Windows 11 peut fonctionner sur des ordinateurs prenant en charge la puce TPM version 2.0 (Trusted Platform Module). Cependant, le fait que le composant TPM 2.0 soit une condition préalable à l'installation de Windows 11 rend de nombreux PC sous Windows 10 “obsolètes” alors qu’ils devraient être éligibles à la mise à jour vers Windows 11.

Pour vérifier sur votre PC est compatible, ou non, Windows 11, entrez dans le champ de recherche de la barre des tâches : tpm.msc. Faites ensuite défiler la page TPM Management on Local Computer jusqu'à la section TPM Manufacturer information, vous verrez quelle version de TPM votre ordinateur prend en charge.

Cependant, le site tech Bleeping Computer laisse entendre qu’il existe un moyen de désactiver le TPM 2.0 comme condition préalable à l'installation de Windows 11 via un bidouillage du registre. Dans ce contexte, vous pouvez en profiter pour également désactiver Secure Boot et 4 Go, en tant que quantité de mémoire minimale.   

Installer Windows 11 sur des PC sans TMP 2.0 (sans garantie)

Remarque : Cette procédure est effectuée à vos propres risques. Seuls les utilisateurs expérimentés de Windows qui connaissent le registre de Windows devraient tenter ce contournement.

Sachez aussi que pour de nombreux utilisateurs cette méthode n’a pas toujours été efficace.

  • Lancez l'installation de Windows 11 et attendez que le message “Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11” apparaisse, puis appuyez simultanément sur les touches Maj et F10
     
  • Dans l'invite de commande, tapez regedit.exe et appuyez sur Entrée
     
  • Allez dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup, cliquez-droit sur la clé setup et créez une nouvelle entrée : LabConfig, puis appuyez sur Entrée
     
  • Cliquez-droit sur la clé LabConfig et sélectionnez Nouveau. Créez une entrée DWORD (32-bit) appelez-la BypassTPMCheck et définissez sa valeur sur 1
     
  • Pour contourner le prérequis mémoire, créez une autre entrée DWORD (32-bit) appelez‑la BypassRAMCheck et attribuez‑lui la valeur 1
     
  • Pour désactiver SecureBoot, créez une autre entrée DWORD (32-bit), nommez‑la BypassSecureBootCheck et définissez sa valeur à 1
     
  • Fermez l'éditeur de registre, tapez exit et finalisez avec Entrée

Lorsque vous revenez à l'écran d'installation de Windows, cliquez sur la flèche arrière, dans le coin supérieur gauche, et redémarrez le processus d'installation.

Vous devriez maintenant être en mesure d'installer Windows 11 sur des ordinateurs ne prenant pas en charge TPM 2.0 et SecureBoot et disposant de moins de 4 Go de RAM. 

Certes, Microsoft a déjà laissé entendre que certains fabricants OEM seront autorisés à contourner la contrainte TPM 2.0. Mais cela n'aide pas véritablement les propriétaires d'anciens PC Windows 10.