Vous regardez avec envie les nouveaux Mac proposés sur le site d’Apple ?  Ne cédez pas à la tentation, nous allons vous montrer comment améliorer les performances votre ordinateur. 

Vous verrez que passer un peu de temps à nettoyer votre Mac peut (presque) faire des miracles !

Votre Mac a un petit coup de mou ?

Si vous reconnaissez votre Mac parmi cette liste (non exhaustive), alors cet article est fait pour vous :

  • Votre Mac est dépassé.

  • Son disque dur vous semble quasiment plein.

  • Votre OS ne supporte plus certaines applications.

  • Vous pensez que vos autorisations d’accès sont à réparer.

  • Au démarrage de votre ordinateur, beaucoup d’applications se lancent automatiquement et en même temps.

  • Vous oubliez fréquemment d’éteindre correctement votre Mac, certaines applications sont donc restées ouvertes.


Pour un nettoyage complet de votre Mac avant une revente par exemple, consultez l’article : Réinitialisez votre Mac aux paramètres d’usines.

Fermer toutes les applications inutilisées

Cela peut sembler évident, mais commencez par quitter tous les programmes en arrière-plan dont vous n’avez pas l’utilité.

Il se peut que votre Mac consacre toute sa mémoire et son processeur à un programme que vous n’utilisez plus, depuis des jours voire des semaines.

Pour repérer les applications concernées, il suffit de jeter un œil au Dock (barre d’icônes en bas de votre écran ou sur le côté), si vous voyez un point en-dessous d’elles, cela signifie qu’elles sont ouvertes.

Si vous ne voyez rien et voulez en avoir le cœur net, vous pouvez vous rendre dans Préférences Système…, puis sélectionnez Dock et cochez la case Afficher les indicateurs des applications ouvertes.

Sinon, vous pouvez appuyer sur Cmd et Tab (touche au-dessus de verrouillage Maj) afin d’afficher le Switcher d’Apps. Maintenez appuyé les deux touches et utilisez la touche Tab pour passer d’une application à une autre.

Il y a trois techniques pour quitter des applications ouvertes :

  • Faites un clic droit et cliquez sur Quitter.

  • Cliquez sur l’application concernée en appuyant sur la touche crtl, puis sélectionnez Quitter.

  • Si vous le faites via App Switcher, maintenez appuyé cmd et appuyez sur la touche Q.

Si l’option Forcer à quitter vous est proposée, c’est que cette application est peut-être à l’origine du ralentissement de votre Mac.

Utiliser Moniteur d’activité

Certaines apps sont plus gourmandes en espace et énergie que d’autres.

Si vous souhaitez les repérer : rendez-vous dans Utilitaires et sélectionnez Moniteur d’activité (ou appuyez sur cmd et la barre d’espace) et dans le champ de recherche tapez "activité".

Le Moniteur d’activité va vous montrer tous les opérations effectuées par votre Mac. Attention, certaines opérations ne doivent pas être fermées.

Cliquez sur Processeur, puis sur %processeur, pour afficher les programmes par ordre croissant, des plus consommateurs au moins. Il en va de même pour les options : Mémoire, Disque et Réseau.

Pour les app les plus gourmandes, vous pouvez les fermer depuis le moniteur. Pour ce faire, sélectionnez votre application et cliquez sur X, en haut à gauche.

Notez qu’elles sont souvent sujettes à des mises à jour qui devraient les rendre plus efficaces et plus rapides à exécuter.

En parlant d’efficacité, depuis quelques années, la fonctionnalité Énergie a été ajoutée au système OS X Mavericks. Elle permet de voir quelles applications et opérations utilisent le plus—comme son nom l’indique—d’énergie.

Si l’énergie est votre plus grand souci, alors fermez la plus gourmande d’entre-elles.

Personnaliser vos Préférences Système

Ouvrez Préférences Système et portez votre attention sur la dernière rangée. Celle-ci liste toutes les applications que vous avez ajoutées au système. Si vous ne les utilisez pas alors supprimer-les.

Pour cela rien de plus simple : faites un clic droit sur l’application, ici Flash Player, et cliquez sur Supprimer la fenêtre des préférences "Flash Player"

Les applications au démarrage

Ouvrez Préférences Système… et cliquez sur Utilisateurs et groupes. À présent, cliquez sur l’onglet Ouverture, vous y verrez les programmes qui s’ouvrent automatiquement au démarrage de votre Mac.

Sélectionnez ceux que vous souhaitez fermer et cliquez sur le bouton (-) pour le supprimer, situé en bas de la liste.

Trouver de l’espace libre

La performance de votre Mac dépend en partie de son espace disponible. Le Mac a besoin d’être capable de lire et d’écrire sa propre mémoire virtuelle. C’est un espace de mémoire supplémentaire où sont stockées temporairement des données non utilisées par la mémoire vive (RAM).

Tout ceci nous renvoie à la question de la défragmentation, ce processus consistant à regrouper les fragments de fichiers dispersés sur le disque, qui ensuite y accède plus facilement et rapidement.

Le Mac OS X a ses propres garde-fous qui empêchent la fragmentation des fichiers. C’est probablement la raison pour laquelle l’option de défragmentation n’existe pas dans l’Utilitaire de Disque. Cependant, pour que ces garde-fous fonctionnent, vous avez besoin d’au moins 10 % d’espace libre sur votre disque dur.

Remplacer votre Mac ne serait pas la solution puisque sa mémoire finira, tôt ou tard, par se remplir. Il serait donc plus judicieux de se "libérer" véritablement des plus gros fichiers.

Ces gros fichiers peuvent être des sauvegardes comme de vieilles versions d’applications que vous n’utilisez plus, des emails accumulés ou des photos.

Il y a différentes manières de connaître la quantité d’espace disponible.
L’une d’elles est d’aller dans le menu Apple, en cliquant sur le logo en haut à gauche, et de cliquer sur À propos de ce Mac.
 

Sélectionnez Stockage, parmi les onglets, cela va calculer l’espace de sauvegarde utilisé et les applications occupant cet espace.

Dans les nouvelles versions de Mac OS, vous pouvez cliquer sur Stockage, et à partir des options proposées vous pourrez maximiser votre espace de sauvegarde. Sinon l’iCloud est aussi une très bonne alternative.

Vous pouvez également utiliser la version d’essai gratuite de WhatSize, ou OmniDiskSweeper, pour voir l’espace utilisé par chaque application de votre Mac.

Déplacer vos photos et musiques

Vous serez surpris de la quantité d’espace qu’occupent vos photos, vidéos et musiques sur votre ordinateur.

Pour faire de la place, vous pouvez soit les stocker sur l’iCloud, sur un disque dur externe ou sur une clé USB.

La bibliothèque iTunes, par exemple, se prête parfaitement au stockage de votre musique ou vidéos. Son accès se fait depuis iTunes → Préférences…→ l’onglet Avancées, puis assurez-vous que la case Copier dans le dossier iTunes Media les fichiers ajoutés à la bibliothèque soit cochée.

Vider la corbeille et le dossier Téléchargements

Encore une manipulation assez évidente : vider sa Corbeille.

Cliquez-droit sur la Corbeille, depuis le Dock et sélectionnez Vider la Corbeille.

Vous pouvez également supprimer les fichiers inutiles dans le dossier Téléchargements. Pour accéder aux fichiers, cliquez sur Téléchargements, depuis le Dock, et tout son contenu apparaît.

Supprimer des vieux et gros fichiers

Une autre manière de récupérer de l’espace vide, très rapidement, est d’ouvrir Finder et de choisir Tous mes fichiers, ensuite de les classer soit par date, soit par taille.

Un classement par taille permet de visualiser les fichiers occupant beaucoup d’espace et par date de supprimer les fichiers les plus vieux.

Pour cela, cliquez sur l’icône d’une roue. Cliquez sur Afficher les options de présentation, dans Organiser par, cochez la case Taille.

Supprimer les applications et mini-applications (widgets)

Commencer par supprimer les applications et widgets est souvent le meilleur point de départ.

 Il vous suffit de glisser-déposer les apps dans la Corbeille. Cependant, nous vous conseillons d’investir dans App Zapper (environ 11,56 €). Notez que votre système doit être OS X 10.12 ou plus récent.

Cette application, très utile, permet de vous montrer trois choses : la quantité d’espace occupée par une application sur votre disque dur, de quand date sa dernière utilisation, et vous donne la possibilité de la supprimer ainsi que ses fichiers associés.

Vous pouvez aussi trouver beaucoup d’apps iOS cachées dans votre Bibliothèque iTunes, et certaines d’entre elles peuvent être lourdes.

 Si elles sont sauvegardées sur votre Mac, elles sont peut-être dans le dossier iTunes, qui se trouve lui-même sous le dossier Musique.

Rappelez-vous qu’une fois une app est téléchargée depuis l’Apple Store, vous n’êtes pas facturé pour son second téléchargement, alors n’hésitez pas à la supprimer si vous n’en avez pas besoin.

Les widgets, quant à elles, peuvent être supprimées depuis le Dashboard. Pour y accéder, il faut cliquer sur le LaunchPad (fusée dans un cercle), dans le Dock.

Dans certaines versions de Mac OS, vous pouvez cliquer sur l’icône (-) pour supprimer, en bas à gauche du Dashboard (sous Mission Control) ; puis cliquer sur l’icône (X) pour supprimer les icônes et widgets inutilisés.

Sur Sierra, elles sont dans le Centre de notifications, représenté par l’icône à quatres lignes, dans le coin en haut à droite de votre écran. Pour les supprimer : cliquez sur son icône pour l’ouvrir. Cliquez sur Modifier en bas, puis sur l’icône (-) en rouge.

Mise à jour manuelle (ou automatique) des programmes

Assurez-vous que votre Mac OS X ou macOS Sierra, ainsi que toutes vos applications, soient à jour.

Pour cela, cliquez sur l’icône Apple, en haut à gauche. Sélectionnez App Store → Mises à jour.

Notez que les applications qui n’ont pas été achetées sur l’Apple Store doivent être mises à jour séparément.

AppFresh est une app qui vous permet de suivre les mises à jour disponibles. Certaines se mettent automatiquement à jour lorsqu’elles sont déjà intégrées à Apple.

Pour que Mac OS X et macOS Sierra exécutent leur mise à jour automatiquement : cliquez sur Préférences Système…→ App Store et cochez la case Recherche des mises à jour automatique, si ce n’est pas fait. Vous pouvez également cocher la case Installer les mises à jour d’applications.

Supprimer les Caches

Mac utilise beaucoup le système de Cache, petits fichiers qui sont stockés sur le disque dur pour une réutilisation ultérieure.

Certains sont contrôlés par le système, d’autres par les applications. Par exemple, un navigateur Web va cacher les pages internet, pour qu’en cas de revisite des pages, le disque dur lise les données caches du site au lieu de les recharger. Ce processus permet d’afficher plus rapidement les pages déjà visitées.

Notez que ce n’est pas toutes les apps qui peuvent contrôler ces fichiers. Pour vous en rendre compte, appuyez simultanément sur les touches Cmd + Shift + G, depuis votre Bureau. Une fenêtre nommée : Aller au dossier s’ouvre alors, entrez-y : "~/Library/Caches/".

Ne soyez pas surpris du nombre de gigabytes, les plus lourds proviennent souvent de votre navigateur Web et des programmes comme Google Earth, iTunes ou Spotify.

Étant donné que les caches sont recréés seulement lorsque nécessaire, vous pouvez les supprimer sans hésiter, surtout ceux liés à des applications non utilisées. Safari, Firefox et iTunes vous proposent de supprimer les caches depuis leur programme.

Il y a pléthore d’apps comme OnyX (gratuite et disponible en français) et Sierra Cache Cleaner (13,38 €, en anglais) qui suppriment les caches mais vous propose de contrôler les caches que vous souhaitez conserver.

Vider les caches Safari

En parlant de caches, Safari en est encombré ; supprimez-les et votre Mac OS X (macOS Sierra) vous remerciera.

Pour cela:

  • Ouvrez Safari et sélectionnez-le
  • Cliquez sur Préférences
  • Sélectionnez l’onglet Confidentialité
  • Cliquez sur Gérer les données du site web....
  • Ensuite sur Supprimer ou Tout effacer, puis Terminé.

Réparer les autorisations

Les autorisations ou permissions servent à gérer les droits des fichiers et à partager leur accès.

Pour les réparer :

  • Ouvrez l’Utilitaire de disque.
  • Dans la barre latérale à gauche, choisissez votre disque dur principal.
  • Cliquez sur S.O.S et Réparer les autorisations du disque.

Sur El Capitain et macOS Sierra vous n’avez plus la possibilité de réparer les autorisations depuis l’Utilitaire de Disque. En effet, le nouveau System Integrity Protection (SIP) — sorte de surprotection du système contre de potentielles failles — empêche toute modification des autorisations, donc aucune réparation n’est nécessaire.

Désactiver les effets visuels

En général, les Mac peuvent fonctionner sans problème sous OS X et macOS Sierra. Cependant, la plupart des utilisateurs, pour ne pas ralentir le système, choisissent d’avoir leur Dock stable.

Pour en faire de même :

  • Cliquez sur Préférences Système… Dock 

  • Décochez les 4 cases : "Cliquez deux fois sur la barre de titre d’une fenêtre pour zoomer/placer sur le  Dock", "Animer les applications lors de leur ouverture", "Masquer/afficher automatiquement le Dock", "Afficher les indicateurs des applications ouvertes"

Ne gardez coché que Réduire les fenêtres dans l’icône de l’application. Puis, dans Type de réduction, sélectionnez Effet d’échelle au lieu de Effet génie.

Ajouter plus de RAM

Ajouter de la RAM (mémoire vive où sont sauvegardées des données temporaires) est souvent la première solution envisagée lorsqu’un ordinateur…rame.

Avant de casser votre tirelire, il serait judicieux de voir en quoi ajouter de la RAM à votre Mac ferait une différence.

La manière le plus simple :

  • Applications  Utilitaires, puis ouvrez Moniteur d’Activité
     
  • Cliquez sur l’onglet Mémoire

Observez la jauge de la mémoire en bas de la fenêtre, si celle-ci reste verte, ajouter de la RAM ne sera pas nécessaire, mais si elle passe au rouge, pensez à investir.

Aussi, la quantité de RAM à ajouter et la façon de s’y prendre dépendent du modèle de votre Mac. Cependant, ce qui reste la règle commune à tous les Mac :

Essayer de se procurer les barrettes de RAM chez le même fabricant et ayant la même capacité afin de les coupler.

Réorganiser votre Bureau

Chaque fichier de votre Bureau est une fenêtre avec une image en son sein (un icône ou l’aperçu d’un fichier). Chaque fenêtre a un contenu qui est stocké dans la RAM, donc lorsque vous basculez vers le Bureau ou utilisez Quick Look, votre Mac peut vous montrer le contenu de la fenêtre.

En d’autres termes, plus de fichiers sont présents sur votre Bureau plus de données sont sauvegardées dans la mémoire vive. Ceci peut causer le ralentissement de votre ordinateur. Alors, pensez à organiser vos fichiers de manière logique, par exemple : chansons dans un dossier Musique, Photos de vacances dans un dossier Photos.

Redémarrer régulièrement

L’éternel débat à propos du Mac : l’éteindre ou le mettre en veille ?

Le principal avantage à le laisser en veille est qu’il reprendra du service tel que vous l’avez laissé lors de votre dernière utilisation. Cependant, sa veille impactera sur la RAM car il y aura plus de fichiers temporaires qui y seront stockés et ce jusqu’à l’arrêt de votre Mac.

La mémoire virtuelle et les espaces sur son disque dur qu’utilise Mac OS X lui permet de "prétendre" qu’il y a de la RAM disponible. Lorsque ces espaces sont remplis, il faut alors penser à le redémarrer.

Selon votre utilisation et la quantité de RAM de votre Mac, il est recommandé de redémarrer votre ordinateur plusieurs fois par jour, ceci lui permettra de se débarrasser de tous les fichiers temporaires stockés.

Avec MenuMeters (en anglais), vous pouvez voir la quantité de mémoire virtuelle, la quantité d’espace libre utilisée, etc.

Si, durant la nuit, vous souhaitez réaliser une maintenance de votre Mac ou exécuter des scripts de maintenance — instructions simples permettant l’exécution et l’automatisation de certaines fonctions précises du système — il est toujours possible de programmer votre Mac pour s’éteindre automatiquement à la fin de la maintenance.

Si nous résumons, redémarrer votre Mac supprimera les caches et en fermera les applications, donc il sera plus rapide.

Contrôler Spotlight

Sous OS X et macOS Sierra, vous avez Spotlight, un outil permettant de localiser des fichiers sur votre Mac.

Si vous avez un vieux modèle Mac, Spotlight peut prendre plus de temps à explorer et réexplorer le système. Cela peut donc le ralentir.

La solution : gérer Spolight pour limiter les fichiers à explorer.

Pour cela, rendez-vous dans Préférences Système… Spotlight. Une fois la fenêtre ouverte, cliquez sur l’onglet Confidentialité.

Vous pouvez maintenant glisser les fichiers et disques que Spotlight n’aura pas besoin de parcourir. En effet, il en sera empêché.

Ceci aura trois impacts significatifs : une réduction du nombre de fichiers à explorer, une recherche plus rapide et une meilleure performance de votre Mac.

Créer son propre Fusion drive

La plupart des Mac viennent avec un disque SSD au lieu du traditionnel disque dur.

Un SSD permet de stocker des données sur de la mémoire Flash (comme une clé USB) ; il est plus petit, moins consommateur d’énergie et beaucoup plus rapide qu’un disque dur.

Inconvénient : il est évidemment plus cher, suivant sa capacité de stockage.

Pour ne pas avoir à choisir entre disque dur et SSD ou prix et performance, Apple a sorti la technologie du Fusion drive. C’est la combinaison d’un SSD et d’un disque dur en un, qui est le seul que Mac détecte. Sur la partie SSD du Fusion drive se trouvera le système d’exploitation et les applications car plus rapide, les autres fichiers, tels que votre musique, vos vidéos ou photos seront, eux, sur la partie disque dur.

Si votre Mac a une baie libre pour disque dur (emplacement sur l’ordinateur où se trouve le disque dur), alors vous pouvez aussi créer votre propre Fusion drive, sauf si votre Mac a un lecteur optique.

Personnaliser Finder

Par défaut, lorsque vous ouvrez Finder vous êtes renvoyé automatiquement vers Tous mes Fichiers.

 Afin de modifier cela, sous Finder, rendez-vous dans Préférences. Cliquez sur l’onglet Général et sélectionnez, dans le menu déroulant, l’emplacement désiré.

Si vous avez un vieux Mac et beaucoup de fichiers — surtout si ce sont des photos, images de tous formats, vidéos — leur affichage peut ralentir aussi votre Mac.

Désactiver File Vault

FileVault crypte, en utilisant les cycles du processeur, les fichiers présents sur votre disque dur. Si vous l’utilisez, désactivez-le et observez la différence de performance.

Voici comment faire :

  • Ouvrez Préférences Système... et cliquez sur Sécurité et confidentialité.

  • Sélectionnez l’onglet FileVault.

  • À droite de l’écran, vous verrez Activer FileFault, s’il est sur fond grisé, c’est qu’il n’est pas activé, (confirmé plus bas par : FileVault est désactivé pour le disque "Macintosh HD").

Si vous devez le désactiver, cliquez d’abord sur le cadenas, en bas à gauche, entrez votre mot de passe pour le débloquer. Puis, désactivez FileVault.

Tout ou rien !

Si vous avez essayé toutes nos petites manipulations pour accélérer votre Mac et qu’aucune d’elles n’a réellement fonctionné, il vous reste une solution : Installer un nouveau OS.

Attention, ce n’est pas du tout à prendre à la légère, car vous aurez à effacer entièrement le disque dur sur lequel votre système d’exploitation est installé.

Cela effacera notamment vos différentes bibliothèques accumulées au fil des ans, peut-être elles aussi à l’origine du coup de mou de votre ordinateur.

Rappelez-vous qu’il faudrait faire au minimum une sauvegarde, voire même deux, de votre disque avant de tout effacer. Ceci vous permettra de restaurer tous vos fichiers une fois l’installation d’un nouveau système OS réalisée.