Vous souhaitez vous connecter au Wi-Fi depuis votre grenier ou le garage de votre maison ? C’est l’occasion de recycler votre bon vieux routeur resté au placard !

Commençons par dire que bien que cela soit techniquement possible, l'utilisation d'un vieux routeur pour étendre la couverture Wi-Fi de votre maison n'est pas la meilleure façon de procéder. C'est la seule alternative sans coût supplémentaire (même si vous devrez peut-être acheter un long câble Ethernet), mais elle est peu pratique dans de nombreux cas.

En effet, de nombreux routeurs ne prennent pas en charge le mode bridge (pont) sans fil et, même si c’est le cas, vous aurez peut-être besoin de deux routeurs du même fabricant (ou même de deux routeurs identiques) pour les faire communiquer entre eux sans les connecter à l’aide d'un câble réseau.

Si vous avez de la chance, vos routeurs prendront tous les deux en charge le WDS, mais dans de nombreux cas, votre routeur actuel et de rechange ne fonctionneront pas correctement l’un avec l’autre.  

À moins que votre maison ne soit déjà câblée avec des ports Ethernet, le fait d’avoir un long câble entre votre routeur principal et celui de secours situé dans une autre pièce sera inesthétique et contraignant. Vous pouvez utiliser une paire de prises CPL, mais cet équipement peut s’avérer onéreux. Sinon, il y a les systèmes Mesh maillés, il est beaucoup plus logique d'investir dans l'un de ces kits que d'économiser et de bricoler avec de vieux routeurs qui risquent d'être plus lents et de ne pas prendre en charge les dernières normes Wi-Fi.  

Il est préférable que votre routeur de rechange prenne en charge le mode bridge. Cela le transforme en un simple point d'accès Wi-Fi qui permet à votre autre routeur de faire tout le travail (comme le routage et la distribution des adresses IP). 

S’il ne prend pas en charge le mode bridge, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous, mais il n’y a aucune garantie que cela fonctionnera.

Sinon, pour une alternative moins coûteuse, optez pour un répéteur comme le EX3700 de Netgear, à moins de 30 €

Suivez nos conseils et techniques pour être ligne partout dans votre maison. 

1

Trouvez l’adresse IP de votre routeur


Vous devez d’abord trouver quelques détails sur le routeur que vous utilisez actuellement, notamment le canal Wi-Fi sur lequel il diffuse et le protocle de sécurité qu'il utilise.

Sur tout PC Windows connecté au routeur, ouvrez une invite de commande (entrez cmd dans la zone de recherche) et tapez ipconfig.

Cela affichera votre passerelle et l’adresse IP de l'ordinateur. Notez la car il s'agit de l'adresse de votre routeur principal, généralement au format 192.168.1.1 ou similaire.

Ignorez les adresses plus longues avec des lettres : ce sont des adresses IPv6 et vous n’avez besoin que de l’IPv4.

2

Connectez-vous au routeur


À présent, ouvrez un navigateur internet et entrez, dans la barre URL, votre numéro passerelle. Appuyez sur Entrée.

L’interface de votre routeur s’affiche alors.
Pour des explications détaillées, rendez-vous sur l’article Accéder à l’interface de votre routeur.

Si votre nom d’utilisateur et mot de passe sont demandés, entrez-les.

Si vous ne les connaissez pas, vous les trouverez sous le routeur même. Sinon, faites une recherche sur internet du modèle de votre routeur.

3

Vérifiez vos paramètres Wi-Fi


Vous verrez que de nombreux paramètres sont accessibles, ils sont aussi modifiables, mais ici il ne s’agit pas de reconfigurer le routeur principal, seulement vérifier ses paramètres.

Jetez un coup d’œil aux paramètres sans fil et trouvez les détails du nom du réseau Wi-Fi, du canal et du type de sécurité.  

Le SSID de ce routeur est BT-Hub6-ZG2C, il fonctionne sur le canal 11 (pour 2,4GHz) et le canal 36 pour 5GHz, et utilise WPA2 pour la sécurité. Le SSID est le nom que vous trouvez lorsque vous recherchez des réseaux sans fil depuis votre ordinateur portable, votre tablette ou votre smartphone. 

Remarque : Certains routeurs changent automatiquement de canal Wi‑Fi pour obtenir les meilleures performances. C'est indiqué par le "smart" ici, cette fonctionnalité peut être désactivée afin que les deux routeurs utilisent toujours un canal différent (pour éviter les interférences).

Notez le type de sécurité, car vous devrez définir le même paramètre pour le deuxième routeur. Lorsque vous avez terminé, vous disposez généralement d'une option de déconnexion. 

Vous n'avez fait que regarder les paramètres et n'avez apporté aucune modification, il n'y a donc rien à sauvegarder, si on vous le demande.

4

Restaurez votre routeur aux paramètres d'usine


À présent, occupez-vous de votre second routeur. Il doit être restauré aux paramètres d’usine pour une remise "à zéro".

  • Branchez votre routeur à une prise de courant.

  • À l’aide d’une épingle, appuyez pendant quelques secondes sur le bouton Reset, un petit trou situé au dos de votre routeur.

  • Puis, relâchez. Le clignotement des voyants est normal, cela indique que votre routeur se relance.

5

Configurez le deuxième routeur


Avec un câble ethernet, connectez votre 2ème routeur à un PC qui n’est pas connecté à votre réseau Internet.

Pour se faire, gardez éteint votre routeur principal le temps de configurer le routeur secondaire.

Reconnectez-le et répétez les deux premières étapes, jusqu’à ce que l’écran de configuration s’ouvre. Dans notre tuto, nous avons utilisé un routeur D-Link.

Notez que si vous n’avez qu’un seul ordinateur, vous devez le déconnecter de façon temporaire de votre réseau.

6

Copiez es paramètres


Ignorez l’assistant de configuration et allez dans l’onglet Wireless Setup (Ajuster les Paramètres), à gauche.

  • Cochez la case Enable Wireless (Activer le sans fil).

  • Modifiez le nom du réseau sans fil pour qu’il soit identique au premier routeur (évitez des informations privées, car ce réseau sera visible de tous).

  • Sélectionnez un canal assez éloigné du 6, qui est réservé au routeur principal.

  • Sélectionnez le même protocole de sécurité que le routeur principal.

  • Entrez le même mot de passe que le routeur principal.

  • Enregistrez vos changements en cliquant sur Save settings, en bas de la page.

7

Attribuez-lui une adresse IP fixe


À présent, il s’agit de donner une adresse IP "fixe" à votre routeur secondaire, afin qu’il soit reconnu par le principal et qu’ils puissent travailler ensemble.

Pour se faire, toujours à partir de l’assistant de configuration :

  • Rendez-vous dans l’onglet LAN et attribuez une adresse IP, à peu près similaire à celle du routeur principal.
    Si, par exemple, l’adresse IP du routeur principal est 192.168.1.1, vous pouvez alors attribuer au routeur secondaire l’adresse 192.168.1.50.

  • Reportez cette adresse car vous en aurez besoin pour vous y connecter.

Notez que le protocole DHCP peut générer une adresse automatiquement, elle sera dans ce cas comprise entre 192.168.1.2 et 192.168.1.49.

Donnez au 2nd routeur l’adresse IP 192.168.1.50. 

Notez cette adresse car vous pourriez en avoir besoin pour accéder à ce routeur ultérieurement.

  • Nous vous conseillons de désactiver cette option en décochant la case Enable DHCP Server.

  • Enregistrez vos paramètres.

Une fois cela fait, vous devrez redémarrer votre routeur et y accéder en entrant sa nouvelle adresse IP dans la barre URL.

8

Connectez le tout


Maintenant, vous voilà prêt à tout connecter.

L’idéal serait de relier les 2 routeurs avec un long câble réseau, mais pour vous éviter de vous emmêler dans des câbles, l’idéal serait d’avoir une prise CPL.

Ces boîtiers se branchent comme une prise électrique et sont munis de sorties Ethernet, vous pouvez donc y brancher votre ordinateur, consoles de jeux, routeurs ou box.

Les deux routeurs ainsi activés, testez votre réseau.

Munissez-vous de votre smartphone, tablette ou ordinateur portable et vérifiez la puissance du signal.

Voilà, vous êtes parvenu à étendre la portée de votre réseau Wi-Fi et à mettre en place un second point d’accès internet 

9

Le tout sans-fil


Il se peut que votre routeur inutilisé ait déjà les fonctionnalités nécessaires pour optimiser votre réseau Wi-Fi. Auquel cas, vous n’avez ni besoin de câbles ethernet ni d’adaptateur.

Nous ne pouvons pas répertorier tous les routeurs permettant de faire le pont entre les différentes connexions ou pouvant jouer le rôle de répéteur. Cependant, la majorité des modèles le font, donc pas d’inquiétude.

Le WDS (Wireless Distribution System) est la fonction la plus intéressante des routeurs, ce système permet l’interconnexion de plusieurs points d’accès Wi-Fi sans fil.

Lorsque vous configurez un routeur avec WDS, il vous suffira de sélectionner son type de connexion, son SSID, sa bande réseau (Network band) et son type de sécurité.

10

Personnaliser le firmware du routeur (micro-logiciel)


Pour les routeurs dépourvus de WDS, vous aurez à installer un micro-logiciel tel que DD-WRT, Open WRT ou Tomato.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la technologie, ne vous y aventurez pas.

Installer DD-WRT peut sembler aussi simple que l’installation d’un logiciel mais ce n’est pas le cas. En effet, si vous ne le faites pas correctement, votre routeur ne finira pas dans votre placard mais bel et bien à la poubelle !

Tout d’abord, il doit être compatible avec DD-WRT, Open WRT ou Tomato. Pour le savoir, faites une recherche internet.

Si compatibilité il y a, suivez scrupuleusement les informations relatives au routeur, à son mode d’emploi et à ses précautions d’emploi.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site de DD-WRT (en anglais).