Test : Galaxy S20 Ultra, le nouveau mastodonte de Samsung

À ce jour, le Galaxy S20 Ultra est le plus grand (et gros) smartphone jamais créé par Samsung. C’est un monstre de puissance doté de caractéristiques techniques impressionnantes, à l’instar de son Zoom 100x.  

Néanmoins, l’omnipotence a un prix, à la fois dans le sens littéral qu’au figuré du terme.

Bien qu'il soit renversant sous de nombreux aspects, aussi surprenant que cela puisse paraître, son appareil photo n’est, lui, pas à la hauteur des espérances. De surcroît, pour un tel monstre de capacités, son autonomie est trop décevante...

Pour offrir des spécifications à ce point élaborées à son Galaxy S20 Ultra, Samsung a-t-il négligé son design, sa batterie et son appareil photo ? Si tel est le cas, alors c’est un compromis quelque peu difficile à accepter, surtout au moment de régler la facture...

Prix et disponibilité

Le S20 Ultra de Samsung est désormais disponible sur le site de Samsung au prix de 1 359 € pour 128 Go de stockage et à 1 559 € pour 512 Go. 

À titre de comparaison, il est plus cher que son concurrent l’iPhone 11 Pro et sa version 512 Go est plus coûteuse que le nouveau Galaxy Z Flip

La marque sud-coréenne a également lancé ses versions classiques de la gamme Galaxy, les S20 et S20+. Ils sont respectivement commercialisés à partir de 909 € et 1 009 €.  Ils disposent de caractéristiques similaires à celles de l'Ultra, mais dans de petits formats.

La seule manière pour Samsung de justifier le prix aussi élevé de l’Ultra serait qu’il excelle dans bien des domaines… Est-ce vraiment le cas ? Découvrez la réponse dans la suite de notre test.

Article recommandé : Toute la gamme de Galaxy S20

Design : plus élégant de face que de dos 

La première chose considérable avec le S20 Ultra est son imposant gabarit. Pourtant habituées aux tailles de la série Note ou du S10+, le Ultra bat des records… 

Son écran de 6,9 est gigantesque, il est mis en valeur par son cadre ultra fin et ses bords moins arrondis. De surcroît, il arbore un minuscule poinçon pour abriter son capteur selfie, lui donnant ainsi un design bord à bord impressionnant. 

En revanche, nous lui reprochons ses dimensions de 7,58 x 16,68 x 0,88 cm pour un poids de 220 g, elles font de lui un appareil très épais et trop lourd. 

Il semble disproportionné et déséquilibré par rapport aux modèles S20 et S20+, eux, beaucoup plus élancés.

Sans parler de son module photo... Pour être honnête, la configuration de ce quadruple appareil photo est difficile à apprécier. Il occupe une bien trop grande place au dos de l’Ultra et l’ajout de son "Space Zoom 100x" nous semble même déraisonnable.

Avec une taille pareille, nous avons été surprises de la disparition de la prise casque et, malheureusement, cela ne s’arrête pas là puisque le bouton bixby a lui aussi été retiré. Toutefois, vous pouvez désormais activer votre assistant vocal via une longue pression sur le bouton d’alimentation.  

Les seules couleurs disponibles pour le modèle Ultra sont le gris et le noir. Pour des finitions davantage fringantes, il faudra vous tourner vers les modèles moins chers S20 et S20+.

Appareil photo : à la fois trop et pas assez

À présent, parlons du domaine dans lequel Samsung est capable du meilleur : la photo. 

Qu’est-ce que l’Ultra a de mieux que les autres ? Au cœur de son module arrière se trouve un capteur principal de 108 Mp f/1,8. Par défaut, les photos ne sont pas directement prises à 108 Mp, le smartphone utilise la technologie du Binning pour combiner neuf pixels en un seul. Ainsi, elle permet de prendre des photos plus nettes et détaillées avec une gamme dynamique améliorée.

Cet objectif principal est rejoint par un ultra grand-angle de 12 Mp, un capteur de profondeur et, sans doute l’un de ses principaux arguments de vente, un téléobjectif de 48 Mp.

Galaxy S20 Ultra - Google normal

Entre le nombre élevé de pixels et la proportion de ses capteurs, le module photo du Ultra capture de superbes clichés, d’une qualité exceptionnelle. Il reproduit tous les détails avec des couleurs vives sans pour autant sursaturer l’image.

Le passage d’une prise de vue à 108 Mp prend seulement une seconde et la taille des fichiers varie de 30 à 50 Mo par prise de vue. Le principal avantage des photos en haute résolution est la liberté de pouvoir les recadrer sans perdre leur netteté ou les détails. 

À contrario, l'inconvénient avec l’objectif 108 Mp est que la gamme dynamique est plus chafouine.

Pourvu d’un Space Zoom, le S20 Ultra repose sur un téléobjectif 5x pouvant être accentué jusqu'à 100x grâce à un zoom numérique supplémentaire. 

Malgré une certaine perte d'éclat et de profondeur des couleurs, avec son zoom 5x, l'objectif excelle et les détails sont remarquables.

Le Space Zoom 100x de Samsung dépasse les limites précédemment fixées par ses concurrents Huawei et Oppo. Néanmoins, était-il vraiment indispensable ? Nous en doutons.

Pour être claires, l'appareil photo S20 Ultra est incroyable... quand il fonctionne. En effet, les premiers exemplaires du nouveau fleuron de Samsung présentaient quelques défauts.

Au départ, l'autofocus s’est montré très lent, prenant parfois quelques secondes pour trouver un point focal et, malgré une correction, l’Ultra a eu du mal à se défendre en macrophotographie. 

Le problème ne se limite pas aux photos prises de très près, même photographier une simple assiette pour Instagram tend à laisser des détails flous. 

Le mode nuit est amélioré par la présence d’un grand capteur, mais l’algorithme de Samsung est toujours en retard sur celui d'Apple et de Google, surtout lorsqu'il s'agit de gérer des sources de lumières mixtes. 

Sa fonctionnalité Single Take utilise, elle, un algorithme capable de générer des courtes vidéos et plusieurs photos à partir de différents objectifs, lui offrant ainsi de meilleures prises d'un seul coup. 

Elle fonctionne très bien, si ce n’est qu’elle ajoute une musique d'ambiance agressive à toutes vos vidéos, vous empêchant de capter les sons. 

Le S20 Ultra excelle lors d’enregistrement vidéo, avec des prises de vue en 4K à 60 images par seconde et en 8K à 30 images par seconde. 

Vous n'avez certainement pas besoin de filmer en 8K mais le fait qu'un téléphone puisse le faire, et plutôt bien, reste époustouflant. 

Enfin, le capteur à selfie est un objectif f/2,2 de 40 Mp, un grand saut par rapport aux 10 Mp des autres S20. 

Vous pourrez passer d’une prise "normale" à "large". Dans les deux cas, les prises de vue sont superbes. La gamme de couleurs est moins riche que celle des objectifs arrières, mais les détails sont tout aussi saisissants.

Article recommandé : Les meilleurs téléphones pour la photo

Écran : beau et costaud 

Si l'appareil photo est le gros atout du S20 Ultra, son écran, lui non plus, ne démérite pas.

Au-delà de son calibre de 6,9 pouces, son affichage est phénoménal, peut-être même le meilleur de tous les smartphones actuels. Avec un affichage Super AMOLED de 3200 x 1440, il profite du HDR10+ et peut atteindre une fréquence de rafraîchissement de 120Hz.

Cependant, ces deux caractéristiques sont incompatibles car elles sont énergivores. 

Si vous décidez d’augmenter la fréquence de rafraîchissement à son maximum, alors vous devrez réduire la résolution à 2400 x 1080, et vice versa.

Vous en serez réduit à choisir entre des animations plus fluides ou des images de haute résolution...

Le S20 Ultra est aussi beau de face qu'il est vilain de derrière. Son affichage est lumineux, vif, avec un contraste profond et d'excellents angles de vue.

Le choix de limiter les bords incurvés est payant, cela augmente la facilité d'utilisation tout en lui donnant une jolie apparence.

Les modèles S20 ou S20+ ont été munis d’un affichage identique avec une résolution égale. Alors, aussi ingénieux que soit cet écran, il est inutile de débourser 1 359 € pour vous le procurer.

Batterie : peut mieux faire...

Il est important de prendre en considération le processeur Exynos 990 de notre Samsung S20 Ultra. Aux États-Unis, il est équipé du Qualcomm Snapdragon 865, alors il est possible que les expériences diffèrent.

Disons-le, sincèrement, nous avons été déçu par l’autonomie du S20 Ultra malgré sa généreuse capacité de 5000 mAh.

Ne vous y méprenez pas, elle a tenu toute la journée, mais finir avec 20 % au moment du coucher paraît être le minimum syndical pour un tel acabit. 

Notre interrogation est de savoir si après un an d’utilisation il arrivera toujours à tenir toute une journée.

Le principal facteur de la faible autonomie de l’Ultra est son taux de rafraîchissement de 120Hz. 

Pour remédier au problème, le passage à 60 Hz semble être bénéfique, cependant pas autant qu'on pourrait le penser. Il nous a permis d'économiser environ 10 % sur une journée complète d'utilisation, tout au plus.

Samsung se rattrape avec sa compatibilité à la recharge rapide. En effet, la marque fournit un câble USB-C de 25W, pouvant faire passer notre téléphone de 0 à 56 % en une demi-heure. 

Si vous aimez la vitesse, il peut en outre se recharger à 45W, mais vous devrez acheter un chargeur davantage puissant. 

Il fonctionne également avec la recharge sans fil 12W, soit à la même vitesse que les Galaxy S10.

5G : à l'épreuve du temps

Notre modèle Exynos prend en charge les fréquences inférieures à 6, la norme actuellement utilisée dans les infrastructures européennes. Les modèles américains Snapdragon ont, eux, adopté les ondes millimétriques, ce qui les rend un peu plus pérennes.

Nous avons testé le S20 Ultra avec une carte SIM 5G provenant de l’opérateur Vodafone, et bien que les vitesses soient impressionnantes, la couverture n'est pas encore assez étendue.

Performances : un smartphone Ultra rapide

Comme on pouvait s'y attendre, les performances du Samsung S20 Ultra sont prodigieuses. L'Exynos 990, gravé en 7 nm et doté de huit cœurs, est allié à 12 ou 16 Go de mémoire vive rapide LPDDR5 et 128 ou 512 Go de stockage.

Il est rapide comme l’éclair et fonctionne confortablement dans n’importe quelle situation. Cela se reflète d’ailleurs dans nos notes de référence, qui sont parmi les plus promptes jamais enregistrées.

Le Galaxy S20 Ultra est disponible en versions SIM simple et double SIM, chacune d’elle accepte une carte microSD d’1 To maximum. 

Il est compatible au Wi-Fi 6, Bluetooth 5.0 et NFC. D’un point de vue de sécurité, vous bénéficiez du FaceID et d’un lecteur d’empreintes digitales ultrasons placé sous son écran.

Logiciels : on ne change pas une équipe qui gagne

Cette année, la marque a décidé de ne pas toucher à ses logiciels. Alors, avec le Galaxy S20 Ultra, vous profiterez de la dernière version du système d'exploitation de Google, Android 10 et l’interface One UI 2 de Samsung.

Vous goûterez aux joies des technologies de partages avancées telles que Quickshare et Music Sharing. La première est essentiellement l'équivalent d’AirDrop sur les Galaxy, tandis que la seconde permet à vos amis de se connecter à votre enceinte Bluetooth via votre téléphone.

En revanche, notez qu’elles sont toutes les deux exclusives aux récents appareils Samsung.

Fiche technique

  • Android 10 avec interface One UI 2
  • 6,9 pouces Wide Quad HD+ (3200 x 1440) dynamique AMOLED
  • HDR10+, taux de rafraîchissement de 120 Hz
  • Processeur Exynos 990
  • 12 ou 16 Go de RAM
  • 128 ou 512 Go de stockage
  • Carte microSD (jusqu'à 1 To)
  • Capteur sarrières : 108 Mp, f/1.8 + 12 Mp ultra large, f/2.2 + 48 Mp Téléobjectif, f/3.5 + capteur de profondeur
  • Objectif avant : 40 Mp, f/2.2 
  • Lecteur d'empreintes digitales à ultrasons
  • FaceID
  • Wi-Fi 11ax à double bande
  • Bluetooth 5.0 aptX
  • GPS, NFC, 5G
  • USB-C
  • Batterie 5000 mAh
  • Reharge rapide 45W (chargeur 25W inclus), sans fil 2.0
  • IP68
  • 166,9 x 76,0 x 8,8 mm
  • 222 g

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde