre l’esthétique, l’autre grande transformation par rapport aux prédécesseurs est le passage à un dos en polycarbonate (c’est-à-dire plastique). Depuis le S5 de 2014, aucun Galaxy S n’en avait été habillé... On le ressent davantage lors de sa manipulation, où il se distingue avec le toucher froid de la bordure métallique qui l’entoure.

D’une part, un dos en plastique sur un fleuron comme le S21 pourrait être considéré comme une astuce pour réduire les coûts, au détriment de l'utilisateur, sans parler du fait qu'il s’agit capturera les empreintes digitales. D’autre part, il permet une meilleure résistance aux chocs que le verre (pour ceux qui sont enclins à utiliser leur téléphone sans étui) et d’obtenir un appareil plus léger.

L'an passé, le Galaxy Note 20 avait été critiqué pour son dos en plastique plutôt qu'en verre. Pour le S21, en partie grâce à son prix réduit, la présence d'un tel matériau se justifie plus facilement.

Au-delà des matériaux, le S21 est dépourvu de prise casque (rien de nouveau), embarque une buton Power et de volume sur le côté droit (ce dernier ayant peut-être été placé un peu trop haut), enfin il conserve l’indice de protection IP68.

Affichage et audio

Bien que le S21 soit le seul de la famille à avoir un dos en polycarbonate, il partage sur sa face avant la dernière protection Gorilla Glass Victus de Corning pour préserver l’écran HDR10+ "Dynamic AMOLED 2X" de 6,2 pouces qui présente une luminosité de 1300 nit, promettant ainsi une meilleure lisibilité en extérieur.

Dans la pratique, les couleurs, le contraste et la clarté sont d'excellente qualité et, bien qu’un retour à un taux de rafraîchissement maximum de 120 Hz soit incontestablement le bienvenu. Cependant, le passage de la résolution WQHD+ du S20 à un banal Full HD est décevant.

Heureusement, la taille réduite de l'écran du S21 rend cette baisse de résolution (environ 25 %) moins perceptible, qu’elle ne l’est sans doute sur le large écran du S21+ (qui tombe aussi au Full HD+).

Samsung a également mis en place un nouveau système intelligent : le Eye Comfort Shield, il ajuste automatiquement la lumière bleue en fonction de vos habitudes d'utilisation. Bien que, selon le logiciel du téléphone, cela s’opère plutôt selon l’heure de la journée.

Le S20 a été le dernier Galaxy S à intégrer la prise casque de 3,5 mm, et le son du S21 est amélioré grâce à sa configuration des haut-parleurs. Ces derniers offrent une clarté et un équilibre impressionnants.

Logiciel et fonctionnalités

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les Galaxy S21 sont les seuls Samsung à embarquer la surcouche One UI 3.1, sous Android 11.

La version 3.1 se concentre sur des notifications plus riches, des éléments plus clairs et mieux définis. Bien que One UI soit clair, Samsung n'a pas complètement abandonné les aspects sous-jacents d'Android 11, avec des fonctionnalités telles que les notifications groupées par type d'application et les contrôles de lecture multimédias.

Retrouvez le NFC, principalement pour le paiement mobile via Google Pay ou Samsung Pay, ainsi que Bluetooth 5.0 et le WiFi 6 sur le Galaxy S21. Cependant, il s’agit de la connectivité WiFi 6E sur le S21 Ultra et l’UWB (ultra large bande) dont bénéficient les deux autres modèles S21.

Performance

Le design n‘est pas la seule innovation par rapport au S20, il y a aussi l’intégration d’une puce à 5 nm, qui change vraiment la donne. Que vous utilisiez la version Qualcomm Snapdragon 888 (sur le marché Américain par exemple) ou la Exynos 2100 (en Europe), vous pouvez vous attendre à de superbes performances.

La gamme S21 est la première à être lancée en dehors de Chine à avoir une puce 5 nm, elle ouvre la voie à la prochaine génération des processeurs mobiles (SoC) pour Samsung.

Dans une utilisation quotidienne, la puissance supplémentaire qu’apporte cette nouvelle puce ne se manifeste pas encore de manière significative. En ce qui concerne nos tests internes, l'Exynos 2100 de notre S21 (accompagné de 8 Go de RAM) a donné certains des meilleurs résultats jamais obtenus par un Android, mais uniquement par la A14 Bionic d'Apple.

Le S21 est décliné en une version de 128 Go et de 256 Go de stockage interne, et contrairement à la génération précédente, Samsung ne propose pas de mémoire extensible, même si vous optez pour le Galaxy S21 Ultra.

Pour certains, cela ne pose pas problème, mais pour d’autres il s'agit d'une vraie désillusion, compte tenu que Samsung était l’un des rares fabricants à conserver cette fonctionnalité pour ses fleurons.

Un autre petit aspect du S21 qui mérite d'être mentionné est le lecteur d'empreintes digitales à ultrasons, qui semble plus fiable et réactif.

Autonomie

Avec la même batterie d'une capacité de 4000 mAh que son prédécesseur, vous vous attendez sûrement à une autonomie similaire de la part du S21. Grâce à son écran adaptatif de 48 Hz à 120 Hz à plus faible résolution et à l'efficacité énergétique du nouveau processeur de 5 nm, le Galaxy S 21 surpasse largement le S20.

L’écran ajouté à la puce silicium confèrent une longévité bien plus compétitive cette fois-ci, bien qu'il soit toujours à la traîne en comparaison à un OnePlus 8T par exemple. Cela dit, il permet à l'utilisateur lambda de passer une journée d'utilisation sans souci, durant notre test nous avons accumulé jusqu'à deux jours d'utilisation, avec entre 6,5 et 7,5 heures.

En ce qui concerne le chargement, le S21 a peu changé à cet égard, avec une recharge rapide jusqu'à 25 W (y compris la recharge PD), une sans fil de 10 W et inversée de 4,5 W (Wireless PowerShare). De telles vitesses au coude à coude avec celles des appareils concurrents Oppo et Xiaomi.

Comme les derniers smartphones d’Apple et de Xiaomi, Samsung a décidé de ne plus fournir de chargeur ni d’écouteurs. Le S21 est seulement accompagné d’un guide de démarrage, d'un outil d'éjection de carte SIM et d’un câble USB-C vers USB-C. Si vous voulez le chargeur officiel de 25W de Samsung, vous devrez l’acheter séparément.

À titre de référence, avec un chargeur Samsung officiel de 25W que nous avons eu sous la main, ainsi qu’un chargeur Motorola PD de 27W, la batterie du S21 a atteint environ 55 % après 30 minutes de charge. Pour être à son maximum, un peu moins d'une heure et 15 minutes devrait suffire.

Capteurs photo 

Si le S21 Ultra bénéficie d'une multitude de nouveautés, malgré leur imposant bloc optique les autres S21 reposent sur le même trio de capteurs que les S20 et S20+ de l'année dernière.

Le S21 embarque un trio de capteurs 12 Mp, 12 Mp et 64 Mp (ultra grand-angle, grand-angle et téléobjectif). Les trois capteurs possèdent les mêmes distances focales, ouvertures, OIS (stabilisation optique de l'image) et PDAF (autofocus à détection de phase) que ses prédécesseurs.

Les améliorations se manifestant principalement par des mises au point logicielles et de nouveaux modes, avec la possibilité de prendre des photos jusqu'à une résolution UHD à 30 i/s sur les trois capteurs arrière du téléphone.

Notons aussi quelques ajouts assez pratiques, bien que niches, comme le Director’s View (mode réalisateur) il permet de prendre des photos à partir de plusieurs capteurs (avant et arrière) en simultané, ainsi que de prévisualiser tous les objectifs à votre disposition et d’y basculer à la volée.

Samsung Galaxy S21 camera test

L’enregistrement 8K à 24 i/s semble toujours impressionnant, alors que ce n’est pas une nouveauté. Toutefois, Samsung avait déclaré une semaine avant le lancement du S21 que sa nouvelle puce est en fait capable d'enregistrer à 8K à une vitesse allant jusqu’à 60 i/s, on ne sait pas pourquoi le S21 ne tire pas parti de cette marge de manœuvre supplémentaire.  

La qualité de l’image est excellente dans tous les domaines, avec des couleurs riches (peut-être trop riches pour certains) et beaucoup de détails dans les plans larges, macro et téléobjectifs.  

Le traitement en faible luminosité semble plus rapide cette fois-ci et conserve aussi assez bien les couleurs et les détails, tandis que les selfies sont dotés d'effets de beauté activés par défaut et d'un penchant pour les tons de peau plus chauds et sombres qu'en réalité.

Le réglage de la tonalité des couleurs des selfies est une jolie mise au point qui permet d'éclaircir les scènes avant la capture. La fonction est cachée dans le menu des paramètres de l'appareil photo, ce qui la rend difficile à atteindre rapidement.

Prix et disponibilité 

Samsung a annoncé la série Galaxy S21 lors de son évènement Samsung Unpacked du 14 janvier 2021. Les trois téléphones peuvent d’ores et déjà être précommandés, ils seront ensuite mis en vente à partir du 29 janvier.

En France, le Galaxy S21 peut être commandé directement sur Samsung.com, à la fois dans sa version de 128 Go et de 256 Go (toutes deux avec 8 Go de RAM), dans les quatre couleurs mentionnées précédemment.

Bien que le nom officiel du téléphone soit "Samsung Galaxy S21 5G", nous n'avons pas encore vu de version 4G du téléphone. Certains signes indiquent qu'un tel appareil pourrait voir le jour, et si c’est le cas alors il coûtera probablement un peu moins que cette version 5G.

Le prix du S21 suggère qu'il est censé être considéré comme la parfaite alternative à l’iPhone 12 d’Apple.

Adaptation française du test réalisé et rédigé par Alex Walker-Todd, paru sur notre site sœur Tech Advisor UK.

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde