Test : Samsung Galaxy S22+

En surface, le dernier S22+ de Samsung ressemble simplement à une autre mise à niveau incrémentale avec un design familier. Mais y a-t-il plus que des mises à jour matérielles annuelles et des changements de design ?  

Si l’appellation “S” de Samsung a toujours été liée aux téléphones phares de la société, le suffixe "+" est un ajout relativement récent dont la fonction continue d’évoluer changer au fil du temps.

La différence la plus évidente entre le S22 et le S22+, comme c'est le cas pour les générations précédentes, est la taille du Plus, sans parler des avantages supplémentaires qu’elle apporte. Passer du modèle standard au modèle Plus ne signifie pas seulement un écran plus grand, mais aussi une batterie davantage imposante.  

L’extension de sa gamme Galaxy S avec une entrée Ultra attribue au modèle Plus le statut d’intermédiaire, fusionnant le modeste hardware du S standard aux fonctionnalités haut de gamme et avancées qui seraient autrement exclusives à l'Ultra.

En tant que tel, si le Galaxy S22+ n'a pas l'air d'être l'entrée la plus palpitante de la gamme Samsung de 2022, c’est sans doute le téléphone le plus attrayant en matière de la taille, de caractéristiques techniques et de performances.

Design et fabrication

  • Élégant et fin 
  • Durabilité améliorée 
  • Gorilla Glass Victus+ et Aluminium Armor 

Alors que la gamme Galaxy S20 de 2020 était un peu fade, la S21 a apporté un hardware mieux défini et distinctif (aidé par la finition en violet plutôt accrocheuse). Les S22 et S22+ adaptent fermement l’empreinte familière laissée par les Galaxy S de 2021, y compris la bosse reconnaissable du module photo.

Le retour d’Apple à un design industriel (initialement sur la génération d'iPhone 12) semble avoir déteint sur ses concurrents. Le Galaxy S22+ (et le S22) se situe quelque part entre la ligne S21, arrondie, et iPhone 13, aux bords droits, avec un design hybride. C’est-à-dire qu’il allie une meilleure prise en main que le premier et davantage de confort que le second.

Outre la suppression de tout arrondi sur l’avant et l’arrière (ce qui devrait mieux empêcher l'écran de se fissurer en cas de chute sur le côté), le S22+ présente également une version personnalisée du verre Gorilla Glass Victus de Corning, appelé Victus+, dont les améliorations n’ont pas encore été officiellement divulguées.

Le cadre poli qui borde le téléphone apparaît, pour la première fois sur un Galaxy S, taillé dans de l’aluminium Armor de Samsung. Selon le fabricant, il s'agit de l’aluminium le plus résistant utilisé dans les smartphones modernes.

Malgré une conception apparemment plus solide que son prédécesseur (associée à une certification IP68), Samsung a également réussi, à la fois à alléger et à affiner le rendre le S22+.

Sur le plan stylistique, le degré de contraste entre le cadre en métal poli et le dos en verre varie en fonction de la couleur choisie. Le modèle Or Rose le plus en vue présente un cadre de couleur assortie (comme c'est le cas pour toutes les finitions standard), tandis que les quatre offres exclusives Samsung.com présentent des traitements contrastés.

Affichage et audio

  • Affichage de 6,6 pouces, inférieur à celui du 21+
  • Superbes images AMOLED à 120 Hz
  • Excellente luminosité extérieure
  • Haut-parleurs stéréo clairs mais plats

La controverse qui a suivi le lancement du S22+ a fait un peu la lumière sur la correction apparente de son écran, que Samsung a dû clarifier depuis.

Malgré ce que certaines fiches techniques officielles indiquent encore, le S22 et le S22+ sont tous deux équipés d’écrans à taux de rafraîchissement élevé avec une plage variable de 120 Hz à 48 Hz.

L’expérience visuelle sur le S22+ est sensiblement similaire à celle du modèle Plus de 2021, bien qu'elle soit logée dans une dalle réduite de 0,1 pouce (à 6,6 pouces). Cette nouvelle taille permet une meilleure prise en main ; le fait que les bords de l’écran soient d’une épaisseur égale et régulière apporte également une belle touche visuelle.

À cette taille, le rapport d'aspect de 19,5:9 rend l'utilisation à une main, lorsque l'interface est à pleine échelle, un peu trop difficile, cependant, le mode dédié à une main du logiciel est, heureusement, réussi. Il permet le déplacement dans l'interface avec une seule main nettement plus facile. Il s’active avec un simple glissement vers le bas à partir du bas de l'écran.  

En ce qui concerne les visuels eux-mêmes, Samsung équipe depuis longtemps ses Galaxy S de superbes écrans, et cela n'a pas changé avec la gamme S22. La dalle "Dynamic AMOLED 2X" du Plus n'offre peut-être qu'une résolution Full HD+, mais l’image est nette, ce qui devrait satisfaire la plupart des utilisateurs.

Le téléphone s’appuie par défaut un profil de couleur "Vivid", qui vous laisse régler la température de couleur, mais il existe également un profil "Natural" plus modeste.

L'écran du S22+ prend soin de vos yeux avec sa fonction Eye comfort shield, elle filtre la lumière bleue le soir, l'interface peut passer en mode sombre et la fréquence de rafraîchissement peut être réglée sur un 60 Hz ou sur un mode variable "adaptatif" (par défaut).

Certes la dalle ne gagne pas en efficacité énergétique en étant capable de descendre jusqu'à 10 Hz, l’affichage reste fluide et réactif, bien que le taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz (en mode jeu) ne soit pas aussi compétitif que celui de certains rivaux.  

Bien qu'il n'y ait pas grand-chose de "nouveau" dans la dalle du S22+, elle bénéficie d’une luminosité de pointe plus élevée (1750 nits) que le S21+. Côte à côte avec le Pixel 6 Pro, le Galaxy remporte manière incontestable le duel en étant capable de fournir une image davantage lumineuse et de meilleures couleurs, et ce sans compromis.

Le cadre de 7,6 mm du téléphone ne laisse pas de place pour une prise casque classique de 3,5 mm, mais vous pouvez vous connecter via un adaptateur USB-C ou via a connectivité Bluetooth 5.2 du téléphone. Le corps mince du S22+ parvient tout de même à intégrer des haut-parleurs stéréo. 

Logiciels et fonctionnalités 

  • Excellents outils multitâches
  • Superbe support des mises à jour sur le long terme
  • Début de One UI 4.1 (en plus d’Android 12)
  • Quelques applications doublons (peuvent être désinstallées/désactivées)  

Le S22+ est lancé avec la version One UI 4.1, faite de nombreux petits mais utiles ajustements et mises à niveau.

Si vous êtes habitué à One UI, vous retrouverez des icônes et des palettes de couleurs familières, le Galaxy Store à côté du Google Play Store, et des menus qui sont tous différents mais en restant cohérents les uns avec les autres.   

One UI est une surcouche Android riche en fonctionnalités que la plupart des nouveaux utilisateurs devraient trouver suffisamment clair et concis. L’expérience de départ est assez intuitive, mais si vous voulez y plonger, il y a aussi pléthore d’options à découvrir.  

Vous pouvez afficher Google Discover ou le flux "gratuit" de Samsung à gauche de l’écran d'accueil, il y a une boutique de thèmes dédiée permettant de modifier instantanément l’apparence de l’interface.

Il y a aussi des extras comme Dual Messenger qui sert à exécuter simultanément deux exemplaires de la même application de messagerie, liées à deux comptes différents.  

L’un des aspects les plus convaincants des téléphones Samsung à l'heure actuelle est la promesse de support logiciel qui les accompagne. L’entreprise s'était déjà engagée à fournir trois ans de mises à jour du système d'exploitation et quatre ans de mises à jour de sécurité pour la majorité de ses appareils les plus récents.

Cependant, avec l’arrivée de la gamme Galaxy S22, elle a fait monter les enchères en promettant une année supplémentaire de chacune de ces mises à jour pour les appareils phares, comme les S21.

Cette décision signifie non seulement que les meilleurs téléphones Samsung surpassent Google dans le domaine du support logiciel à long terme, mais aussi du fait qu’elle ajoute de la valeur aux appareils à l’image du S22+, là où la plupart des fabricants Android ne peuvent pas (ou du moins ne veulent pas) rivaliser. 

Performances 

  • Équipé d’un Exynos 2200/Snapdragon 8 Gen 1 de 4 nm
  • Gains de performances pas aussi importants par rapport au S21+ 
  • Exynos Xclipse 920, premier GPU mobile avec ray tracing
  • Manque d’optimisation graphique pour certains jeux  

Alors que des sociétés telles que Motorola et Xiaomi ont peut-être devancé Samsung en lançant des smartphones sous silicium 4 nm de pointe avant la gamme S22. Cette nouvelle série Galaxy est probablement la gamme la plus largement disponible à utiliser ce matériel. Elle sera donc, pour beaucoup, leur premier aperçu des capacités de ces nouvelles puces.  

En Europe, vous trouverez la variante équipée de l'Exynos 2200, tandis qu’ailleurs il s’agit de la dernière version du Snapdragon 8 Gen 1.  

En utilisation réelle, le S22+ ne présente pas vraiment de surprises majeures, ce qui est généralement une bonne chose. Les performances sont excellentes, avec pratiquement aucun décalage, des temps de chargement d'applications courts, et sans aucun problème, lorsqu’il s'agit d'actions très intenses, comme le multitâche ou de lecture vidéo.  

Cependant, dans les benchmarks, le processeur Exynos 2200 semble peu s’éloigner de son prédécesseur. Avant le lancement, les fuites de benchmarks suggéraient que ce dernier Exynos serait comparable (ou seulement légèrement en déçà) au Snapdragon 8 Gen 1 en ce qui concerne la puissance de calcul brute. Toutefois, l’écart est plus étroit que prévu, par rapport à la puce de l’année dernière également.

Les performances graphiques semblent comparativement supérieures, mais notez que les faibles scores du Oppo Find X5 Pro et du Pixel 6 Pro sont faussés par leurs écrans davantage exigeants et de haute résolution.  

Chiffres mis à part, le Xclipse 920 est le premier GPU mobile à offrir un un ray tracing accéléré au niveau matériel sur mobile, ce qui n'est pas possible sur les S22 Snapdragon 8 Gen 1. Le problème est qu'à l'heure où nous écrivons ces lignes, aucun jeu mobile ne prend ouvertement en charge le ray-tracing.  

Le S22+ Exynos n'a eu aucun problème à faire tourner de nombreux titres exigeants, comme Call of Duty : Mobile, avec une accumulation de chaleur minimale, même après de longues sessions. Dans le cas de CoD en particulier, malgré les spécifications haut de gamme du téléphone, seuls des paramètres visuels de faible qualité étaient disponibles dans le menu du jeu.  

Ce manque apparent d'optimisation pour le GPU Xclipse de Samsung, ne permet pas au S22+ de rivaliser avec les smartphones gamers dans le domaine du taux de rafraîchissement élevés et d'échantillonnage tactile, par exemple. 

Batterie 

  • Batterie plus petite que celle du S21+ 
  • Supporte la charge rapide jusqu'à 45W 
  • Pas d'adaptateur secteur fourni 

Si la taille de l'écran et le design ont été de belles modifications entre le S21+ et le S22+, ce rétrécissement a pour conséquence l’amincissement de la batterie, passant de 4800mAh pour le S21+ à 4500mAh pour le S22+.  

Lors des tests, le PCMark battery a mis en évidence les effets de cette réduction de capacité, alors que la durée d’utilisation réelle de l’écran se situe entre 5,5 et 6 heures par charge. 

La longévité de la batterie du S22+ est moyenne, ce qui signifie que téléphone tient une journée sans qu’il ne soit à court d’énergie au moment du coucher.

Pour compenser la baisse de puissance de la batterie, Samsung a jugé bon d'augmenter la vitesse de charge maximale. Avec le Wi-Fi 6E, l’autre grande caractéristique que le S22+ possède par rapport au S22 est le passage de 25W à 45W, à l’instar du S22 Ultra.

Samsung a cessé de fournir des adaptateurs, j'ai donc testé le S22+ avec un chargeur PD USB- générique de 65 W, ce qui a permis de recharger la batterie à 18 % en 15 minutes, à 37 % en une demi-heure et de la recharger complètement en 90 minutes exactement.  

Appareils photo

  • Qualité des selfies et des clichés en faible luminosité à améliorer 
  • Capteur selfie 10 Mp 
  • Capteur principal 50 Mp avec OIS, 12 Mp ultra-large, 10Mp téléobjectif avec OIS  

L’un des changements les plus intéressants et intrigants du S22+ est sans doute son appareil photo.

Alors que les S20+ et S21+ s'appuyaient tous deux sur un capteur principal de 12 Mp, un ultra-large de 12 Mp et un téléobjectif de 64 Mp quelque peu trompeur, Samsung a finalement jugé bon de doter ce Plus d'un véritable appareil photo à zoom optique 3x. En outre, c’est un nouveau capteur primaire de 50 Mp qui fait le gros du travail, photographiquement parlant.  

Indépendamment du fait qu'il facilite l'utilisation des fonctions phares du S22+, telle que la vidéo 8K stabilisée à 24 images par seconde, l'appareil photo principal offre une meilleure gamme dynamique et de meilleurs détails dans ses images de 12 Mp, par rapport aux photos natives de 12 Mp du S21+.  

Les couleurs portent la signature Samsung, mais la technique utilisée est davantage nuancée et subtile que les itérations précédentes du traitement d'image de la marque. Ceci permet d'obtenir des résultats plus aboutis et compétitifs, en comparaison aux derniers modèles de Google et d'Apple, du moins en lumière naturelle.  

Cela dit, les couleurs semblent être un peu plus chaudes ; la douceur et le grain apparaissent également dans les zones sombres du cadre à un degré inattendu pour un téléphone de ce calibre.  

Comme la plupart des téléphones qui ont recours au regroupement de pixels, le S22+ vous donne également la possibilité de prendre des photos à la résolution native de 50 Mp du capteur principal, ce qui est excellent pour les détails, mais qui a le potentiel d'introduire des fichiers plus volumineux, un post-traitement plus faible et un retard d'obturation davantage important.

Un ajout intelligent à ce mode est le Detail Enhancer, lorsqu’activé, il associe une prise de vue à la résolution native de 50 Mp à un traitement d'image supplémentaire. Le résultat est un cliché d'un niveau de détail impressionnant (couleurs, contraste, suppression du bruit et gamme dynamique).

Cliquez sur l'image ci-desous pour en découvrir plus.

Samsung Galaxy S22+ camera test

En ce qui concerne le capteur de téléobjectif, l'abandon du zoom hybride au profit d'un véritable zoom optique à grossissement 3x est bienvenu, même si, en comparant les deux, les résultats du nouveau capteur ne présentent pas une amélioration aussi radicale qu’attendue. D'une manière générale, il faut s'attendre à des détails et à une netteté accrus, ainsi qu'à des résultats davantage contrastés que les images téléobjectif équivalentes du S21 ou du S21+. 

Malheureusement, les résultats en mode faible luminosité et nuit se sont avérés particulièrement décevants, avec beaucoup moins de précision, par rapport à la génération précédente.  

Il y a également un certain degré d'incohérence des couleurs entre les capteurs qu’on ne voyait pas chez la gamme 21.  

Les couleurs, le contraste et la gamme dynamique ont également fait défaut aux selfies, même si le hardware sous-jacent de l'appareil photo frontal de 10 Mp ne semble pas être différent de celui des S21.  

Espérons que ces imperfections pourront être corrigés dans une mise à jour logicielle ultérieure, compte tenu du niveau que Samsung se fixe, sans parler de la concurrence.

Prix et disponibilité

C’est à partir du 11 mars que le Galaxy S22+ sera mis en vente, à la fois directement sur le site de Samsung et auprès d'autres revendeurs, notamment Amazon, la Fnac, Boulanger, etc. Il est en ce moment toujours disponible en précommande. 

Il est commercialisé à 1 059 € pour la version de base de 128 Go/8 Go de RAM et à 1 109 € pour celle de 256 Go. Des prix qui sont légèrement supérieurs à ceux de l’édition 2021.

Alors que l’écran de 6,6 pouces est sans doute le point fort de la gamme, en particulier pour ceux qui ont tendance à apprécier les vidéos en déplacement, sans vouloir une véritable “phablette” dans leur sac/poche. Comme avec la gamme S21, il y a une hausse de prix non négligeable lorsqu'on passe du S22 de base (à 879 €) au S22+. La question de savoir si l'écran et la batterie du S22+, ainsi que la prise en charge du Wi-Fi 6E et de l'UWB, justifient les 200 € supplémentaires...

En ce qui concerne le prix, le point faible le plus évident du S22+ est l'iPhone 13 Pro d'Apple, quasiment au même coût, et aux capteurs photos, à l’autonomie ainsi qu’aux performances supérieures. Sans compter les sérieux concurrents sous Android, comme le Find X5 Pro d’Oppo, équipé de la technologie 8 Gen 1.

Découvrez où précommander/acheter la série Samsung Galaxy S22.

Conclusion

Lorsqu’il s'agit de concevoir des téléphones phares, certaines choses vont de soi pour Samsung : des écrans de rêve, un design élégant associé à une qualité de fabrication exceptionnelle, et des logiciels intuitifs et riches en fonctionnalités. En tant que tel, vous savez que vous ne serez pas déçu lorsque vous optez pour un Galaxy S.

Comme l’ont montré l’infortuné Galaxy Note 7 et, dans une moindre mesure, l'appareil photo du Galaxy S20 Ultra, la société sud-coréenne ne fait pas toujours les choses comme il faut, et le S22+ a sans aucun doute ses failles.

L’autonomie est satisfaisante, mais elle est à la traîne par rapport à ses rivaux, tandis que la promesse d'une charge rapide améliorée n'apporte aucun avantage significatif aux utilisateurs.

Le nouveau système d'appareil photo a clairement du potentiel aussi, mais les problèmes d'images déjà abordés pour la gamme S21 semblent avoir inexplicablement refaits surface avec le S22+, mettant en évidence des zones problématiques que les utilisateurs ne devraient pas avoir, sur un appareil à un tel prix.

L'aspect positif est l'approche de Samsung en matière de logiciels, à la fois dans sa promesse d'un système d'exploitation et de mises à jour de sécurité sur le long terme. Cela permet de prolonger la durée de vie des appareils comme le Galaxy S22+, au-delà de tous leurs concurrents Android et dans la volonté de la société de traiter et d'améliorer ses appareils de manière transparente et opportune.

Adaptation du test réalisé par Alex Walker-Todd et publié sur notre site sœur TechAdvisor.com.

Fiche technique

  • Écran Full HD+ Dynamic AMOLED 2X 48Hz-120Hz HDR10+ de 6,6 pouces 
  • Lecteur d'empreintes digitales ultrasonique intégré à l'écran 
  • Verre Gorilla Victus+ (avant et arrière) 
  • Cadre en aluminium Armor 
  • SoC Snapdragon 8 Gen 1 4nm
  • 8 Go de RAM 
  • Stockage non extensible de 128 Go ou 256 Go 
  • Appareil photo principal 50Mp avec OIS, ultra-large 12Mp, téléphoto 10 Mp avec zoom optique 3x et OIS (jusqu'à 30x 'Space Zoom')
  • Appareil photo frontal de 10 Mp 
  • Haut-parleurs stéréo 
  • Android 12 avec One UI 4.1 
  • Prise en charge de Samsung DeX 
  • Résistance à la poussière et à l'eau (IP68) 
  • NFC 
  • 5G 
  • WiFi 6E
  • UWB
  • Bluetooth 5.2
  • Batterie 4500mAh
  • Chargement rapide de 45W (conforme à la norme USB-IF) 
  • Charge sans fil de 15W
  • Chargement sans fil inversé
  • 75,8 x 157,4 x 7,6 mm 
  • 196 g
  • Couleurs de lancement : Noir, Blanc, Vert, Or rose
  • Couleurs exclusives Samsung.com : Gris, Crème, Bleu ciel, Violet

Prix disponible(s)

Vendeurs Prix Livraison  

Comparaison de prix de plus de 24 000 magasins dans le monde