L'AirTag est un dispositif de suivi compact qui a une durée de vie extrêmement longue et une capacité de localisation habituellement très précise.

À la différence d'un traceur GPS, qui nécessite un service cellulaire et demande de l’énergie, celui d’Apple s'appuie sur le réseau distribué Localiser des iPhone, iPad et Mac, tout en utilisant le Bluetooth LE pour signaler votre matériel.

Bien qu'il existe mille façons positives et légitimes d’exploiter un AirTag, il arrive aussi qu’il soit utilisé de manière abusive comme pour vous suivre à votre insu. En décembre 2021, par exemple, le service de police régional de York, au Canada, a annoncé que des AirTags avaient été placés dans des zones cachées de voitures garées en public, puis suivis jusqu'à la résidence du propriétaire du véhicule.

Apple a mis en place certaines garanties afin que vos produits fournissent des alertes et des informations différentes si l'un d'eux se déplace avec vous et que son propriétaire n'est pas à proximité. Il existe des outils intégrés à l'iPhone pour trouver et désactiver les AirTags.

Comment un AirTag peut vous suivre

Étant donné que la proximité d’un AirTag ne peut être consultée que par son propriétaire, la seule façon pour recueillir des informations sur vous est qu’il voyage sur vous. En effet, le traceur doit se trouver dans vos vêtements, votre portefeuille ou votre sac à main ou encore un véhicule pour avoir une réelle efficacité.

Si vous vous déplacez régulièrement dans des zones urbaines ou dans les transports publics, les appareils d’autres utilisateurs seront même capables de capter et transmettre les informations de localisation de tout AirTag qui se trouve avec vous.

La portée de Bluetooth LE est étonnamment longue. Nous avons d’ailleurs constaté qu'un AirTag temporairement placé dans notre voiture, garée à deux étages du rez-de-chaussée et à environ 15 mètres de la maison, fournissait encore des mises à jour régulières de sa position sur l’iPhone.

Tous les appareils participent au relais des informations de localisation sécurisées et protégeant la vie privée de leurs appareils et AirTags, sauf s'ils se retirent du réseau Localiser, ce qui élargie le champ à une potentielle surveillance.

Comment savoir si vous êtes suivi par un AirTag

Apple émet des alertes pour faire savoir à ses utilisateurs qu'il y a un AirTag près d'elle qui n'est pas associé à son compte iCloud. Elles se déclenchent après un certain temps, ou lors de vos déplacements.

Si un traceur inconnu vous suit, Apple vous invitera à ouvrir l'application Localiser sur votre iPhone pour passer en revue les différentes options de désactivation du suivi et localiser l’AirTag. Sinon, il est également possible de simplement mettre en pause les notifications de suivi.

Pour recevoir une alerte de ce type, procédez comme suit, notez d’abord que vous devez avoir un iPhone ou un iPad sous iOS/iPadOS 14.5, ou plus :

  • Ouvrez l'application Localiser
  • Touchez l'onglet Moi
  • Allez sur Personnaliser les notifications de suivi
  • Assurez-vous que le curseur Autoriser les notifications est vert (il devrait l'être par défaut)

Vous pourrez voir depuis combien de temps cet AirTag est sur vous, vous aurez également accès à une carte des endroits où il a été suivi en votre possession.

Comment localiser un AirTag

Heureusement, Apple permet de localiser facilement l'AirTag qui vous suit.

Sachez que si vous possédez un Android, alors vous pouvez également vérifier si des AirTags inconnus se déplacent avec vous avec l’aide de l'app Tracker Detect.

1. Émettre un son

Il se peut que l'AirTag qui vous suit émette un son une fois s'il a été séparé de son propriétaire.

Cela se produit après ce qu'Apple appelle une "période prolongée" d’absence, pouvant durée 3 jours, de l'iPhone ou de l'iPad qui lui est associé. Après celle-ci, l'AirTag émet un bip chaque fois qu'il est déplacé.

L'alerte audio s'avère moins utile qu'on pourrait l’espérer car rien n’empêche votre harceleur de réinitialiser le réglage lui-même. De plus, le son qui est émis n'est pas continu ou particulièrement fort, et il peut facilement être étouffé.

Dans le cas où vous ne l’auriez pas remarqué, ou si vous voulez l'entendre à nouveau, il existe une fonction pour forcer votre AirTag à émettre un son.

  • Ouvrez l’app Localiser, puis touchez l’onglet Objets.
  • Sélectionnez l’AirTag que vous voulez faire sonner
  • Touchez Émettre un son

Si vous ne trouvez pas votre AirTag, alors il est possible que l’identifiant ait été changé. L'identifiant Bluetooth produit par un AirTag, et par tous les appareils Apple sur Localiser, change régulièrement pour éviter de devenir un élément de suivi inversé.

2. Utiliser la recherche de précision

En plus d'émettre un son, l'alerte vous permet aussi d'utiliser la recherche de précision, à condition qu'elle soit disponible sur votre appareil. Votre iPhone doit prendre en charge la technologie Ultra Wideband via la puce U1 pour localiser précisément un AirTag, ce qui inclut l'iPhone 11 et les versions ultérieures.

Une fois l'obtention des directions, appuyez sur Go pour faire apparaître des flèches directionnelles qui vous indiquent où aller et un guide de la distance entre vous et l'appareil.

3. Chercher votre AirTag vous-même

Si vous n'avez pas réussi à faire émettre un son et la recherche de précision n'a pas abouti ? Alors recherchez l'AirTag par vos propres moyens.

La première étape est de vous familiariser avec son apparence. Si vous n'avez jamais vu un AirTag auparavant, consultez le site d'Apple. Ils ont un sommet blanc arrondi et une base argentée, sont un peu plus grands qu'une pièce de deux euros et environ trois à quatre fois plus épais.

Ensuite :

  • Vérifiez dans vos poches de vêtements, mais aussi l'intérieur de la doublure
  • Vérifiez dans vos sacs à main et bagages
  • Vérifiez les effets personnels d'une personne tierce ayant pu vous remettre un objet contenant un AirTag
  • Vérifiez dans votre voiture, notamment dans les endroits les plus inaccessibles

4. Utiliser un scanner Bluetooth

Étant donné que l'AirTag émet régulièrement des signaux Bluetooth captés par les appareils Apple, un simple tracker Bluetooth pour iOS ou iPadOS vous aiderait à scanner la zone autour de vous pour localiser un AirTag se trouvant à proximité.

Bien que ces applications de suivi ne puissent pas identifier l'AirTag en tant que tel, les applications vous donnent la configuration du paysage ce qui inclut les noms des appareils Bluetooth identifiés.

BLE Scanner est une application limitée mais gratuite qui fournit une liste des appareils Bluetooth que votre iPhone ou iPad peut détecter, et propose une fonction de cartographie pour les classer par intensité de signal en fonction de la distance. Les appareils Bluetooth ordinaires s'identifient généralement de manière générique comme une imprimante, ou spécifique, comme avec le nom de partage de vos Mac, iPhone, iPad, Apple TV, trackers FitBit, etc.

Sinon, il y a aussi Bluetooth BLE Device Finder qui est gratuit, mais à partir de 4,49 €/semaine pour déverrouiller les fonctions nécessaires.

Comment empêcher un AirTag de vous suivre

Il y a plusieurs façons d'empêcher l'AirTag de vous suivre. Nous allons les passer en revue ci-dessous.

1. Désactiver le réseau Localiser

Si vous ne pouvez pas empêcher d'autres utilisateurs d'iPhone, iPad et Mac de relayer l'emplacement d'un AirTag, vous pouvez au moins vous retirer du réseau Localiser. Attention, les versions antérieures d'iOS et de macOS ne prennent pas en charge le réseau Localiser.

Sous iOS 13, iPadOS 14 ou une version ultérieure, allez dans RéglagesNom du compteLocaliserLocaliser mon iPhone puis désactivez Réseau Localiser.

2. Obtenir le numéro de série de l'AirTag et le numéro de téléphone associé

Si vous trouvez un AirTag, vous pouvez sans risque trouver de plus amples informations à son sujet. Pour cause, ce gadget comprend la technologie NFC, utile à la fois pour coupler l'appareil et permettre à n'importe quel smartphone ou tablette doté d'un lecteur d'afficher une URL pour accéder à la page contenant son numéro de série.

Ce dernier peut être utile si vous engagez une action civile, comme pour obtenir une ordonnance restrictive ou dans le cas où vous contacteriez les forces de l'ordre. Étant donné que le suivi AirTag nécessite l'appairage des appareils, un compte iCloud et un iPhone ou un iPad connecté au compte, toute personne qui vous suit activement produit aussi une piste d'informations stockées sur son téléphone, sur le réseau cellulaire, entre autres.

Apple utilise un cryptage de bout en bout pour protéger les informations de localisation envoyées d'un appareil arbitraire à un iPhone, iPad ou Mac. En revanche, en cas d'harcèlement, cela n'empêcherait pas la police de créer une association étroite de connexions et d'accès.

3. Désactiver l'AirTag

Une fois que vous avez trouvé l'AirTag et obtenu les informations que vous voulez de lui, vous pouvez le désactiver, surtout que contrairement à la plupart des matériels Apple, l'AirTag possède une batterie amovible.

  • Utilisez la pression pour faire tourner le dessous métallique de l'AirTag dans le sens inverse des aiguilles d'une montre
  • Retirez cette plaque, puis la batterie

Articles recommandés :