Depuis son lancement en 2017, la Switch connaît un gros succès et se vend comme des petits pains. C’est une console de jeu complète que vous pourrez transporter de partout, ce qui en fait sa force.

Cependant, il arrive qu’elle rencontre quelques problèmes ou ait quelques défauts de fabrication. Comme toute technologie, la Nintendo Switch est susceptible d'avoir des pannes occasionnelles, la laissant inutilisable pendant un laps de temps.

Alors, que faire si votre console hybride ne s’allume plus ? L’astuce la plus courante est de forcer son démarrage, attention cela n’est pas sans risque. Dans ce tutoriel, nous vous expliquons pas à pas comment procéder, les risques encourus et les autres solutions à envisager en cas d’échec de la première.

Les risques d’un redémarrage forcé sur une Nintendo Switch

Avant de vous expliquer les étapes à suivre, nous voudrions commencer par mentionner les risques associés car ce processus peut avoir des conséquences sur votre appareil.

Être contraint à un démarrage peut altérer toutes vos données, vos sauvegardes, mais pas seulement, celles du système aussi.

Si vous êtes en pleine partie de Mario, par exemple, et que la console a planté (pas uniquement le jeu), alors interrompre le processus pourrait rendre tous les précédents enregistrements irrécupérables.

Il pourrait aussi corrompre l'ensemble du système d'exploitation de votre appareil. Si ce cas arrive, il n'y a rien que vous puissiez faire de vous-même, ci ce n’est contacter le service technique et demander une réinitialisation complète.

Malheureusement, Nintendo n'offre aucune possibilité de conserver vos paramètres de sauvegarde, que ce soit via le cloud ou sur sa console.

Votre Switch pourrait, dans le pire des cas (même si cela est rare) afficher un écran bleu. Auquel cas, vous serez contraint de remplacer votre console.

Que faire quand la Switch ne répond plus ?  

Le démarrage forcé de la Nintendo est l'option la plus radicale, elle devrait être considérée comme dernier recours. Avant cela, il existe d’autres solutions que vous devriez considérer sans risquer de détériorer votre système d'exploitation et vos données sauvegardées.

Vérifier les JoyCons et la cartouche de jeu

Il arrive que les JoyCons se désynchronisent avec la console, alors pensez à vérifier s’ils sont bien en place.

Il se peut aussi que l’image se fige à cause de résidus de poussière ou de saletés qui obstruent votre cartouche de jeu, alors comme à l’époque de la GameBoy, soufflez dedans ou utilisez un papier essuie-tout pour la nettoyer.

Placer la console sur le dock

Lorsque votre Nintendo ne répond plus pensez à la remettre dans son socle. L'amarrage et le désamarrage de votre console provoque toujours une brève interruption du système, à peine perceptible.

Si elle reste figée, alors vous passez à l'astuce de réparation suivante ou à son démarrage forcé.

Bouton d'accueil

Une fois de plus, si c’est votre jeu qui a bloqué et non la Switch elle-même alors il existe une autre option pour régler sortir de cette situation.

Pour commencer, lorsque le jeu ne répond plus, appuyez sur le bouton d’Accueil.

Si cela vous redirige vers le menu principal, alors le problème vient bien du jeu.

Dans ce cas, appuyez sur le symbole + et sélectionnez le jeu pour le fermer. Si cela fonctionne, alors vous pourrez l’ouvrir à nouveau et reprendre votre session au moment de sa dernière sauvegarde.

Forcer le redémarrage d’une Nintendo Switch

Maintenant que vous connaissez les risques qu’un reset comprend et que votre console Nintendo a planté, vous pouvez alors tenter le redémarrage forcé

C’est une opération très simple à réaliser et qui ne devrait pas durer plus de 20 secondes.

Appuyez sur le bouton Power en haut de la console et maintenez-le enfoncé pendant 15 secondes.

Un fois ce temps écoulé, l'écran va s'éteindre et redémarrer de lui-même, affichant le logo de la marque,  s’ensuivra la procédure habituelle de lancement.

Votre Nintendo Switch devrait à présent démarrer correctement, et repartir de plus belle !