Désinstaller des programmes sur un Mac ne se fait pas de la même façon que sur un PC. Certains sont même très difficiles à supprimer.

Dans ce tutoriel, nous vous expliquons comment vous séparer de ces logiciels et de leurs fichiers de préférences sur votre Mac.

La différence entre Windows et macOS

Sous Windows, des assistants vous accompagnent à l’installation et à la désinstallation de programmes. Cependant, il arrive que des fragments se trouvent encore dans le disque C:, ce qui complique alors leur suppression complète de Windows.

Lorsqu’en 2001, Apple a adopté NeXT OS et lancé le système Mac OS X, l’entreprise américaine a décidé de conserver le concept de Unix, c’est-à-dire séparer les fichiers système de l’espace de travail des utilisateurs. Ceci permet à l’utilisateur de repérer et de supprimer facilement ces fichiers.

Sous Mac, les applications sont essentiellement stockées dans /Applications et vos préférences de configuration sont, elles, sauvegardées sous ~/Bibliothèque/Préférences/.

Leurs fichiers annexes sont situés dans ~/ Bibliothèque /Application Support ou sous /Bibliothèque/Application Support.

Pour accéder à toutes ses localisations, ouvrez Finder → Aller, appuyez sur Alt (option) et sélectionnez Bibliothèque (entre Départ et Ordinateur).

Pour lancer vos programmes avec tous leurs fichiers, il vous suffit de double-cliquer dessus ou sur leur icône placé dans le Dock.

Pour les désinstaller, il vous faudra simplement les glisser dans la Corbeille.

Si vous utilisez un Mac avec un compte invité, alors il vous sera demandé de saisir le mot de passe administrateur.

Supprimer les fichiers de préférences sur Mac

En outre, depuis Bibliothèque, vous pouvez également supprimer les fichiers de préférences. Depuis Mac OS X10.6, celle-ci est cachée par défaut, suivez ce tutoriel complet pour la situer, ou les indications données ci-dessous.

Lorsque votre Bibliothèque apparaît, ouvrez-la en cliquant dessus et effacez les fichiers de préférences.

Les applications difficiles à supprimer

Certains logiciels, à l’instar d’Adobe, de Microsoft ou encore de MacKeeper, sont un peu plus compliqués à effacer.  

MacKeeper, par exemple, vous promet un nettoyage et une amélioration des performances de votre Mac. Pour cela, il emprunte des détours pour son installation, ce qui rend particulièrement difficile sa suppression.

D’ailleurs, même après l'avoir désinstallé, l’app Uninstaller n’est pas en mesure de tout nettoyer...

Vous devez également surveiller les daemon, ce sont des processus informatiques qui s’exécutent en arrière-plan. Ces derniers permettent aux applications cachées de se lancer au démarrage de macOS.

Les utilisateurs Mac un peu plus avertis utilisent le Terminal de Mac pour être sûr d’avoir fait place nette (ApplicationsUtilitaires  → Terminal).

Si vous le souhaitez, alors vous pouvez aussi utiliser l’application Find Any File (anglais) disponible à 8,99 € sur l'Apple Store. C’est un programme plus puissant et plus rapide que Spotlight. Il repère n’importe quels fichiers, même ceux cachés, en scannant vos disques durs interne et externe. De plus, son interface est identique à celle de Finder, vous ne serez donc pas désorienté.

Sachez toutefois qu'il est à utiliser avec précaution, car vous risquez d’effacer des fichiers système. Si tel est le cas, alors macOS vous demandera de saisir le mot de passe administrateur.

Les Shareware ou logiciels de nettoyage

Les shareware (logiciels contributifs) comme Uninstaller, AppCleanerAppDelete ou CleanApp peuvent vous aider à débusquer les applications et leurs fichiers "cachés" et se charger de les effacer.

Pour nettoyer en profondeur votre macOS, nous vus recommandons CleanMyMac X

Articles recommandés :